Une tribune pour les luttes

Présentation

Pourquoi parler de l’anti-psychiatrie ?

Collectif Antipsy de Marseille

Article mis en ligne le mercredi 14 mai 2014

Pourquoi parler de l’anti-psychiatrie ?

Parce que nous nous sentons tou-tes malades de cette société normalisante et standardisée qui tend à rendre invisibles toutes les personnes qui cassent l’ordre « normal » de nos « schémas » dominants.

Pour discuter collectivement afin de démonter ses propres clichés.

Aussi pour rendre cette question visible et collective , et lutter contre le discours qui individualise le malaise social en général.

C’est aussi le point de départ de la construction d’un collectif qui puisse faire émerger les contradictions et les liens entre la maladie mentale et le système capitaliste, sans la prétention de proposer une solution « alternative » et définitive face à une question si complexe.

En refusant la position des prétendus expert-es, mais partant du constat que nous sommes touché-es face à un système qui génère toute sorte de maladies, comme par exemple l’amour de l’argent et du travail.

Nous préférons plutôt une approche qui tende à déconstruire la catégorisation personne « malade » et personne « saine ».
Parce que nous ne voulons pas nous adapter au système et nous nous confortons dans notre posture d’inadaptés.

Réunion tous les lundis à 19 heures
La Marmite 38 cours Gouffé 13006 Marseille - métro Castellane

Contact : paspareil chez riseup.net

Retrouvez les prochains rendez-vous du Collectif Antipsy dans l’agenda.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

MARSEILLE c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 55