Une tribune pour les luttes

Appel à la Marche de Nuit non-mixte* à Marseille !

Samedi 7 mars 2015 à 20h00 devant les grilles du Palais Longchamp côté têtes de lion/fontaine

Article mis en ligne le lundi 9 février 2015

La rue est à toi, viens à la Marche !
Pour se rencontrer, crier, chanter notre rage.
Parce que c’est l’occasion de faire quelque chose ensemble,
un moment où l’on s’affirme, où l’on se sent fortEs et fièrEs
quelles que soient nos différences de vies ou de vécus.

Nous sommes solidaires et en colère !
Nous prenons la rue et la parole pour affirmer :
la liberté de décider de nos vies partout et toujours !
Marchons la nuit, pour ne plus nous faire marcher dessus le
jour !

*entre femmes, féministes, gouines, meufs, trans, lesbiennes

Lire l’appel complet (en deux parties) :
http://www.millebabords.org/IMG/jpg/livret_p1_p4.jpg
http://www.millebabords.org/IMG/jpg/livret_p2_p3.jpg

P.-S.

mail de contact : marche-de-nuit-marseille chez riseup.net

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

3 Messages

  • Le 4 mars 2015 à 14:36, par COMBES

    Bonjour,

    A la lecture de votre affiche, je suis resté sans voix !
    Que la cause féminine soit juste et légitime, c’est une certitude.
    Mais le faire valoir par un message de combat et non pas de cause, n’avez vous pas peur de tomber dans l’effet inverse ?
    L’exclusion, par exemple.
    Je suis un homme, et j’aurais bien aimé être convié à votre mouvement. Je dois avoir quelques choses en trop.

    Le fond et la forme, c’est toujours le même problème.
    Je resterai un défenseur du droit des femmes mais pas à vos côtés.

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2015 à 16:05, par nijj

      Complètement d’accord avec vous ! Je suis femme et « féministe et je suis la première à déplorer le manque d’implication des hommes dans le combat féministe. Si certains veulent montrer leur soutien, pourquoi les exclure ?

      Répondre à ce message

      • Le 7 mars 2015 à 18:44, par le goff

        On peut être physiquement homme et se sentir aussi dans une certaine féminité. On peut avoir envie d’être hermaprodite ou autre et ne pas se faire opérer. on peut un jour aimer être dans un corps d’homme et le lendemain pas du tout. Et j’aime bien que ma femme puisse se sentir homme elle aussi avec moi comme femme. Comme vous tranchez dans la réalité vous faites belle part au corps physique (et souvent mercantile) au détriment de ce qui est dans le tête et qui est bien plus important. Le cerveau est l’organe sexuel le plus important chez les humains, pas les attributs du corps même s’ils sont déterminants dans notre société délirante sur ces questions aujourd’hui. Aussi je comprends votre position du point de vue d’une réaction raz le bol, mais sur le fond vous produisez de l’exclusion et de la solitude. Tant pis et dommage. Suis avec vous mais regrette d’être exclu. Yann

        Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Féminisme/genre c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 130

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090