Une tribune pour les luttes

La situation sociale à Marseille

Article mis en ligne le dimanche 9 octobre 2005

L’analyse très intéressante d’un militant marseillais d’Alternative Libertaire sur la situation dans la région, piquée sur la liste de diffusion d’AL.


Aprés le 4, 8 UD du 13 (CGT, FO, CFDT, CGC, CFTC, FSU, UNSA,
Solidaires) ont pondu un texte commun, ce qui est rare. Elles se
félicitent du succés du 4 et elles "sont attentives et se feront le
relais de la réunion intersyndicale des confédérations pour analyser la
portée du 4 octobre et des suites à donner à ce puissant mouvement
revendicatif". Heureusement sur le terrain plusieurs secteurs
n’attendent pas que les pontes syndicaux se réunissent.

La filière portuaire est toujours en ébullition. A la SNCM la position
du gouvernement n’entame pas la détermination des salariés navigants
comme sédentaires et la grève est massivement reconduite depuis le 20
septembre. Le front syndical semble tenir bon entre la CGT et le STC
mais aussi la CGC et la petite CFDT. A ce propos Chérèque a tenté de
semer la zizanie, en vain. Il a déclaré à La Provences du 6 que le
syndicat majoritaire avait "une démarche parfois un petit peu
totalitaire". En réponse l’UD CFDT 13 à fait un communiqué regrettant
ces propos : "Les syndicats de la SNCM sont aujourd’hui tous unis en
grève et dans l’action. De telles mises en cause mettent en difficultés
nos camarades, et n’apportent rien à la résolution de l’avenir de la
SNCM. Ce n’est pas ainsi que les propositions de la CFDT seront mieux
entendues." Et c’est pas comme ça que les relations entre l’UD et la
direction nationale vont s’améliorer ! Du côté de l’avenir de la boite,
la menace du dépot de bilan ne semble pas terrifier les salariés. A
l’AG du 6, Bernard Marty, secrétaire CGT du CE a dit : "C’est
inquiétant pour nous, mais au moins autant, si ce n’est plus, pour
l’Etat." La CGT ne s’oppose pas à la proposition du STC que les
collectivités territoriales rentrent dans le capital de la SNCM. 

Guérini président PS du département propose une participation de 20% de
la Caisse des Dépots et Consignations pour arriver à une participation
majoritaire avec l’Etat et les salariés. Toutes ces pistes offrent une
possibilité au gouvernement de sortir du merdier où il s’est mis, mais
est-ce qu’il le veut ? Le 6, le Port Autonome de Marseille rentrait
dans son 9éme jour de grève contre la privatisation par morceaux de
l’établissement public. Le 4 octobre, 47 navires étaient en rade et 25
bloqués à quai. La direction a fait une petite concession en suspendant
les procédures de licenciement contre 3 salariés interpellé la semaine
dernière aprés des affrontement avec les flics. Sur le reste elle ne
bouge pas et le conflit devrait continuer. La participation des dockers
à l’agitation est intermitent, ils étaient en grève du 1er au 3 pour
protester contre l’intervention des flics sur le port. Hier ils ont
fait 4h de débrayage dans le cadre d’une journée européenne contre la
directive de l’UE sur "la libéralisation des services portuaires". Les
effets de la lutte des portuaires commencent à être douloureux en Corse
et sur le continent. A Marseille le secteur touristique en prend plein
la gueule, rien que sur le week end du 1/2 octobre 10 000 croisiéristes
ont été déroutés sur d’autres ports. En sachant qu’en moyenne un
croisiériste dépense 120 euros par jour lors des escales, les pertes
sont lourdes. Le blocage des conteneurs provoque des ruptures de stock
dans pas mal d’entreprises et le patronnat du 13 réclame des mesures
pour "faciliter le chômage partiel". Si les 2 principaux conflits
durent encore, ça va être trés dur pour l’économie de l’agglomération
marseillaise. C’est un atout pour les grévistes.

Le 4 octobre les transports publics sont entrés dans la danse. Ce jour
là les salariés de la RTM sont parti en grève reconductible contre la
volonté de la mairie de privatiser le tramway en construction,
l’entreprise retenue est la Connex, encore elle. Le mouvement est
fortement suivi, le 4 octobre 39 bus sur 337 étaient en service et les
2 lignes de métro étaient fortement perturbées, le 6 il n’y avait que
6% de bus en service, une ligne de métro était complétement à l’arrêt
tandis que l’autre fonctionnait à 90%. A noter qu’un syndicat
indépendant de la boite vient d’adhérer à Solidaires, le SUP Solidaires
syndique une soixantaine de personnes dont pas mal d’anciens Cégétistes
paraît-il. Les grévistes paraissent déterminer à empécher la Connex de
rafler le tramway, ça pourrait faire très mal, en 1995 la grève contre
le double statut avait duré 54 jours. Gaudin ferait bien de se méfier.
D’autant que le SDU-FSU des territoriaux de MPM (l’agglomération
marseillaise) qu’il préside a déposé un préavis de grève reconductible
à partir du 5 pour les salariés de la direction du traitement des
déchets. Il veut obliger la MPM a revenir sur la privatisation de 2
décheteries et il demande des créations de postes.

Pour alourdir encore le climat social STMicroelectronics veut supprimer
638 postes sur 2400 dans son établissement de Rousset prés d’Aix. Alors
que les salariés de Nestlé St Menet à Marseille n’ont toujours pas
l’assurance de sauver leur emploi. Pour l’instant seule l’activité
chocolat a trouvé un repreneur, Nestlé bloque toujours la reprise de
l’activité café. Dans le coin, le mois d’octobre risque donc d’être
trés chaud, malheureusement l’interpro n’est pas à la hauteur. La CGT
organise régulièrement des rassemblements entre les secteurs en lutte
où les leaders du syndicat prennent la parole. Mais ça s’arrête là pour
le moment. Les autres syndicats sont tenus à l’écart et l’UD CGT attend
manifestement les ordres de Montreuil pour aller plus loin dans
l’extension d’un mouvement contre les privatisations et les
licenciements. Pourtant au vu des luttes en cours un tel mouvement
pourrait être massif à Marseille et dans le département. Les autres
syndicats ne peuvent pas ou ne veulent pas construire un tel mouvement.

A suivre...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Alternative Libertaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4480