Une tribune pour les luttes

Aux Editions de la CNT

La Commune de Paris de Bakounine
et le Destin d’un communard de Pierre Pirotte

Article mis en ligne le mercredi 18 janvier 2006

« Je suis un partisan de la Commune de Paris qui, pour avoir été massacrée, étouffée dans le sang par les bourreaux de la réaction monarchique et cléricale, n’en est devenue que plus vivante, plus puissante dans l’imagination et dans le coeur du prolétariat de l’Europe ; j’en suis le partisan surtout parce qu’elle a été une négation audacieuse, bien prononcée, de l’État.

C’est un fait historique immense que cette négation de l’État se soit manifestée précisément en France, qui a été jusqu’ici par excellence le pays de la centralisation politique, et que ce soit précisément Paris, la tête et le créateur historique de cette grande civilisation française, qui en ait pris l’initiative. Paris se découronnant et proclamant avec enthousiasme sa propre déchéance pour donner la liberté et la vie à la France, à l’Europe, au
monde entier ; Paris affirmant de nouveau sa puissance historique d’initiative en montrant à tous les peuples esclaves - et quelles sont les masses populaires qui ne sont point esclaves ? - l’unique voie d’émancipation et de salut. Paris portant un coup mortel aux traditions
politiques du radicalisme bourgeois et donnant une base réelle au socialisme révolutionnaire ! »

Michel Bakounine

Ouvrage contenant les textes des « Trois conférences faites aux ouvriers du val de Saint- Imier » à Sonvillier (Suisse) en Mai 1871.
Ils sont suivi du texte « La Commune de Paris et la notion de l’État » des 5-23 juin 1871

Détail et bon de commande Format 12 x 19,4 - 102 pages - 12 € - ISBN 2-915731-07-1


Lorsque éclate la guerre de 1870, Pierre Pirotte s’engage dans la Garde nationale.
Élu capitaine de son bataillon, il se politise au gré des événements et combat pour la Commune jusqu’au dernier jour. _ Après avoir échappé aux massacres de la semaine sanglante, arrêté sur dénonciation, le 3e conseil de guerre le condamne à la déportation en Nouvelle-Calédonie.
Le récit de son combat est le symbole d’un homme libre face à une bourgeoisie prête à tout pour défendre ses privilèges.

Biographie écrite par Jean-Luc Debry, arrière petit-fils de Pierre Pirotte et membre de l’association des « Amis de la Commune de Paris »

Format 12 x 19,4 - 214 pages - 16 € - ISBN 2-915731-08-X

Détail et bon de commande en fichier joint

PDF - 334.7 ko
Bon de commande Commune

Contact :
http://www.cnt-f.org/editions-cnt/

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Lire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 325