Une tribune pour les luttes

La lettre d’information du site "la voie du jaguar"

Cette lettre recense les nouveautés publiées depuis 14 jours

Article mis en ligne le dimanche 4 avril 2021

Nouveaux articles


** Notes anthropologiques (LVIII) **
2 avril, par Georges Lapierre

Digressions sur l’argent : la pensée comme aliénation de la pensée

Arrivés au bout du chemin, nous sommes amenés à conclure que le marchand
a mis la pensée entre toutes les mains et cette idée de l’échange mise
entre toutes les mains agit, elle agit comme pensée, elle devient pensée
agissante, pensée se déployant dans ses œuvres, créant un monde, créant
un cosmos. L’Idée est partout, la moindre pièce de monnaie, comme jadis
la graine de mil, l’incarne et la porte, et l’idée, la plus petite pièce
de monnaie, comme jadis la graine de mil, la plus petite des graines,
donne naissance à la pensée et la pensée surgit et se déploie, comme
jadis le mil surgissait de terre et se déployait. Ainsi surgit et
fleurit la vie des femmes et des hommes, la vie des humains minuscules,
sur cette terre. Dans les borborygmes d’une naissance où les bulles se
mélangent au sang, la source de vie coule et se répand. Les femmes et
les hommes, et même les marchands, et même les banquiers ne pensent
plus, ou si peu ! Ils sont devenus les instruments de l’Idée, c’est elle
qui agit et commande, époque malheureuse où les femmes et les hommes
n’ont plus besoin de penser, l’argent pense pour eux. L’argent a absorbé
tout l’esprit du monde et même les chamanes doivent s’incliner face à
cette concurrence déloyale. Les banquiers n’entrent plus en transe,
autrefois il leur arrivait de se jeter du haut des tours dans une forme
de suicide collectif afin de conjurer le mauvais sort. Ils ne s’y
aventurent plus maintenant, ils en connaissent toute la vanité, sachant
que l’État interviendra pour leur sauver la mise et la vie. (...)
- https://lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-LVIII


** Appel à participation à un tournoi de football
populaire, inclusif et pour la liberté
Montpellier Intergalaktik Fútbol ! **

1er avril, par Montpellier Intergalaktik Fútbol

Sonnez hautbois, résonnez cornes de brume, l’appel pour le Montpellier
Intergalaktik Fútbol est maintenant plié sous forme d’avion de papier,
prêt à s’envoler vers d’autres géographies !

Aux équipes de foot féminines et mixtes zapatistes,
À toutes les équipes de football populaire, inclusif et anti-oppression
de France et d’ailleurs,

Nous, signataires de cet appel, individu·e·s, collectifs et
organisations qui luttons pour l’existence de sports véritablement
populaires, ouverts à toutes et tous sans distinction de genre ni
d’origine,

Nous, qui luttons pour que les sports puissent être pratiqués ensemble,
que nous soyons... (normalement, à ce moment du texte suit une longue
énumération, que nous n’allons justement pas dérouler... cela afin de
n’exclure personne),

Nous vous adressons cette invitation : participer à un tournoi
autoarbitré d’équipes à 7, à Montpellier (France), les 4 et 5 septembre
2021, stades Père-Prévost et Montcalm, afin que les sports célèbrent
notre égalité, car nous sommes tou·te·s différent·e·s. (...)
- https://lavoiedujaguar.net/Appel-a-participation-a-un-tournoi-de-football-populaire-inclusif-et-pour-la


** Lettre du Mexique pour les manifestations
en France contre les violences policières **

31 mars, par FPDTA

Recevez un salut combatif des terres de résistance du Mexique.
Nous sommes des femmes et des hommes indigènes nahuas habitant
sur les versants du volcan Popocatepetl dans les États de Tlaxcala,
Puebla et Morelos. Nous sommes les petites-filles et les petits-fils
des zapatistes qui ont combattu avec Emiliano Zapata il y a cent ans
pour la terre, l’eau et la liberté.

Aujourd’hui, ces acquis gagnés au prix du sang et de la vie de nos
grands-mères et grands-pères sont menacés par les politiques
extractivistes et les mégaprojets de mort qui s’imposent dans notre
pays et dans de nombreuses régions du monde. Dans notre territoire, la
dépossession a un nom, il s’agit du Projet intégral Morelos, qui touche
plus de 90 villages des États de Tlaxcala, Puebla et Morelos, et qui a
pour objectif un processus de méga-industrialisation dans des
territoires historiquement agricoles.

