Une tribune pour les luttes

IVG à Marseille : Alerte Rouge

au moins 30 femmes chaque semaine ne trouveront pas de solution !

Article mis en ligne le vendredi 11 juin 2004

Il est inadmissible que presque 30 ans après le vote
de la loi VEIL, l’accès à l’IVG soit si problématique !!!

De moins en moins de médecins pour pratiquer l’ acte

Dans les cliniques privées les médecins pratiquant des interruptions de grossesse sont mal vus et mal rémunérés :
- La cotation financière de l’acte IVG n’a pas été revalorisée depuis 15 ans
- Les assurances professionnelles médicales ont été multipliées par 12 en 3 ans
- Il n’y a pas de relève médicale pour exécuter cet acte toujours « diabolisé »

Des services surchargés

A l’hôpital public qui assure la moitié des actes, les services fonctionnent à la limite de la saturation avec des difficultés énormes pendant les vacances, des fermetures momentanées par manque de places ou de personnel, des délais de rendez-vous trop longs qui ne permettent pas d’appliquer la loi de 2001.

Les médecins démotivés arrêtent peu à peu cette activité, la charge s’accumulant sur ceux qui acceptent de continuer.

Pour dénoncer cette situation ,

les médecins de la clinique Vert Coteau

assurant 1200 IVG par an

sont en grève à partir du 1er Juin 2004

La situation déjà très difficile devient désormais catastrophique !

Le ministère de la santé interpellé depuis plusieurs mois laisse pourrir la situation

IL EST URGENT

- d’accorder des moyens nécessaires aux centres pratiquant les IVG avec l’embauche de personnels médicaux et paramédicaux formés

- de revaloriser la cotation de cet acte médical

- de publier le décret pour la délivrance de l’IVG médicamenteuse en cabinet de ville.

Allons nous revenir aux cars de femmes partant avorter à l’étranger et revoir les curetages clandestins dans les salles de bain !

N’oublions pas que les premières touchées sont les femmes les plus démunies et les mineures.

Soutenez notre combat

Adhérez au Mouvement français pour le planning familial des Bouches du Rhône
- Tel : 04-91-91-09-39
- Fax : 04-91-90-38-83
- mel : mfpfad13 chez club-internet.fr

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 4525

Planning Familial 13 c'est aussi ...