Une tribune pour les luttes

Norvège

"Cette tuerie ne saurait se réduire au seul acte d’un déséquilibré."
Le MRAP continuera à dénoncer le vent mauvais qui souffle sur l’Europe

+ 14 commentaires.

Article mis en ligne le jeudi 28 juillet 2011


Communiqué du 26 juillet 2011

Le MRAP continuera à dénoncer le vent mauvais qui souffle sur l’Europe

Le communiqué du MRAP affirmant que les droites extrêmes européennes entretiennent un climat délétère en Europe a entrainé une salve de protestations émanant du Front national et de la “Droite Populaire” de l’UMP.

Le MRAP réaffirme que si l’acte du déséquilibré est un acte purement individuel, il s’est nourri idéologiquement d’un terreau alimenté par tous ceux qui en Europe stigmatisent les immigrés, les étrangers, les musulmans.

Le MRAP affirme que les déclarations de la Présidente du Front National théorisant sur l’occupation musulmane ainsi que l’obsession de la droite populaire contre les bi-nationaux font souffler un vent mauvais sur la démocratie.

Le Front National et la droite populaire, si proches idéologiquement, tentent de gommer la dimension raciste du drame norvégien pour la réduire à un acte de déséquilibré apolitique, mais les faits sont têtus :
Il suffit de consulter la vidéo précédent le drame pour constater que Anders Behring Breivik a largement fait appels à des ressources visuelles disponibles dans le marigot internet de l’extrême-droite, notamment française. Ses thèmes et obsessions anti-immigrés ou musulmanophobes sont communs à toute l’extrême-droite.

Déjà la presse fait état de déclarations de dignitaires du font national rapprochant la tuerie de « l’explosion de l’immigration en Norvège », Bruno Gollnisch préférant quant à lui la théorie du complot contre l’extrême-droite.

Plus grave on peut trouver sur internet un appel implicite à la reproduction de la tuerie. Alors que le peuple Norvégien pleure ses victimes, un individu, au lendemain du drame, publie sur le site d’extrême-droite « la valise ou le cercueil » un article ou il affirme « la raison de l’action terroriste du nationaliste norvégien : combattre l’invasion musulmane... faisons de ce résistant une icône ». L’auteur de cet article infâme appelle alors d’autres « Charles Martel » à l’action.... un autre déséquilibré ? la question est posée. Ce contributeur quasi unique du blog concerné, publie en effet un article édifiant « ma candidature (fn) pour les cantonales » affiche et profession de foi à l’appui.

Le Front National ou la Droite populaire peuvent menacer le MRAP, celui-ci conformément à sa mission, continuera a dénoncer la propagande anti-immigrés et anti-musulmans dans toute l’Europe, qui ne peut rester sans effet sur les cerveaux les plus fragiles et les plus déséquilibrés.

Le MRAP tient à saluer la déclaration de la commissaire européenne en charge des Affaires intérieures Cecilia Malmström qui estime nécessaire la dénonciation par les dirigeants européens de la rhétorique xénophobe qui a guidé l’auteur du carnage commis en Norvège.

Paris, le 26 juillet 2011.


Le MRAP porte plainte pour incitation à la haine raciale contre un candidat de Marine Le Pen

Alors que Marine LE PEN tente une manoeuvre cosmétique pour masquer le vrai visage du FRONT NATIONAL, Jacques COUTELA, candidat FN aux cantonales à Saint Florentin, assure la promotion d’Anders Behring Breivik, le présente sur son blog comme un résistant, une icône, un nouveau Charles Martel, luttant contre l’invasion musulmane.

Ainsi, on peut trouver sur internet un appel implicite à la reproduction de la tuerie. Tandis que le peuple Norvégien pleure ses victimes, Jacques COUTELA, candidat FN aux cantonales à Saint Florentin, au lendemain du drame, publie sur son blog d’extrême-droite «  la valise ou le cercueil » un article où il affirme «  la raison de l’action terroriste du nationaliste norvégien : combattre l’invasion musulmane... faisons de ce résistant une icône ». Il appelle alors d’autres « Charles Martel » à l’action.... un autre déséquilibré ? La question est posée.

La duplicité de Marine LE PEN ne trompe personne ! alors qu’elle pousse des cris d’orfraie contre le communiqué du MRAP qui dénonce le climat délétère entretenu par le FN et la droite populaire, elle adoube des candidats FN racistes qui assurent la promotion de Anders Behring Breivik.

Paris, le 26 juillet 2011.


