Une tribune pour les luttes

mercredi 19 mars 2014

MARSEILLE

14 h

MERCREDI 19/03 devant la Préfecture, place Félix Barret, 13006

Rassemblement

Pour dire NON au racisme,
Pour le respect du droit d’asile

comité de soutien à la famille Igoumnova-Petrossian, RESF

Respectivement Russe et, Arménien né en Azerbaïdjan, Mme IGOUMNOVA et M. PETROSSIAN ont, comme tous les couples mixtes en Russie, été victimes de graves persécutions racistes, harcèlements et agressions physiques qui sont allées jusqu’à mettre leur vie en danger.
Ils ont tout quitté, famille, maison, emploi, pour venir trouver refuge en France avec leur fils Arsenyi, à présent scolarisé à l’école des Abeilles et qui parle parfaitement Français.

Mais, la France, « Pays des droit de l’Homme », leur refuse le droit d’asile et les somme de quitter leur logement ! Assortie d’une Obligation à Quitter le Territoire Français, cette sentence s’accompagne d’une menace d’expulsion imminente vers la Russie, au prétexte que la famille y aurait ses origines et au mépris des périls qu’elle y encourt.
Où est « l’humanité » dont se réclame M. Valls ? Où est le changement promis par le gouvernement ?

On ne peut à la fois déplorer la montée de l’extrême droite, et cautionner les idées qu’elle propage.

Chaque fois que l’on refuse d’accueillir des victimes de racisme, de persécutions, en raison d’une origine, d’une religion, d’une race supposée, d’une orientation sexuelle, on véhicule l’idée que de tels agissements sont inéluctables et pire encore, on en minimise la gravité.

Un gouvernement "de gauche" qui applique la même politique que la droite vis-à-vis des étrangers, laisse entendre qu’il ne peut être fait autrement, et donne des arguments à l’extrême droite. C’est inacceptable !

C’est pourquoi, nous, parents, amis, voisins, enseignants, citoyens tous et toutes attaché-e-s aux valeurs de solidarité et d’accueil, et surtout qui refusons de considérer l’autre comme une menace, appelons à un

Rassemblement devant la préfecture mercredi 19 mars à 14 h

Pour demander au Préfet, qui en a le pouvoir, de régulariser cette famille en lui accordant un titre de séjour Vie Privée et Familiale, pour qu’enfin elle puisse vivre en paix.
Pour dire NON au racisme qui se banalise dans l’indifférence la plus totale, et que nous continuerons à combattre sous toutes ses formes.
Pour demander que le droit d’asile soit respecté, comme les conventions internationales nous y obligent.

Nous demanderons à cette occasion à être reçus pour présenter les très nombreux soutiens déjà exprimés : lettres d’élus et de personnalités, signatures de la pétition demandant la régularisation de la famille.

Ils ont besoin de nous ! Rejoignez-nous, signez et faites signer la pétition !
http://www.educa-onsansfron-eres.org/?page=ar-cle&id_ar-cle=49041

Le comité de soutien à la famille Igoumnova-Petrossian, RESF

PDF - 337.6 ko

Répondre à cet article