Une tribune pour les luttes

[Resf13-info] Agenda et Infos

(1er decembre 2013)

Article mis en ligne le lundi 2 décembre 2013

 
Réseau Education Sans Frontières 13

resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65

61 rue Consolat 13001 Marseille

www.educationsansfrontieres.org

 

Dimanche 1er décembre
2013

 

AGENDA

 

- Mercredi 4 décembre de 15h
à 17h :
permanence RESF, à la MMDH, 34 cours Julien
13006 Marseille

 

- Jeudi 5 décembre à 20h : projection-débat du film l’ESCALE de Kveh Bakhtiari, au cinéma Les Variétés, 13001 Marseille.

Organisée par la Ligue des Droits de l’Homme, film soutenu par le RESF (voir ci-dessous).

 

-
Samedi 7 décembre de 10h à 13h : réunion RESF à Marseille, fac St-Charles, salle CH57.

 

 

INFOS

1/ Compte rendu du procès des inculpés de l’incendie du CRA de Marseille

2/ Salah Eddine
REZGUI, 18 ans, toujours enfermé au CRA de Marseille

3/ Bilan du concert RESF « Les Bienvenus » à Martigues le 23 novembre

4/ « La circulaire Valls, un an et tant d’actes odieux après » (communiqué RESF)

5/ Campagne de cartes postales au Président de la République pour sauver Blendon, 12 ans, hémiplégique.

6/ RESF soutient "L’ESCALE", un film de Kveh Bakhtiari

7/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART

 

 

1/ Compte rendu du procès des inculpés de l’incendie du CRA de Marseille

Le 9 mars 2011, suite à une révolte collective, un incendie se déclarait à l’intérieur du Centre de Rétention Administrative du Canet à Marseille. Plus de deux ans et demi après, deux personnes inculpées sont passées en procès le 26 novembre.

Compte rendu

Près de cent cinquante personnes de tous horizons se sont rassemblées devant le tribunal pour dénoncer la politique migratoire et d’enfermement des sans-papiers avec les conséquences que cela implique.

Les policiers étaient eux aussi très nombreux, en uniforme, en civil et même une compagnie de CRS DANS le couloir de la salle d’audience !!

Le procès a été très long. Bien qu’aucune preuve n’ait été apportée et alors que la procureure avait bien souligné le contexte européen de liberté de circulation pour les capitaux et d’enfermement pour les humains, les deux inculpés arbitrairement choisis pour avoir été à l’origine de l’incendie ont été condamnés à 1 an de prison. La détention sous bracelet électronique leur permettra de continuer à travailler et fréquenter leur famille.

Compte rendu détaillé de l’audience sur le site de Mille Babords : http://www.millebabords.org/spip.php ?article24911

 

2/ Salah Eddine REZGUI, 18 ans, toujours enfermé au CRA de Marseille

Cela fait maintenant 10 jours que ce jeune homme est enfermé au centre de rétention du Canet. Ni le tribunal
administratif le 26/11, ni le juge des libertés et de la détention le 28/11
n’ont jugé bon de le libérer. Salah Eddine risque donc d’être expulsé à tout
moment. A moins que le consulat algérien ne délivre pas le laissez passer
nécessaire, comme c’est le cas pour l’instant ?

 

Salah Eddine a grandi en Algérie
jusqu’à l’âge de 10 ans, puis en Syrie jusque 17 ans, pays qu’il a fui avec sa
mère en raison de la guerre.

Revenu en février 2012 en Algérie, il arrive ensuite en France en décembre 2012, accompagné de sa mère qui, depuis, est rentrée en Algérie. Salah Eddine se retrouve donc isolé.

Ce qui ne l’empêche pas d’entamer des démarches de scolarisation.

Vendredi 22 novembre, contrôle
d’identité sur la voie publique aux alentours du métro National (Marseille 13003), arrestation, garde à vue (le terme a officiellement changé, la pratique
non !), et le lendemain, placement au centre de rétention du Canet.

Le RESF demande la libération immédiate de ce jeune, qui a besoin de protection et de scolarisation et non d’exclusion et d’expulsion.

 

3/ Bilan du concert RESF « Les bienvenus » à Martigues le 23 novembre

La 5ème soirée du RESF « Les Bienvenus » a rassemblé de nombreux visiteurs à la salle du Grès de Martigues. Un public très varié, des bébés aux personnes âgées, venant du Sénégal au Tibet, du Maroc à la Russie, en passant par Martigues et la Roumanie. Cette soirée a mobilisé plusieurs dizaines de bénévoles, les fidèles du RESF et aussi pas mal de nouveaux venus, elle a reçu le soutien d’organisations martégales (PCF, CFDT et FSU), a bénéficié d’un partenariat avec la maison de quartier J. Méli et a reçu la visite de 2 élus de la ville. La presse a couvert l’évènement en amont et en aval (voir http://resf.info/article48221.html). Les artistes et techniciens ont été enchantés de l’accueil qui leur a été réservé par les militants du RESF. Côté finances, le bilan est également positif, de nombreux dons qui serviront aux actions du RESF Ouest Etang de Berre.

Les prochains rendez-vous militants locaux sont le mardi 3 décembre à 9h devant le tribunal d’instance de Martigues pour le soutien aux 5 familles Roms de Saint-Jean menacées d’expulsion, et en janvier au cinéma Renoir pour la projection de l’excellent « Enfants valises » sur le quotidien en classe des enfants migrants. Par ailleurs, le RESF participe à la soirée des Droits de l’Homme le samedi 7 décembre à Port de Bouc (18h, salle Elsa
Triolet).

En attendant la soirée « Les Bienvenus n°6 », merci de suivre les informations du RESF Ouest Etang.

