Une tribune pour les luttes

Réseau contre les violences policières et sécuritaires

Résistons Ensemble, numéro 133, septembre 2014

« Serrer les boulons » et desserrer son pantalon

Article mis en ligne le samedi 13 septembre 2014

Voici en pdf, le No 133, SEPTEMBRE 2014, du petit journal mobile recto-verso A4
RÉSISTONS ENSEMBLE du réseau contre les violences policières et sécuritaires.
Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal
vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction,
à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions,
propositions, critiques ...

à bientôt.
L’équipe de réaction

Pour télécharger ce bulletin mis en page au format pdf :
http://resistons.lautre.net/spip.php?article542

sommaire
’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’
EDITO :

« Serrer les boulons » et desserrer son pantalon
Cazeneuve veut « serrer les boulons » avec l’énième loi « antiterroriste » qui sera discutée en septembre. Sous prétexte d’empêcher le départ de « centaines » de jeunes pour le jihad, le projet prévoit contrôle d’internet, espionnage des ordinateurs chez soi, interdiction de quitter le territoire, retrait de passeport, arrestations préventives… La méthode est bien rodée : la loi Sarkozy en 2003 prévoyait le fichage ADN réservé aux seuls pédophiles, maintenant tout le monde est fiché pour la moindre bricole. L’interdiction des manifs pro-palestiniennes, c’est du jamais vu depuis la guerre d’Algérie ; il n’y a eu « que » deux manifs interdites rétorque le pouvoir, mais l’important pour lui c’est d’ancrer dans la tête des gens que la rue peut être interdite par « la force de la loi » et par les provocations et violences policières et judiciaires (tirs de flashball, gazages, interpellations, peines de prison lourdes…).
Une fois les « boulons serrés », le terrain de la répression étatique étant bien préparé, le petit personnel peut se présenter devant les « patrons » du MEDEF. Quand on « s’aime » comme Valls et le MEDEF, c’est réciproque, même Sarkozy n’a pas eu droit eu une telle « standing ovation ». Une fois leur pantalon baissé, les « socialistes » sont prêts à tout : la sécu, les 35 heures, les conventions sociales, les droits des chômeurs, le SMIG « jeune »… tout est offert aux patrons.
On pourrait penser qu’il n’y a pas de place pour deux pieds dans une même chaussure, mais la gôche et les patrons réussissent cette prouesse : ils chaussent les mêmes souliers. Valls, lui, s’est chargé du cirage.
Quant au FN, il jubile, normal. Tout fout le camp, UMP, PS, Front de gauche… Marine Le Pen, en fine politicienne, a compris que le FN n’a qu’à tendre son escarcelle, le fruit pourrissant de l’État va tomber dedans. L’hypothèse d’une dissolution fait son chemin dans les esprits et elle peut se présenter comme la seule à pouvoir sauver l’État des patrons, d’ailleurs elle-même s’est dite prête à « cohabiter » avec Hollande. Les uns et les autres font encore la fine bouche, mais quand il va falloir « sauver la République », (c’est-à-dire l’État) le patronat crachera dans le bassinet et la soutiendra, comme dans les années 30 en Allemagne.
C’est vrai, ce n’est pas rigolo, mais le film n’est pas encore fini. Nous pourrons encore être les plus forts, à condition qu’on se détache, dans les têtes et dans les luttes réelles, de toute cette pourriture.

Sommaire :

> USA : La « Self Defense » s’organise

> [ C H R O N I Q U E D E L ’ A R B I T R A I R E ]
Morts par la police
L’État assassine et la police s’en donne à cœur joie
Plus jamais ça ?
La Cantine hors les murs
Les postiers des Hauts-de-Seine
« Violence en réunion avec flashball »
Acharnement de la justice sur les manifestant-E-s du 22 février anti-ayraultport
La justice ordinaire

> [ R I P O S T E dans les quartiers populaires ]

> [ A G I R ]

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Lire c'est aussi ...

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 325

Violences policières c'est aussi ...

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 115