Une tribune pour les luttes

Ils sont en grève depuis plus de huit mois...

Dernière réunion pour définir des critères de régularisation pour les travailleurs sans papiers. Avancées très positives selon la délégation.

Un texte gouvernemental définitif devrait être rédigé pour vendredi prochain 18 juin.

Article mis en ligne le dimanche 13 juin 2010

http://grevesanspapiers.blogspot.co...

Samedi 12 juin 2010

Hier après midi, un 4ème round de négociations se tenait au ministère de l’immigration, en présence de représentants du ministère du travail, .
pour définir des critères de régularisation pour les travailleurs sans papiers

Raymond Chauveau et Francine Blanche, de la CGT, ont apporté à des centaines de grévistes présents sur le piquet de grève de la Bastille les dernières évolutions de ces discussions.Et celles-ci vont dans la bonne direction.

D’abord, pour être candidat à la régularisation par le travail, il faudra avoir effectué 12 mois d’activité sur 2 ans et ce chez plusieurs employeurs.
Dans ce cadre, la grève de 8 mois compte pour 8 mois d’activité salariée.

Pour Raymond Chauveau : "la grève a payée"

Pour les travailleurs sans papiers intérimaires, il leur faudra avoir effectué 310 heures sans la même société d’intérim et c’est celle-ci qui remplira le cerfa avec un engagement de 12 mois de mission sur 18 mois.

Pour les femmes travaillant dans l’aide à la personne, le ministère de l’immigration s’engage à poursuive l’expérimentation de 2008 et à l’amplifier. Ces travailleuses pourront continuer à travailler avec des APS (autorisation provisoire de séjour) tout en cherchant des promesses d’embauches.

Pour le travail au noir, les discussions doivent se poursuivre entre ministères et syndicats la semaine prochaine. Idem pour les agents de sécurité ou la CGT devrait être reçue par le ministère de l’intérieur.

Un texte définitif reprenant l’ensemble de ces critères sera rédigé pour vendredi prochain (18juin).Pour Francine Blanche, s’exprimant devant les grévistes : "tant que le texte n’est pas écrit, il faut rester vigilant et maintenir le piquet de grève à Bastille... mais il temps pour chacun de préparer son dossier. on est au bout grâce à vous, on est en train de gagner grâce à vous, on a le texte vendredi".

Autre avancée notable, le dépôt de dossier se fera dans la Direction départementale du travail correspondant à l’adresse de l’entreprise et la procédure de traitement des dossiers sera accélérée.

La joie des travailleurs sans papiers, en grève depuis le 12 octobre 2009, ne les empêche pas de rester mobilisés devant l’opéra de la Bastille jusqu’à vendredi prochain. Ils attendent impatiemment le texte définitif de régularisation.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 915