Une tribune pour les luttes

Les fiches de lecture de la commission Médiathèque

Nos vies valent plus que leurs crédits. Face aux dettes, des réponses féministes

Article mis en ligne le samedi 11 juin 2022

Dettes et féminismes : deux mots qui suscitent des réactions presque allergiques chez de nombreuses personnes. Deux mots qui, pour d’autres, ne suscitent rien du tout. Pourtant dettes et féminismes constituent deux des plus grands défis croisés de notre temps.

Partout dans le monde, les femmes subissent les décisions sexistes et colonialistes des gouvernements ou des institutions financières qui se préoccupent plus de la croissance et du remboursement des dettes que du sort des humain·es et de la planète. Austérité, contrainte au développement, incitation à l’endettement privé sabrent les droits sociaux des femmes, accentuent leur pauvreté, durcissent et aggravent les inégalités entre les sexes et sapent les conquêtes féministes.

Dans cet essai engagé et documenté, Camille Bruneau et Christine Vanden Daelen explorent les luttes qui résistent à la financiarisation du monde et souhaitent « remettre la vie au centre ». Elles déploient alors un argumentaire complet et implacable pour un non-paiement féministe des dettes, tant publiques que privées. Une analyse écoféministe indispensable pour insuffler un nouvel élan à l’économie et privilégier la durabilité de la vie à celle des marchés.

Eva Betavatzi, Anaïs Carton et Beatriz Ortiz, militantes du CADTM Belgique, ont aussi participé à la rédaction de certaines parties de cet ouvrage.

Camille Bruneau, Christine Vanden Daelen, Nos vies valent plus que leurs crédits. Face aux dettes, des réponses féministes. Paris, Le passager clandestin, 2022, 288 p.

Ce livre est disponible à la Médiathèque de Mille Bâbords.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Médiathèque MB c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20