Communiqué du 23 juillet 2011

Après les épouvantables tragédies de Norvège, le MRAP en appelle à plus de vigueur et de responsabilité contre la xénophobie et le rejet de l’ «  Autre »*

Le MRAP apporte son soutien au peuple norvégien et toute sa compassion aux familles des victimes si durement éprouvées par les deux violents attentats d’hier samedi 22 juillet 2011 à Oslo, qui auraient fait au moins quatre-vingt-sept morts.

Il condamne cet acte horrible commis, selon les informations rendues publique à ce jour, par un fanatique d’extrême-droite présenté comme un fondamentaliste chrétien, nationaliste et violemment hostile aux musulmans.

Mais cette tuerie ne saurait se réduire au seul acte d’un déséquilibré. La mémoire des victimes nous impose de déterminer toutes les causes et responsabilités de ce crime épouvantable.

En Norvège, le «  Parti du Progrès », nationaliste et xénophobe, à recueilli plus de 22% aux élections législatives de 2009. Sa leader a fait de l’islamophobie - ou plus exactement de la «  musulmanophobie » - la matrice de son discours politique. Ceci ne pouvait rester sans conséquences.

Dans toute l’Europe, les partis populistes et les extrêmes droites - “Front National” en France, “Parti du progrès” en Norvège, “Démocrates suédois” (parti politique suédois nationaliste), « Parti du peuple danois » (PPD), « Jobbik » de Hongrie...( que leurs personnalités s’appellent Siv Jensen en Norvège, Geert Wilders au Pays Bas ou Marine Le Pen ) – sans oublier en France la droite extrême qu’est la «  Droite populaire » de l’UMP qui est présente au gouvernement - portent une lourde responsabilité dans le climat délétère qui pèse sur le continent tout entier.

Après cette épouvantable tragédie – qui ne peut être dissociée de cette sombre réalité - le MRAP en appelle à plus de vigueur dans la lutte contre les groupuscules d’extrême-droite racistes ainsi qu’à plus de responsabilité pour combattre des politiques dont on sait qu’elles entretiennent la xénophobie et le rejet de l’Autre.

Paris le 23 juillet 2011

Retour en haut de la page

14 Messages

  • Le 25 juillet 2011 à 07:37, par Kwasniewski

    Bonjour,
    Votre communiqué reprend exactement ce que bon nombre de Français ressentent, n’en déplaise à Mme le Pen.
    Il reste à espérer que les gouvernants, représentants politiques et associatifs orienteront le débat vers autre chose que la haine afin d’éviter un autre drame de ce type.
    Je suis prête à agir à vos côtés afin que nous réussissions tous à créer un monde moins agressif.

    • Le 25 juillet 2011 à 08:00, par Alain

      Bonjour, voila qu’un fou fait un acte terrible et tout de suite ,le FN est résponsable, et quand le clan des babrbares ou autre tue des gens, il sont pourtant proche des partis communiste ou socialiste on ne dit pas qu il faut stopper ses partis, vous avez enfin qq chose à dire.

      Alain Membre FN

    • Le 26 juillet 2011 à 11:32, par

      25/07/2011

      http://www.liberation.fr/politiques...

      Entretien avec Nicolas Lebourg, historien spécialiste de l’extrême droite.

      A-t-on raison de pointer du doigt les discours de l’extrême droite ?

      Oui bien sûr, mais il ne faut pas se contenter de pointer les populismes. Depuis dix ans, on laisse le discours islamophobe devenir légitime. On l’entend aujourd’hui sur les grandes chaînes de télévision. C’est trop facile de ne pointer que les radicaux. En France, le discours de l’extrême droite radicale n’est que la caricature de celui entendu à l’extrême droite traditionnelle, à l’UMP, ou dans une partie des intellectuels de la gauche laïque.
      La terminologie utilisée en France évoque sans cesse, à des degrés divers, l’invasion, la colonisation, etc. A partir du moment où on suggère sans arrêt aux gens qu’ils sont envahis, il est logique qu’au bout d’un moment, cela arme certaines personnes. C’est une idéologie de masse qui imprègne lentement la société.

      Depuis quand se développent, en France, les discours islamophobes ?

      L’argumentaire islamophobe est né à la marge, dans l’extrême droite radicale, et s’est diffusé dans la société française. Les guerres en ex-Yougoslavie vont marquer un tournant, avec les premières diffusions de l’idée que l’Europe est en cours d’islamisation. Y compris dans les hauts rangs de l’état-major français et dans une partie de la gauche laïque circulait l’idée que la Serbie était, au Kosovo, en train de défendre l’Europe contre l’islamisation.

