Une tribune pour les luttes

Rassemblement au Vieux Port samedi 19 août à 17 heures

Article mis en ligne le vendredi 18 août 2006

La guerre est finie ?

Non

Non , tant que les Etats Unis et leurs alliés tenteront d’imposer leur ordre impérialiste au Moyen Orient, et rencontreront la résistance des peuples.

Pour autant la mobilisation mondiale a réussi à imposer un cessez-le feu que ne voulaient ni les USA , ni Israël.

Si la résolution 1701 de l’ONU a permis ce résultat elle n’est pas pour autant pleinement satisfaisante :

- Elle désigne un seul facteur de guerre le Hezbollah (alors que c’est le Liban qui a été envahi par Israël) sans dire un mot sur la disproportion de la « riposte » israélienne.

- Elle n’exige pas la libération des prisonniers libanais alors qu’elle exige celle des deux soldats israéliens

- Elle n’exige pas le retrait total d’Israël du Liban, ni ne souligne sa responsabilité dans les massacres et les destructions, ni n’aborde la question de l’indemnisation par Israël.

- Elle ne dit pas un mot de l’occupation et des crimes qui continuent en Palestine, à Gaza et en Cisjordanie.

Dans ces conditions que peuvent faire les forces de paix de par le monde ?

Surtout continuer à se mobiliser et être persuadé que notre intervention est utile.

A plusieurs reprises l’histoire l’a montré la mobilisation populaire mondiale a été déterminante pour arrêter des guerres,comme celle du Viet-Nam, ou contribuer à la chute de régimes racistes, comme celui d’Afrique du Sud.

D’ores et déjà la commission des droits de l’homme de l’ONU a décidé d’ouvrir une enquête sur les éventuels crimes de guerre commis par Israël.

Il nous faut donc plus que jamais continuer à agir pour une paix juste et durable et pour mettre en œuvre la solidarité internationale :

- En participant à la campagne internationale d’aide aux familles sinistrées du Liban et à la reconstruction du pays.

- En exigeant le respect par Israël du droit international qu’il bafoue systématiquement.

- En exigeant le retrait d’Israël des territoires occupés au Liban et en Palestine.

- En exigeant, conformément aux décisions de l’ONU, la création d’un état Palestinien sur les frontières de 1967, avec Jérusalem Est comme capitale.

- En exigeant la destruction du "mur", l’évacuation de toutes les colonies israéliennes, et le droit au retour des réfugiés palestiniens.

- En exigeant la libération de tous les prisonniers libanais détenus illégalement depuis plus de 24 ans dont Samir Kuntar depuis 28 ans, celle de tous les prisonniers politiques palestiniens ainsi que la libération des élus, maires, députés, ministres palestiniens kidnappés.

- En exigeant la condamnation d’Israël pour crimes de guerre et non respect des conventions de Genève.

Rassemblement
au Vieux Port
samedi 19 août
à 17 heures

Des initiatives contre la guerre sont prévues dès le mois de Septembre dont une semaine d’action internationale.

Collectif de Marseille (UDAF, PC libanais, PCF, UD CGT 13, Palestine 13, Femmes en Noir, UJFP - PACA, LCR, Solidaires, ...)

Retour en haut de la page

Collectif de Marseille pour le respect des droits des peuples libanais et palestiniens c'est aussi ...

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4520