Une tribune pour les luttes

Réveillons-nous !

Repas populaire de La Plaine samedi 16 février avec vos recettes préférées.

Article mis en ligne le mercredi 13 février 2013

Samedi 9 février après le marché, pour terminer en beauté une semaine de
cantine où tous et toutes étaient convié-e-s, nous avons fait un
barbecue sur la Plaine.

*Sous prétexte que les grillades en ville sont dangereuses car il y a
des enfants, la police a rapidement mis fin à ce joyeux banquet à grands
coups de lacrymogène.*

Leur réaction, ne prenant en compte en aucune façon la présence
d’humains autour, fut violente et disproportionnée : tentative de
renverser le barbecue brûlant, utilisation de gazeuse à bout portant,
coups et blessures.

La fumée du tofu doré et les quelques braises qui rougeoyaient, furent
décrétées plus dangereuses qu’un nuage de gaz toxique.

Citation de la police : « C’est un espace public vous n’avez pas le
droit d’être là sans autorisation. »

Aujourd’hui la rue n’a pas vocation à être partagée au-delà de normes
imposées.

Qu’est-ce que l’espace public ?

Qui peut y concrétiser ses envies ?

Comment se réapproprier notre ville ?

Nous vous convions donc au repas populaire de La Plaine samedi

16 février avec vos recettes préférées.

Nous avons encore Faim. Pas de gaz mais de harissa et de mets délicats.


Collectif marseillais de soutien à Notre-dame des Landes

Réveillons-nous !

Lors du barbecue et des "jeux sportifs" (pétanque, jeux de ballon avec
les jeunes, et moins jeunes du quartier) organisé sur la plaine samedi
dernier, les forces du désordre ont encore frappé !

Alors qu’habituellement ce genre d’activités (concerts sauvages,
fanfares, infokiosques, barbecue) passe très bien auprès des "gardiens
de la république
", nous avons cette fois été sévèrement réprimés.

Barbecue renversé, copain-ine-s gazé-e-s et frappé-e-s (une copine aux
urgences avec 6 jours d’ITT), copain arrêté pour "outrage et rébellion".

Nos "représentants démocratiques" ont l’impression de perdre le contrôle
des activités proposées à Marseille ; ils ont peur et tentent d’étouffer
dans l’œuf toute tentative des habitant-e-s, de se rencontrer, de
s’amuser, d’échanger, de s’affranchir de la "CUL"ture lobbyiste et
destructrice de lien social !

Faites chauffer les accordéons, sortez les bombes de peintures, installez
des enceintes aux fenêtres un après-midi ensoleillé, invitez vos
voisin-e-s à un repas de quartier sur la place la plus proche.

Réapproprions-nous nos quartiers !

Boutons hors de nos vies ces mangeurs de libertés.

Résistons !

Collectifmarseillenddl chez boum.org

https://mailman.boum.org/listinfo/c...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180