      (...)

      • Le 26 juillet 2011 à 11:54, par

        http://www.liberation.fr/politiques...

        Par DOMINIQUE ALBERTINI

        C’est le point de rendez-vous des droites extrêmes sur Internet, la plaque tournante de ce qu’on nomme la « fachosphère ». En proposant une sélection d’articles issus des sites d’information classiques, et censés démontrer la validité des thèses nationalistes, Fdesouche.com, fondé en 2006, a acquis une grande influence à l’extrême-droite. Jusqu’à être scruté avec attention par la direction du Front national.

        Depuis samedi, le site est en ébullition. Près de 5000 commentaires ont été postés en réaction à la tuerie et au profil du meurtrier. Des commentaires qui révèlent la capacité de leurs auteurs à proposer une grille de lecture « clé en main » des évènements, souvent en rapport avec les obsessions traditionnelles de l’extrême-droite. Quitte à en changer aussitôt si les faits la contredisent.

        Ainsi, samedi, alors que la nouvelle des attentats est déjà bien répandue, mais pas l’identité de leur auteur, les habitués de Fdesouche ne perdent pas leur temps en conjectures : « Ca pue le mahométan à 200 bornes autour d’Oslo », lance par exemple « Amarys », sûr de lui. (...) « J’espère qu’il y a de la diversité parmi les victimes :) », lance LzeDNoo, histoire de détendre l’atmosphère. (...)

        Une bonne ambiance qui tourne vite à la stupeur : ni musulman, ni gauchiste, le terroriste serait un Norvégien de souche, chrétien, aux sympathies nationalistes. Gène. « Merde, ça casse toutes les théories », se désole Faisan. (...)Islamophobie, complot maçonnique, machination du Mossad... Tout ou presque est envisagé, sauf la possibilité que Anders Behring Breivik ait vraiment agi au nom de convictions nationalistes.
        (...)

        Et il y a ceux qui préfèrent voir le « bon » côté des choses. Comme Kloroforme : « A présent, les Européens ne seront plus tétanisés devant le terrorisme musulman puisqu’ils savent que des compatriotes sont capables de faire pareil ». Memory One, lui, est séduit : « Le type a des arguments plutôt cohérents, qu’en pensez vous ? Bon évidemment les journalistes l’attaquent sur la forme, pas sur le fond... »

      • Le 27 juillet 2011 à 07:25, par

        http://www.youtube.com/watch?v=qBlB...

        L’auteur du massacre de Norvège, Anders Behring Breivik est un admirateur de la « pensée Finkielkraut », et plus particulièrement du combat de « cet intellectuel de grand talent » (Sarkozy dixit) contre « le multiculturalisme et le métissage ».

        Dans le manifeste mis en ligne quelques heures avant la tuerie de vendredi, Breivik rend d’ailleurs un hommage appuyé au « philosophe » et à sa croisade contre l’anti-racisme.

        • Le 27 juillet 2011 à 09:06, par

          http://www.politis.fr/Un-Odieux-Ama...
          *
          Un (Odieux) Amalgame D’Alain Badiou
          par Sébastien Fontenelle

          Au mois de décembre 2009, Le Nouvel Observateur (...) publia un entretien au long cours entre le philosophe Alain Badiou et le réputé clerc de médias Alain Finkielkraut, où le premier nommé lança notamment à son interlocuteur (...)«  N’esquivez pas les conséquences de vos propos identitaires  ! »
          Puis d’ajouter : « Alors que le monde est aujourd’hui partout aux mains d’oligarchies financières et médiatiques extrêmement étroites qui imposent un modèle rigide de développement, qui font cela au prix de crises et de guerres incessantes, considérer que dans ce monde-là, le problème c’est de savoir si les filles doivent ou non se mettre un foulard sur la tête, me paraît proprement extravagant. »
          Puis : «  C’est le début d’une stigmatisation rampante visant une minorité déterminée. Et prenez garde que cette stigmatisation, sous prétexte d’identité nationale, sous prétexte de valeurs à conserver etc., se répande ensuite dans la population sous des formes incontrôlables. »
          Puis : « Il est clair que les intellectuels et les « féministes » qui ont fait du foin sur le foulard il y a 20 ans sont responsables des phénomènes de minaret maintenant, et demain de bien pire encore. Vous voulez une éthique de la responsabilité ? Eh bien, assumez-la ! »
          Puis : « Ces choses-là, n’est-ce pas, vous pouvez vous amuser à les lancer localement, comme des coquetteries identitaires, mais elles cheminent ensuite, elles s’emparent des populations, elles deviennent un point de vue grossier et sommaire selon lequel nous sommes très bien et ces gens-là très mauvais. Et on va les décrire dans ces termes de façon de plus en plus systématique. Et des lois vont être votées, année après année, d’orientation de plus en plus ségrégatives et discriminatoires. Dans toutes ces histoires civilisationnelles est mise en route une machine d’introduction de l’identitaire dans la politique que vous ne contrôlerez certainement pas. »

