Une tribune pour les luttes

S’attaquer à la statue de Jean Moulin initiateur du Conseil National de la Résistance, un symbole ?

Article mis en ligne le lundi 14 juin 2010

Nous avons appris, avec consternation, que le « Mémorial Jean Moulin » érigé à l’entrée des Alpilles sur la route de Salon-de-Provence à Sénas tout près du lieu où le résistant fut parachuté a été vandalisé dans les jours précédents le 27 mai 2010, jour de commémoration du 67 ème anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance.

L’enquête est en cours. Ce ne sont pas, à notre avis des voleurs de métal comme on le laisse supposer, car il semble que ce soit plutôt au symbole que l’on ait voulu s’attaquer.
Est-ce des détraqués ou des militants d’extrême droite sensibles aux attaques continues contre la Résistance en général et contre le programme du CNR en particulier.

Rappelons-nous, le 4 octobre 2007, Denis Kessler, ancien n°2 du Medef se réjouissait de la politique de Nicolas Sarkozy
« il s’agit, disait-il, de sortir de 1945 et de défaire méthodiquement le programme national de la Résistance ! »
De telles paroles peuvent susciter des actes, certains détricotent systématiquement les acquis de ce programme, d’autres peuvent s’attaquer au symbole.
Nous savons que de la parole aux actes, le pas peut être vite franchi.

Pour le respect de la mémoire de la Résistance et de Jean Moulin, nous exigeons une enquête rapide aboutissant au jugement des responsables.

N’oublions pas !

Le programme du CNR qui fût adopté par l’ensemble des mouvements de résistance le 15 mars 1944 préparait la renaissance de la France après cinq années de trahison, cinq années de fascisme vichyssois soutenu par le nazisme hitlérien, cinq années de chasse à l’homme, cinq années enfin d’esclavage, de pillage et de meurtres.
Ce texte audacieux est à l’origine, entre autres, de nombreuses conquêtes sociales (la sécurité sociale, les retraites généralisées et décentes, le droit à la santé, à l’éducation et à la culture pour tous), il visait à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence lorsqu’ils sont incapables de se les procurer par le travail, la sécurité de l’emploi, la réglementation des conditions d’embauche ….etc….
Il est d’une troublante actualité aujourd’hui car toutes ces conquêtes sont aujourd’hui remises en cause, quand elles ne sont pas tout bonnement démantelées, oubliées.

Le riche héritage du Conseil National de la Résistance mérite de ne pas tomber dans l’oubli.
Il est nécessaire et indispensable de le faire connaître au plus grand nombre et nous n’admettrons pas que l’on s’attaque impunément à la mémoire de celui qui a été son initiateur.

Communiqué de l’Association « Résister Aujourd’hui » le 14 juin 2010

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 13 avril 2012 à 22:47, par Michel J. Cuny

    Bonjour,

    L’intérêt que vous manifestez pour le Conseil National de la Résistance
    nous conduit à vous signaler le blog :

    http://unmotdejeanmoulin.hautetfort.com

    Il vous donnera l’élément historique essentiel et plutôt stupéfiant qui est
    au cœur de l’ouvrage que nous avons publié en 1995 sur les raisons
    profondes de l’élimination physique de Jean Moulin en 1943.

    Très cordialement,

    Michel J. Cuny - Françoise Petitdemange

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525

Résister Aujourd’hui c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25