Ce projet vise à nous priver de l’eau de la rivière Cuautla qui alimente
la vie agricole de milliers d’agriculteurs de l’État de Morelos ; ce
projet polluera l’air, la terre et l’eau, et nous obligera à adopter un
mode de vie qui n’est pas celui que nous souhaitons, qui n’a rien à voir
avec notre façon de vivre et notre relation avec la terre, la nature et
les communautés. Ce projet nous expose, les communautés habitant sur les
versants du volcan le plus actif de notre pays, au grand risque d’une
bombe à retardement que signifie pour nous ce gazoduc. (...)
- https://lavoiedujaguar.net/Lettre-du-Mexique-pour-les-manifestations-en-France-contre-les-violences


** Initiative grecque de Paris
en solidarité avec la Chalcidique **

29 mars, par Initiative grecque de Paris

Une lutte au nord de la Grèce, la lutte de la Chalcidique

À l’occasion de la "Marche pour le climat", le 28 mars, il faut rappeler
un crime environnemental toujours en cours dans le nord de la Grèce.
Nous partageons donc avec vous le texte de l’Initiative des
étudiant·e·s, travailleurs et travailleuses grec·que·s à Paris,
concernant les mines de l’entreprise Eldorado en Chalcidique.

Depuis les années 2000 l’entreprise canadienne Eldorado Gold Corporation
s’est installée en Chalcidique avec l’appui d’hommes politiques peu
scrupuleux, dans le but de faire de la Grèce le premier pays
d’exploitation aurifère en Europe.

La Chalcidique est une région riche qui vit du tourisme, de
l’agriculture, de la pêche. La mine d’or à ciel ouvert, avec les mines
souterraines qu’Eldorado installe, signifierait avec la pollution la
mort de ses forêts, de sa mer, de l’économie régionale.

Des milliards de tonnes de déchets vont s’amonceler chaque jour dans
la région dont 450 000 tonnes d’arsenic, capables de tuer toute la
population de la Terre. (...)
- https://lavoiedujaguar.net/Initiative-grecque-de-Paris-en-solidarite-avec-la-Chalcidique


** Réimaginer la terre avec les peuples autochtones **
27 mars, par Barbara Glowczewski

"À l’heure du plus grand défi de l’humanité, qui est la crise climatique
causée par l’industrialisation du monde sous domination de la vision
capitaliste, nous les Peuples Premiers, nous invitons le monde à revoir
et reconsidérer sa relation avec ce que les Occidentaux appellent la
Nature. Nous en dépendons complètement et pourtant nous restons
continuellement sourds à ses cris de douleur. Chacun doit agir à son
échelle, et la Guyane, en tant que pays amazonien à son rôle à jouer.
La France, en tant que cinquième puissance mondiale doit assumer ses
responsabilités et arrêter son hypocrisie." Cette déclaration fut
prononcée le 12 décembre 2019 par Yanuwana Christophe Pierre,
réalisateur kali’na, président fondateur de la JAG (Jeunesse autochtone
de Guyane), qui s’est mobilisée avec succès contre le projet de la
Montagne d’Or, consortium de multinationales, russe et canadienne. Les
peuples autochtones, habitants des forêts, savanes ou désert, soignaient
la terre avant l’imposition de normes industrielles et administratives
qui interdisent, par exemple en France, d’habiter l’endroit où l’on
travaille, que ce soit une parcelle agricole ou un atelier d’artiste
en ville. Le parc national en Amazonie guyanaise a autorisé le maintien
de villages indiens mais leurs droits de chasse et de pêche, leurs
pratiques ancestrales pour faire pousser leurs nourritures et construire
leurs villages sont menacés tant par la normalisation des lois que par
les orpailleurs clandestins qui polluent les rivières et la forêt en
menaçant la survie de tous les habitants humains et non humains. (...)
- https://lavoiedujaguar.net/Reimaginer-la-terre-avec-les-peuples-autochtones


** À vingt ans de la Marche de la couleur de la terre
Les journées où tout le Mexique a vu et entendu les peuples indigènes **

25 mars, par Gloria Muñoz Ramírez

Le pays entier a été secoué il y a vingt ans lors du passage de la
Marche de la couleur de la terre, une mobilisation sans précédent dans
l’histoire moderne du Mexique.

Pour la première fois les peuples indiens prenaient la tête d’une vaste
campagne nationale et internationale appelant à mettre à l’ordre du jour
non seulement les droits et la culture indigènes, mais aussi une autre
façon de faire de la politique et d’affronter le pouvoir. Les partis
politiques ont été bien en dessous d’une société civile mue par l’espoir
de ce qu’elle allait pouvoir construire avec ses propres forces.

La mobilisation convoquée par l’Armée zapatiste de libération nationale
(EZLN) avait plusieurs objectifs. Ils se proposaient de porter devant le
Congrès de l’Union les Accords de San Andrés signés avec l’État mexicain
le 16 février 1996 (avec le gouvernement antérieur) et en chemin de
rencontrer l’ample mouvement indigène national et les organisations et
collectifs internationaux, outre des milliers de gens de base et du
monde intellectuel, artistique et scientifique.

