Une tribune pour les luttes

Viennent de paraître

Freedom Summer. Luttes pour les droits civiques, Mississippi 1964
et L’Or noir du Nigéria. Pillages, ravages écologiques et résistances

Article mis en ligne le dimanche 23 septembre 2012

Freedom Summer. Luttes pour les droits civiques, Mississippi 1964


de Doug McAdam.
Traduit de l’anglais par Célia Izoard

Juin 1964. Plus de mille volontaires rejoignent le Mississipi pour soutenir l’inscription des électeurs noirs. Deux mois plus tard : quatre morts, quatre-vingt personnes battues et mille arrêtées, soixante-sept églises, maisons et commerces incendiés ou détruits à l’explosif. Ce livre retrace l’histoire de cet été-là et de son impact sur toute une génération.

La campagne du Freedom Summer constitue un tournant critique pour ceux qui y ont participé mais aussi pour l’ensemble de la gauche américaine. Elle a rassemblé et radicalisé les volontaires présents dans le Mississipi, et elle a préparé le terrain à la constitution de vastes réseaux militants nationaux d’où sont issus les principaux mouvements contestataires de l’époque (féministes, pacifistes, étudiants, etc.).

Le projet Freedom Summer a été un creuset pour l’organisation de l’activisme des années 1960, tout autant qu’une contribution majeure au développement de la contre-culture américaine.

Professeur de sociologie à l’université de Stanford, Doug McAdam est spécialisé dans l’étude des mouvements sociaux. Il a notamment écrit *Political Process and the Development of the Black Insurgency 1930–1970* (The University of Chicago Press, 1982).

En librairie depuis le 14 septembre 2012
Collection "L’ordre des choses" - 480 pages - 26 euros
http://atheles.org/agone/lordredesc...


L’Or noir du Nigéria. Pillages, ravages écologiques et résistances


Xavier Montanyà
Traduit du catalan par Raphael Monnard
16 pages de photographies couleurs

Dans la riche zone pétrolière du delta du Niger, Shell ou Total opèrent en dehors de tout respect des droits humains. Après cinquante ans d’exploitation sauvage et de marées noires, l’air, les sols et les cours d’eau sont empoisonnés. Les nombreuses résistances, pacifiques ou armées, des populations locales privées de leurs terres et de leurs moyens de subsistance se heurtent à une sanglante répression menée par les compagnies pétrolières et l’armée nigériane.

Le Nigeria, premier partenaire commercial de la France en Afrique subsaharienne, est un cas extrême mais exemplaire pour saisir l’ampleur du désastre engendré par l’extraction intensive des ressources naturelles dans les pays africains, et identifier ses causes, ses acteurs et ses enjeux. Pour l’écrivain nigérian Wole Soyinka « Le monde doit comprendre que le combustible qui fait fonctionner ses industries est le sang de notre peuple. »

Le journaliste catalan Xavier Montanyà, qui a enquêté dans le delta du fleuve Niger, est aussi l’auteur des Derniers Exilés de Pinochet (Agone, 2009).

En librairie le 14 septembre 2012 - Xavier Montanyà présentera son ouvrage à Toulouse le 26 octobre (Librairie Terra Nova) et à Marseille (Équitable café) le 28 octobre.
Collection "Dossiers noirs" - 256 pages - 13 euros
http://atheles.org/agone/dossiersnoirs/lornoirdunigeria/

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4520