          Et alors, je sais pas pourquoi : je trouve que c’est intéressant de relire ça, ces jours-ci.

          Note
          [1] C’est moi qui souligne. Badiou ajoutait : « Quand vous voyez des jeunes hurler en faveur de l’Algérie, ce sont à votre avis des barbares anti-français. A mon avis ils ne le sont pas plus que ne l’étaient les supporters du club de rugby de Tyrosse dans les Landes quand, il y a cinquante ans, ils hurlaient contre les supporters du Racing de Paris. C’est l’imaginaire assez miteux du conflit identitaire, dont le sport est un exutoire bien connu. Une dernière vague d’immigration reste toujours solidaire de son passé, c’est normal. Déjà au XIXème siècle, on accusait les prolétaires de Paris, avant de vouloir les chasser en juin 48 et de les massacrer, d’être des analphabètes auvergnats, ce n’est pas nouveau tout ça. Dans mon enfance, à Toulouse, on disait en ricanant que les réfugiés de la guerre civile espagnole mettaient le charbon de chauffage dans leur baignoire. Il est consternant de vous voir faire la même chose ! »

  • Le 25 juillet 2011 à 09:45, par
  • Le 25 juillet 2011 à 10:01, par

    par Frédéric Lemaire, Julien Salingue,

    25 juillet 2011

    http://www.acrimed.org/article3637.html

  • Le 25 juillet 2011 à 10:06, par

    24 juillet 2011

    http://www.bastamag.net/article1684.html

    Le principal suspect du double attentat dirigé contre les institutions et la gauche norvégiennes a milité au sein de l’extrême-droite pendant plusieurs années. Car au pays du prix Nobel de la paix, les groupuscules racistes et néo-nazis foisonnent. Un avertissement pour le reste de l’Europe ?

  • Le 25 juillet 2011 à 19:38, par Gaston CREMIEUX

    LE MRAP A RAISON et les "clones d’Hitler", n’ont aucune justifications, au vu de l’Histoire du XXè siècle à exister. Ils doivent d’exister, à la fois, à la propagande Libérale, et à la fois au soutien tout au long du XXè siècle des PC européens à Staline et à son système dictatorial et concentrationnaire, tous portent l’entière responsabilité des dérives "autistiques" de ces groupes de fachos-identitaires. Quant à les prendre pour des fondamentalistes chrétiens, c’est tout comme les kamikazes islamistes, en vérité ils ne sont ni croyants, ni ils croient au "Paradis", car sinon ces actes là, ils ne les commettraient pas, tout simplement . Si c’étaient d’authentiques croyants ils auraient peur de ce qui les attend. La vérité c’est que ces fanatiques, illuminés, doivent être considérés tous, comme de vrais INFIDÈLES. La propagande Libérale contre le Socialisme et la propagande des PC Européen et principalement français, ont conduit à la création de ces groupuscules extrémistes de droite, qui doivent disparaître une bonne fois pour toutes, de la scène politique internationale.

  • Le 26 juillet 2011 à 12:13, par Herget

    Avez-vous fait un pareil commentaire lors des massacres du 11 septembre à New-York ?
    Mon message comme vous pouvez le noter, n’est pas haîneux.

  • Le 1er août 2011 à 09:59, par

    La police n’est pas armée en Norvège, mais compte tenu de l’énorme popularité de la chasse, le pays compte plus d’une arme pour cinq habitants.
    _Selon Vildar Nilsen, expert de l’association norvégienne des chasseurs et des pêcheurs (NJFF), il y a « au moins un million d’armes de chasse et de compétition, pistolets, fusils, mitraillettes confondus » en Norvège.
    La NDFS, partiellement financée par le ministère de la Défense, compte 900 clubs de tir et 160.000 tireurs réguliers.

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | ... | 4520

MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples c'est aussi ...

0 | ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | ... | 110