Une tribune pour les luttes

samedi 8 avril 2017

MARSEILLE

15 h

Mille Bâbords, 61 rue Consolat, 13001

BREXIT-TRUMP

Le populisme, expression de la décomposition du capitalisme

Réunion publique de Révolution Internationale

Dans la Revue internationale n° 107, le CCI republiait les « Thèses sur la Décomposition », analyse de l’évolution du capitalisme décadent à la veille de l’effondrement brutal de l’URSS, patrie de la contre révolution stalinienne. Nous avions écrit que la bourgeoisie aurait de plus en plus de mal à contrôler les tendances centrifuges de son appareil politique. Le référendum sur le « Brexit » en Grande Bretagne et l’arrivée du président Trump à la tête de l’État le plus puissant du monde constituent une illustration. Dans les deux cas, des aventuriers politiques sans scrupules de la classe dominante se servent de la « révolte » populiste de ceux qui ont souffert le plus des bouleversements économiques des trente dernières années pour leur propre autoglorification.

Nous vous invitons à venir discuter avec le CCI sur cette question qui est le problème majeur que rencontre l’ensemble des États capitalistes, avec, aujourd’hui, l’inquiétude que suscitent chez beaucoup les élections présidentielles en France où il est pratiquement certain que le parti de Marine Le Pen soit présent au deuxième tour avec toutes les incertitudes quant au résultat final. Le prolétariat et ses minorités politiques ont besoin de clarifier l’analyse de cette situation difficile et de comprendre la dynamique dans laquelle est entrainée la société bourgeoise.

Pourquoi une telle vague de populisme ? Quelles en sont les causes ? Quels en sont les conséquences pour les deux classes antagoniques bourgeoisie et classe ouvrière ? Quel danger cela représente-t-il pour le prolétariat ?

Afin de nourrir la réflexion, nous vous invitons à lire ou relire les « Thèses sur la Décomposition », les articles récents de la Revue internationale n° 157 et les articles sur ce thème sur notre site web.

P.-S.

Pour tout contact avec le CCI :
www.internationalism.org

Répondre à cet article