La Marche de la couleur de la terre a fait des peuples indigènes des
protagonistes de leur propre histoire au dehors de leurs communautés.
Le racisme enraciné dans les institutions et de larges secteurs de la
société a subi une débâcle presque aussi forte que celle que lui a
assénée, le 1er janvier 1994, le soulèvement armé zapatiste et la prise
de sept chefs-lieux du Chiapas. (...)
- https://lavoiedujaguar.net/A-vingt-ans-de-la-Marche-de-la-couleur-de-la-terre-Les-journees-ou-tout-le


** Initiative de travailleur·euse·s et étudiant·e·s grec·que·s en France
pour les droits démocratiques **

24 mars, par Initiative grecque de Paris

Nous sommes jeunes, travailleur·euse·s et étudiant·e·s grec·que·s,
vivant à Paris, indigné·e·s de la politique autoritaire du gouvernement
grec, qui a culminé ces dernières semaines.

En tant qu’initiative née par le bas et organisée par des biais de la
démocratie directe, sans représenter aucun parti politique, nous sommes
solidaires avec le peuple grec, qui proteste contre la répression
policière en faveur de la démocratie. Il est temps de tirer la sonnette
d’alarme contre ce régime autoritaire en cours de construction, contre
la censure, la répression de la liberté de parole et de pensée ainsi
que contre les violations des droits humains fondamentaux en Grèce.
Nous souhaitons que notre lutte rejoigne la lutte du peuple français,
contre le racisme et l’impunité des violences policières, carcérales
et judiciaires. Nous applaudissons les appels à la justice pour les
victimes des violences policières en France. Enfin, nous restons
solidaires avec la lutte contre la nouvelle loi de sécurité globale,
porteuse d’atteinte à la liberté d’informer et d’être informé·e·s,
tout en globalisant la surveillance.

Le gouvernement grec se veut totalement réticent à renforcer le système
national de santé et à prendre des mesures pour gérer la crise
sanitaire, dont l’impact est omniprésent tant en Grèce qu’en France
ainsi qu’au reste du monde. En revanche, sous prétexte de la pandémie,
les restrictions imposées pour cette cause lui servent afin de
poursuivre son agenda politique. (...)

- https://lavoiedujaguar.net/Initiative-de-travailleur-euse-s-et-etudiant-e-s-grec-que-s-en-France-pour-les


** Il y a cent ans : Cronstadt **
22 mars, par Mathieu Léonard

Le 17 mars 1921, veille de la commémoration des cinquante ans de la
Commune de Paris, la dictature bolchévique réglait le sort des marins
de Cronstadt à coups de canon. C’est cette histoire que raconte le
tout récent livre "Cronstadt 1921".

Avec "Cronstadt 1921", les éditions Les Nuits rouges proposent une
compilation de témoignages et d’analyses à propos de la révolte de
Cronstadt, avant-port de Petrograd (Saint-Pétersbourg) considéré comme
"le nid de la révolution" de 1917 et 1918. Sous la forme d’une chronique
"à plusieurs voix" qui permet de suivre la chronologie et les débats
autour de l’événement, l’ouvrage mêle aussi bien les récits des acteurs
et partisans de la répression — en premier le chef de l’Armée rouge
Trotski, Lénine ou Zinoviev qui avait promis aux insurgés de "les tirer
comme des perdrix" — que ceux des défenseurs des marins, principalement
anarchistes : Emma Goldman et Alexandre Berkman (présents en Russie
soviétique à l’époque), Ida Mett, Voline, le communiste dissident Anton
Ciliga, ou encore le marin Stepan Petritchenko. À noter également :
des extraits des "Izvestia", les journaux des "mutins".

La révolte des marins de Cronstadt contre le pouvoir bolchévique
arrivait comme l’aboutissement d’une longue série d’agitations
prolétariennes et paysannes réprimées dans le sang. Au sein d’un comité
révolutionnaire, les équipages de la flotte de la Baltique prônaient
une "troisième révolution" qui mettrait fin à la fois au communisme
de guerre qui étranglait le pays et à la bureaucratie rouge.

S’il est "favorable aux insurgés", le parti pris éditorial du livre
expose les différents points de vue, ce qui permet de repousser
définitivement le mythe conspirationniste justifiant l’écrasement
des marins par une "nécessité tragique" avancée par Trotski. (...)
- https://lavoiedujaguar.net/Il-y-a-cent-ans-Cronstadt


LA VOIE DU JAGUAR • informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective • lavoiedujaguar chez riseup.net • http://lavoiedujaguar.net

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Analyse/réflexions c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 2090

Histoire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 225

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500

La voie du jaguar c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15

Solidarité c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30