Une tribune pour les luttes

Solidarite aux retenus du MESNIL-AMELOT et de VINCENNES

Brisons le silence, ne laissons pas isolés les prisonniers en lutte !

RESF

Article mis en ligne le vendredi 3 avril 2020

Envoi de mails TOUS LES JOURS à 12 heures !

Solidarité aux prisonniers du Mesnil Amelot et de Vincennes : appel à harceler les préfectures en ces temps de confinement !

Le 30 mars au matin tous les prisonniers du bâtiment 9 et 10 et quelques prisonniers du bâtiment 11 du CRA du Mesnil Amelot ont entamé une grève de la faim pour exiger leurs libération immédiate ; les prisonniers de Vincennes sont également mobilisés. La situation dans ces prisons pour sans papiers, comme dans toutes les autres en France, est très dure : parloirs fermés, dégradation des problèmes sanitaires, aucune mesure sanitaire prise.

Nous devons manifester notre solidarité aux personnes enfermées. Le confinement nous empêche de nous rassembler devant les CRA pour manifester cette solidarité, mais en envoyant massivement des mails aux adresses des préfectures on peut montrer qu’on est au courant de ce qui se passe à l’intérieur des CRA et qu’on est toujours là …

On vous propose d’à partir du VENDREDI 3 AVRIL À 12H, de participer collectivement à l’envoi d’un e-mail (texte plus bas) aux adresses ci-dessous :

pref-eloignement chez seine-saint-denis.gouv.fr
pref-eloignement chez val-de-marne.gouv.fr
pref-eloignement chez hauts-de-seine.gouv.fr
pref-astreinte-eloignement chez seine-et-marne.gouv.fr

Il faut envoyer le texte à chaque adresse séparément. Les envois collectifs finissent directement dans les spams. Copiez le texte dans le corps du message. Changer l’objet du mail peut être également une bonne technique.

L’idée est de reproduire l’envoi de ces mails TOUS LES JOURS à 12H !

Texte à envoyer :

« Au CRA du Mesnil Amelot, les retenus ont entamé une grève de la faim depuis le 30 mars pour protester contre l’enfermement et les conditions qui empirent avec le coronavirus ; les retenus de Vincennes restent également mobilisés. A l’intérieur comme à l’extérieur, on continuera à lutter contre vos politiques racistes et contre les CRA qui tuent, torturent, tabassent.

On demande la libération immédiate de tous les retenus et la fermeture du CRA.

Le communiqué des retenus :

Y a tous le bâtiment 9, 10 qui fait grève de la faim, et quelques personnes du bâtiment 11.
On demande notre libération immédiate et la fermeture du centre. On a peur de la contamination du coronavirus. Il y a encore de nouvelles arrivées Ici il n’y a pas d’hygiène, donc c’est plus risqué que dans d’autre endroit.
On a contacté la CIMADE, et on lui demande de faire une DML pour tout le monde (demande de remise liberté).
Y a pas de vol, y a rien ici. Pourquoi on est là encore ?
Y a des gens qui se coupent pour sortir d’ici. La police est encore violente avec nous. Depuis qu’on est en grève de faim les policiers n’ont toujours pas répondu.
On veut que des journalistes nous contacte, et que la préfecture décidé de nous libérer le plus rapidement possible.
Les retenus de Mesnil-Amelot le 30 mars 2020 »

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Covid-19 c'est aussi ...

Enfermement c'est aussi ...

Migration c'est aussi ...