Une tribune pour les luttes

Depuis douze jours en Guadeloupe : grève générale et illimitée

Article mis en ligne le samedi 31 janvier 2009

Silence médiatique en métropole !! Depuis douze jours en Guadeloupe une grève générale et illimitée bloque complètement l’île, qui pour info est également un département français. Les magasins, comme les stations essence, ne sont plus ravitaillés. L’administration est en grève, les écoles fermées, des manifestations regroupant entre 40000 et 50000 personnes défilent à Pointe-à-Pitre (l’île compte 400 000 habitants...) et dans les autres communes (Basse-Terre, Le Gosier, ...) depuis le 20 janvier.

Il s’agit d’un mouvement social sans précédent !

Le mouvement, très populaire, est porté par un collectif très large, Lyannaj Kont Pwofitasyon, qui regroupe des syndicats classiques (FO, CFDT, CFTC, SUD PTT), des syndicats indépendants et anticoloniaux (CGTG, UGTG, CTU), des partis politiques (Les Verts, le Parti Communiste Guadeloupéen, Combat Ouvrier) ainsi que des mouvements culturels très populaires (Kamodjaka, Voukoum, Akiyo).

Je suis effaré de constater que l’information sur ce mouvement populaire est complètement passé sous silence en métropole : quelques dépêches AFP, un article en fin de page sur les sites des principaux journaux (Le Monde, Libé), quelques interviews des représentants du collectif Lyannaj Kont Pwofitasyon - qu’on essaie de caricaturer en farouches indépendantistes (L’Express) - , bref, un silence qui en dit long sur l’intérêt que porte la métropole sur ses colonies...

Il s’agit pourtant d’un large mouvement social portant des revendications sur le pouvoir d’achat et la paupérisation de la population de l’île : réévaluation de 200 euros sur les bas salaires, intégration des travailleurs précaires, etc ...

Des militaires (CRS) arrivent tous les jours sur l’île par avion de métropole, ce qui fait craindre un règlement musclé du conflit : pour mémoire, en 1967, les manifestations du peuple guadeloupéen avaient été réprimées dans le sang, les CRS n’hésitant pas à tirer sur la foule de manifestants pacifistes à balles réelles : près de 100 morts !

On se souvient par ailleurs que ce mouvemet de Mai 67 était précurseur de ce qui allait se passer en métropole une année plus tard... Ce qui explique sans doute le silence des médias patronaux.

Jego, le secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer est toujours à la Réunion pour inaugurer un installation photovoltaïque... alors que le collectif demande depuis le 20 janvier à négocier avec les pouvoirs publiques : lors de la dernière assemblée de négociation, le Préfet à d’ailleurs claqué la porte...

Nous, Guadeloupéens, en appelons aux organisations et collectifs progressistes de métropole pour faire entendre nos revendications, pour que l’Etat colonial ne puisse une nouvelle fois user de la force et des armes pour faire taire nos revendications légitimes.

Ce que nous demandons, les Français de métropole le demandent aussi.

__

Vous trouverez de informations sur cette grève générale et illimitée (qui devrait vous donner des idées en métropole...) sur les sites suivants :

http://www.medialternative.fr/w/spip.php

http://ugtg.org/

Merci de relayer l’information !!

en métropole on ferait bien de s’en inspirer

Retour en haut de la page

2 Messages

  • Le 1er février 2009 à 13:52, par Christiane

    Métropolitain,je réside en Guadeloupe depuis deux ans et demi et je n’ai pas l’audace de prétendre connaître avec précision la sociologie et la vie politique de ce département.
    Cependant, j’ai fait les constats suivants : Un coût de la vie extraordinairement élevé associé à une moyenne des revenus salariaux ou de retraite particulièrement bas. Des familles ou des personnes (ceux qui détiennent les activités importantes ou vitales de l’île) dont les revenus sont eux très élevés, la totalité ou presque de ces individus étant imposés à l’ISF. Une situation de chômage quasiment explosive.
    Une très grande majorité des compatriotes locaux se trouve donc dans une situation intolérable de mal vivre, la jeunesse en complet désarroi devant un avenir qui ne leur offre que l’oisiveté ou l’expatriation. Ces quelques points pour dire que le collectif revendicatif connaît un succès incontestable, fort, et que la détermination qui s’en dégage ne cèdera pas aux propositions chimériques du ministre de l’outre mer dont l’arrivée est prévue demain dimanche.
    Des réunions, télévisées sur une chaîne locale, ont eu lieu en début de semaine diligentées par le préfet arrivé dans le département aux environs du 11 janvier. L’unique réponse de l’état a consisté en un courrier du ministre lu par le préfet lequel, lecture faite, a quitté la dernière réunion qui s’est tenue mardi ou mercredi.

    Evidemment, ce comportement lamentable a fort logiquement contribué a renforcer une ardeur déjà importante qui va encore s’amplifier puisque, en même temps que l’arrivée du ministre, des manifestations et prises de paroles sont annoncées dans les villes du département.

    A ce que je viens d’évoquer, il faut ajouter que les gérants de stations service sont en grève depuis le 18 janvier et qu’il n’ y a plus ou presque de circulation automobile dans le département à ce jour.

    Visiblement, ici comme ailleurs dans le pays, l’état joue les abonnés absents sauf pour envoyer plusieurs centaines de CRS ou gardes mobiles arrivés de métropole ces dernières 48H et gageons que la moindre pécadille sera mise à profit pour justifier leur intervention.

    Je ne crois aujourd’hui qu’au soulèvement des citoyens en souffrance terrible des conséquences du capitalisme, ce monstre qui n’a jamais produit autre chose que la guerre, la famine le mal être et le mal vivre du plus grand nombre.

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article79443

  • Le 11 août 2012 à 21:05, par

    Merci pour cet article, je découvre votre site. Merci
    A très bientôt
    Stéphanie

    Pour un séjour réussi en Guadeloupe

    Location gîte Guadeloupe

    location Guadeloupe

    Pour vos vacances en guadeloupe choisissez un hébergement tel qu'un gite ou un bungalow en guadeloupe
Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1025