Une tribune pour les luttes

Le Rockab’ va être expulsé

Article mis en ligne le mardi 27 décembre 2005

Après l’expulsion des familles immigrées de la rue Fiocca en novembre, ce fut au tour des habitants du squat alternatif et autogéré "la Roze" d’être jetés à la rue ce début décembre (avec intervention du GIPN cagoulé et rasage de la maison dans la foulée, siouplait !...).

C’est maintenat le squat du "rockab" à Saint-Marcel qui risque une probable expulsion pour ce mois de janvier !

D’un côté nous entendons, du côté du gouvernement, des déclarations baveuses d’hypocrisie sur la précarité, d’un autre, ce pouvoir au service de l’argent ne cesse d’aggraver la situation des plus pauvres et de tous ceux qui ne correspondent pas à l’image du "consommateur - travailleur - et-heureux-de-l’être" que ce pouvoir attend de nous.
Le comble de la tartufferie est atteinte lorsque nous entendons notre glauque Villepin exiger des centres d’hébergement complètement débordés, d’assurer "un minimum de stabilité d’hébergement" seulement pour les pauvres-qui-travaillent ; les autres ? peuvent crever !
(ce que ce cravaté bien logé entend par "stabilité d’hébergement" c’est tout au plus un mois !...
kolossal progrès par rapport au "nuit à nuit", c’est sûr...)

Expulsés même en hiver, gazés, matraqués, emprisonnés, charters de pauvres, contrôles au faciés ou à
l’allure, humiliations, biométrie, GIPN, caméras de surveillance !

jusqu’où iront-ils ?

Quelle colère devront nous enfin leur opposer pour les voir enfin reculer dans un autre "tous ensembles" moins vide de sens ?

le texte qui suit est diffusé par les habitants du rockab et ses soutiens.

Le jugement d’ expulsion devrait être rendu le 19/01/06 et l’expulsion dans la foulée. Plus d’infos bientôt

Quetzalcoatl

Les indiens dans la Ville

Contre toutes les expulsions !!

Marseille.
33 000 logements vides.
Et pourtant demain... tu dormiras peut-être dehors.
Pourquoi ?

Parce qu’Euroméditerrannée doit faire du fric pour payer les cours du soir de Gaudin à l’opus déi.

Parce qu’une agence immobilière est productive quand nous, nous sommes constructifs.

Le Rockab, lieu autogéré depuis 2000, organise des concerts et autres évènements culturels, héberge ses habitants qui ont su retaper une ruine pour en faire un lieu de vie.
La culture et les logements qu’ils ne veulent pas nous donner, nous les prenons.

Des gens et des groupes du monde entier ont pu faire étape ici sans qu’aucun chien de garde ne puisse nous dire quelle culture est légale.

Mais cette culture qui s’épanouissait au Rockab’ n’est plus au goût du jour.

Comme d’autres squatts très récemment, le Rockab’ va être expulsé.

Le gouvernement se fait une belle jambe de déclarer son plan d’urgence pour l’hiver quand c’est lui qui fabrique de nouveaux sans-abri.

Ce lieu appartient à la D.D.E. (Direction Départementale de l’Environnement) qui, de la bouche de certains de ses employés, ne voulait rien en faire. La demande d’Emmaüs, voisin direct, qui a voulu racheter, il y a quelque temps, le lieu, a été rejetée.

Mais il faut subitement construire un parking dans les recoins de St Marcel.

La spéculation immobilière paye mieux que quelques personnes à loger, mêmes lorsque celles-ci rénovent les lieux où elle vivent.

Nous ne voulons pas payer de loyer pour engraisser les complices de l’exclusion qui donnent toujours plus aux riches et laissent les pauvres crever.

C’est pourquoi une action est prévue dans les jours à venir pour faire sa fête au Père Fouettard et résister à cette expulsion, comme à toutes les expulsions.

Un squatt qui ferme, c’est 10 squatts qui ouvrent.
Comprendront-ils que nous ne sommes pas des chiens pour dormir et vivre dehors ?!

Nous avons toutes nos vies à construire, et c’est déjà commencé.

Messieurs les politiciens, il est trop tard...

St Marcel United Crewtes

Contre le Père Fouettard, Pour le Père Peinard !

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180