Une tribune pour les luttes

Le MRAP dénonce les violences subies par les populations noires en Libye

Article mis en ligne le jeudi 8 septembre 2011

Les populations noires, présentes en Libye, considérées systématiquement comme des mercenaires au service de Kadhafi, sont victimes d’exactions de toutes sortes et d’une véritable chasse à l’homme : exécutions sommaires, tortures, viols... Un millier de migrants d’Afrique subsaharienne terrorisés se terrent à une vingtaine de kilomètres de Tripoli, dans de vieux bateaux, sans eau potable. « L’urgence est maximale » alerte Médecins sans frontières.

Le MRAP condamne ces exactions racistes à l’encontre de migrants, victimes de violations graves des droits de l’homme, uniquement en raison de la couleur de leur peau.

Les grandes puissances qui continuent de déployer d’énormes moyens militaires et de bombarder certaines parties du territoire libyen, doivent assurer la protection et l’évacuation de ces populations en danger de mort. Le MRAP estime que la France doit intervenir dans ce sens. Il y a urgence.

Paris, le 6 septembre 2011.

— 
Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples

43 bd Magenta - 75010 Paris - Tél. : 01 53 38 99 99

Site web : http://www.mrap.fr

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 4525

MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples c'est aussi ...

0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 110