Une tribune pour les luttes

Syndication, information nomade et médias intimes

Par Aris Papathéodorou

Article mis en ligne le dimanche 23 octobre 2005

En quelques années les modalités et les possibilités de circulation de l’information, et plus globalement des savoirs et des créations, via l’Internet se sont assez largement diversifiées et étendues, bien au-delà du modèle même du Web et de la publication en ligne, au-delà en particulier des modèles contraignants du portail ou de la publication en ligne. L’innovation la plus visible dans le domaine, parce que la plus médiatique aussi, est très certainement le phénomène des blogs, ces carnets de notes sur le Web, tout à la fois intimes et publics, tout à la fois capables de combiner les propos personnels et le commentaire sur le monde tel qu’il va ou ne va pas, d’exprimer les passions, les désirs et les colères au quotidien, et de relayer le débat politique ou culturel, tout en construisant de véritables réseaux d’intérêts et de connivence, tout en devenant un puissant vecteur de diffusion et de circulation.

Si le paradigme du blog est un véritable miroir de subjectivités, il est aussi un véritable moteur de l’innovation techno-scientifique, poussant à une véritable invention et/ou renouvellement des dispositifs de communication, ouvrant ainsi de nouveaux horizons de cette communication rizhomatique que les réseaux cultivent depuis l’origine. Pour s’en convaincre il suffit de penser, par exemple, à la possibilité de publication sur le Web via email ou via un téléphone mobile (mobloging), à l’extension du domaine de la publication instantanée aux « sons » écoutés simultanément sur un ordinateur ou un baladeur (podcasting) et à l’envoi directe de photos sur le Web (prisent avec un mobile, biensûr), ou encore à la capacité des blogs à échanger automatiquement des liens et des références entre eux (trackback).

De fait les blog ont incontestablement poussé les dispositifs de publication sur le Web dans leur ensemble au renouvellement et à l’innovation.

L’une des plus puissantes et des plus prometteuses de ces innovations à l’oeuvre, que l’on voit particulièrement émerger sur les blogs justement - mais qui en réalité va bien au-delà -, est sans doute l’extension du domaine et des possibilités de la syndication de contenu. Derrière cet anglicisme de « syndication », quelque peu barbare, il y a en réalité la possibilité d’une information désormais capable de circuler d’elle-même de façon autonome et capillaire sur les réseaux, suivant des mécanismes de flux qui dépassent la simple publication sur un site Web ou la simple mise en ligne, pour se diffuser de façon plus ou moins aléatoires mais massive.

Lire la suite :

http://infos.samizdat.net/article34...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Analyse/réflexions c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 2065