Une tribune pour les luttes

Poster un message

En réponse à :

Agone, firme capitaliste ou collectif éditorial et militant en crise ?

18 août 2013 13:34, par samuel

J’ai lu le papier d’Yves Coleman. Il semble nécessaire pour les ex-salariés d’Agone ayant mis à nu le patron et ses "collaborateurs" de reprendre l’outil de travail qu’ils ont contribué à bâtir dans le leurre d’une autogestion possible. Enfin si la crise de la maison d’édition associative Agone peut ouvrir les yeux au plus grand nombre sur le fonctionnement des associations culturelles... c’est tant mieux. Quelques perles à entendre sur la radio La locale où Benoît revient sur le naufrage de la galère Agone (il y est question entre autres de Mermet, Chomsky, Orwell, Rosat, Bouveresse, etc.) et c’est très (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.