Contact :
resf.ouestedb chez yahoo.fr

 

4/ La circulaire Valls, un an et tant d’actes odieux après

Communiqué RESF

Manuel Valls a annoncé, le 5 novembre 2013, 16 600 régularisations en application de sa circulaire de novembre 2012, dont 81% de parents d’enfants scolarisés, soit 13 446. Les travailleurs et les lycéens se partagent les 3 154 régularisations restantes. Cette annonce, faite dans le contexte des manifestations lycéennes provoquées par l’expulsion de Khatchik et de la famille de Léonarda était peut-être une tentative de donner du ministre un
visage moins inhumain. C’est raté. Pour mémoire, la circulaire Sarkozy de 2006 avait permis la régularisation de 22 018 parents d’enfants scolarisés, soit 8 500 de plus que Valls…

Lire la suite du communiqué
http://www.educationsansfrontieres.org/article48204.html

 

 

5/ Campagne de cartes postales au Président de la République pour sauver Blendon, 12 ans, hémiplégique.

 clip_image002

Pour imprimer la carte postale, c’est ici http://www.educationsansfrontieres.org/article48164.html ?id_rubrique

 

Il devait se faire opérer le 21 mars 2012 au CHU de Reims…

Le
18 janvier 2012 au matin, Blendon Gashi, 10 ans, était expulsé avec ses parents et son frère jumeau Blendi vers le Kosovo.

Depuis la famille Gashi survit, hébergée par une grand-mère, loin de son quartier d’origine, craignant d’autres exactions. Les enfants ne sont pas scolarisés, de peur d’être repérés par les mafieux.

Blendon grandit, mais mal. Sans opération, son corps se déforme, la radiographie de mars dernier montre un déplacement du fémur droit de 3 cm.

Les parents ont fait plusieurs demandes de visas. La dernière semblait la bonne,
les conditions étaient toutes remplies et les frais de visas réglés début septembre 2013.

Les documents s’accumulent, les preuves s’ajoutent aux preuves... Et rien ne bouge !

Bref, tout porte à croire que sans une intervention au plus haut niveau de l’Etat, les freins qui s’opposent à l’opération de Blendon ne seront jamais levés : on en trouvera toujours un, un vice de procédure ou un document manquant, pour ne pas le recevoir ici en France afin de lui administrer les soins dont il a besoin...

Le
RESF, et spécialement à Chalons, ne baisse pas les bras.

Blendon doit recevoir les soins et le suivi appropriés à son état avant de n’être plus opérable !

Pour demander le retour de Blendon , envoyez une carte postale au Président Hollande. MERCI pour lui !

Ce
qui était intolérable sous Sarkozy l’est tout autant sous Hollande

 

 

6/ RESF soutient "L’ESCALE", un film de Kveh Bakhtiari

PROJECTION JEUDI 5 DECEMBRE A 20H AU CINEMA LES VARIETES 13001 MARSEILLE

Voir un extrait http://www.educationsansfrontieres.org/article47558.html

 

A Athènes, le modeste appartement d’Amir, un immigré iranien, est devenu un lieu de transit pour des migrants qui, comme lui, ont fait le choix de quitter leur pays.

Mais la Grèce n’est qu’une escale, tous espèrent rejoindre d’autres pays occidentaux.

Ils se retrouvent donc coincés là, chez Amir, dans l’attente de papiers, de contacts et du passeur à qui ils confieront peut-être leur destin...

 

 

7/ Chaque semaine, le RESF dans CHARLIE HEBDO et MEDIAPART

Retrouvez ces chroniques sur le site du RESF.

 

- Les chroniques RESF dans
Charlie-Hebdo, rubrique « L’expulsé de la semaine »

http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique461.html

Cette semaine : « Une leucémie contre des voix, le calcul cynique du préfet d’Ille-et-Vilaine  »

 

- Sur le blog de RESF
sur Médiapart,

http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique707.html

«  Il faut entendre Natacha, lycéenne sans papiers ! Et la régulariser  » par Resf 35 (Rennes)

 



L’émission RESF sur FPP
de mercredi 27 octobre est en ligne, à écouter sur ici : http://www.educationsansfrontieres.org/article48218.html

Au sommaire :

1 - Intro &
journal

Durée : 08’58’’

____

2 - La libération
de Youssouf Nymaga & autres mobilisations sur le 92

Avec Romain Treppoz,
direct de Nanterre  (téléphone)

La mobilisation pour Youssouf
Nymaga
, lycéen de 18 ans enfermé au CRA et un mot sur le procès (qui se
tiendra jeudi 28) à Nanterre des lycéens ayant bloqué leur lycée au cours des
mobilisations des semaines passées

Durée : 13’40’’

____

3 - Rennes :
Natacha et les pressions exercées par la préfecture

Avec Carole Bohanne,
en direct de Rennes

On parlera surtout de Natacha et des pressions exercées par
la préfecture, dont une plainte contre la Cimade pour « recours
abusif » dans le cadre de son action au Centre de Rétention. Retrouvez la
pétition audio pour Natacha ici , et
signez la

Durée : 16’01’’

____

4 - Calais :
l’expulsion du Squat de la rue Victor Hugo

Avec Valentin, en
direct de Calais

Le squat de la rue Victor Hugo a fait couler beaucoup d’encre
dans le Nord. Cette maison, abandonnée depuis deux ans abrite de femmes,
essentiellement Erythréennes et des enfants. Le tribunal a rendu son jugement :
les lieux devront être évacués avec une amande de 800 euros pour une militante et
50 euros d’astreinte par jour et par personne, soit en tout un millier d’euros
par jour.

On peut aller faire un tour ici ou

Durée : 15’20’’

____

5 - L’Agenda

Durée : 02’27’’

____

Bonne écoute et merci de faire suivre sur vos liste

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 495

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 900