Une tribune pour les luttes

Pétition pour Madame, Monsieur MAMBETOV et leur bébé

Un enfant d’un an et demi enfermé au centre de rétention administrative de Lyon à la veille de Noël par le Préfet du Cantal.

Article mis en ligne le samedi 21 décembre 2013

Bonjour,

Merci de bien vouloir signer et diffuser cette pétition en ligne pour la libération de Madame, Monsieur Mambetov et de leur enfant de 18 mois enfermés au Centre de Rétention Administrative de Lyon.
Pétition en ligne ici : www.educationsansfrontieres.org/article48453.html

Merci également de bien vouloir demander la libération de la famille et la régularisation de la situation administrative des parents en écrivant à la Préfecture du Cantal. Attention à ne pas utiliser de termes irrespectueux pour ne pas porter préjudice à la famille.

contact du Préfet du Cantal : Jean-Luc COMBE

Préfecture du Cantal
Cours Monthyon,
BP 529, 15005 Aurillac Cedex
Standard : 04 71 46 23 00
Télécopie : 04 71 64 88 01
Courriel : courrier chez cantal.pref.gouv.fr

Ci-dessous le texte de la pétition tiré du communiqué de presse de La CIMADE Aurillac.

Bien cordialement,

Pétition pour Madame, Monsieur MAMBETOV et leur bébé

Un enfant d’un an et demi enfermé au centre de rétention administrative de Lyon à la veille de Noël par le Préfet du Cantal.

Contrairement aux discours du gouvernement et aux préconisations du Défenseur des Droits, la préfecture du Cantal a décidé d’enfermer un enfant de 18 mois, une semaine avant Noël...
Abdourrakhman Mambetov est né 17 avril 2012 à Clermont-Ferrand. Ses parents sont Russes originaires de Kabardino-Balkarie (république autonome de la Fédération de Russie) et actuellement dépourvus de titre de séjour. Ils vivent à Aurillac où ils sont demandeurs d’asile (un recours à la Cour Nationale du Droit d’Asile est en cours d’instruction suite à une demande de réexamen à l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides).

Ils ne se sont jamais dérobés à leurs obligations, n’ont jamais cherché à fuir qui que ce soit, ils ne sont pas délinquants... Pourtant, pour la deuxième fois en six mois, la Préfecture du Cantal fait interpeller cette famille. Une première tentative d’expulsion, le 18 juillet 2013, avait échoué par décision de justice : le préfet les avait enfermés abusivement au centre de rétention administrative de Lyon. Le lendemain, le tribunal administratif de Lyon jugeait cette décision illégale et ordonnait la mise en liberté de la famille. Jeudi 19 décembre, la même démonstration de force se répète : des policiers arrachent cette famille à son sommeil vers 6h du matin et l’emmène de force à Lyon où elle est placée dans un centre de rétention.

A ce jour, la famille Mambetov est toujours enfermée dans l’attente d’une prochaine expulsion. Cette privation de liberté a des conséquences sur l’état de santé de l’ensemble de la famille, l’enfant en souffre particulièrement.

> De l’avis de tous, les enfants n’ont pas leur place dans un lieu d’enfermement particulièrement anxiogène et traumatisant. Pourtant le Préfet du Cantal qui semble ne pas partager cette analyse ordonne l’enfermement d’Abdourrakhman pour la deuxième fois...

Nous sommes indignés et révoltés par cette décision qui bafoue les droits fondamentaux des enfants tels qu’ils sont définis dans la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Nous exigeons la libération de cette famille et la régularisation de leur situation administrative.

Sur le premier enfermement de cette famille :

Chronique RESF dans Charlie Hebdo : www.educationsansfrontieres.org/article47033.html

Article publié sur le site de La CIMADE : www.lacimade.org/temoignages/4556-Relativement-classique---

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Enfermement c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 65

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 900