Une tribune pour les luttes

Il ne faut jamais rendre service quand on est facteur !

Article mis en ligne le jeudi 15 mars 2007

Nous venons d’apprendre qu’un facteur du bureau de poste de Royère de Vassivière (Creuse) vient d’être "dénoncé" (par l’intermédiaire d’un rapport) par un "organisateur-analyste" auprés de la direction régionale de la poste (Limoges).

Qu’avait pu faire de si grave ce facteur ?

Dans le cadre de la réorganisation de la distribution du courrier à Royère-de-Vassivière, Faux-la-Montagne, Pontarion et Bourganeuf, le bureau de poste de Royère de Vassivière a eu, dernièrement, la visite d’un "organisateur-analyste" dont le but est d’ "évaluer en temps la durée des tournées" et d’établir des statistiques afin d’ "optimiser au maximum" les moyens matériels et humains de cette "nouvelle entreprise" (éviter le temps non rentable, éviter les liens trop forts entre le facteur et son "client" qui pourraient nuire aux relations commerciales encouragées) qui ne veut pas dire son nom !

Ainsi un de ces "contrôleurs" accompagna un facteur lors d’une tournée pour effectuer un chronomètrage, un contrôle de parcours... Tout imprégné d’un sens un peu trop aigu du service public, du lien social, de l’aide aux personnes isolées de nos campagnes... , comme à l’accoutumée, il n’hésita pas à rendre service à des habitants ne se déplaçant que rarement ; ici ce fut pour un peu de tabac et le journal , d’autres fois c’est pour des médicaments ramenés de la pharmacie. *Cette entraide et solidarité par l’intermédiaire du facteur, existent dans nos campagnes depuis voilà bien* *longtemps*. Mais bien mal lui en pris de perpétuer cet acte aussi audacieux qu’archaïque en ces temps de modernité entrepreneuriale !

L’ "organisateur-analyseur" n’hésita pas un seul instant à appliquer le réglement postal. D’ailleurs, il n’y a pas si longtemps, il était rappelé aux personnels dans une note interne qu’il était interdit d’acheminer des objets non postaux . Aprés avoir parlé de non-respect du règlement, de faute grave voire carrèment de "travail au noir", le fonctionnaire aux ordres envoya un rapport "dénonciateur" à charges à la direction régionale de la poste à Limoges.

Celle-ci prit alors contact avec la direction départementale de Guéret qui avertit la directrice du bureau de poste de Bourganeuf dont dépend l’agent accusé. Elle convoqua alors l’agent qui dut subir un "interrogatoire" de plusieurs heures avec réponse par écrit ! A partir de là, elle va décider de la suite à donner à cette "affaire", mais il semblerait que le passage devant une "commission de discipline "avec toutes les conséquences possibles (blâme, mise à pied plus ou moins long voire licenciement !) soit ce qui serait retenu.

Rappelons tout de même qu’il n’y a pas si longtemps, un ouvrage en deux tomes, "Facteur en France" fut distribué à tous les facteurs. Cette publication faisait l’éloge à longueur de pages du "rôle social du facteur" ! Nous savions que la direction de la poste n’était pas à une profonde contradiction près, mais là, peut-être, a-t-elle dépassé tout ce qui pouvait être imaginé naïvement.

Il est extrêmement important que le facteur creusois qui a eu le courage de défendre "un certain sens du service public" que nombre d’entre nous partageons, ne se retrouve pas seul face à cette répression inique, ignoble et inadmissible ! Il doit avoir tout notre soutien et nous devons faire en sorte qu’aucune sanction ne soit prononcée.

Aussi, nous demandons, dans un premier temps, à ce que les habitants de Royère-de-Vassivière, de la Creuse et tous les autres usagers d’un des derniers services publics, manifestent leur profonde indignation et leur colère auprés des responsables en leur téléphonant (et aussi par courrier électronique) :

LIMOGES : direction départementale

(secrétariat) : 05 55 44 47 47

communication : 05 55 44 47 03

direction commerciale (grand public) : 05 55 44 47 61

GUERET : direction départementale

(secrétariat) : 05 55 51 38 08

accueil, renseignements : 05 55 51 38 32

BOURGANEUF : accueil, renseignements :

05 55 64 10 92 (demander la directrice)

Il est trés important qu’un grand nombre de personnes fassent cette démarche. Merci d’avance pour ce premier petit geste de soutien.
Francis LAVEIX (habitant de la commune de Royère de Vassivière)

FAITES SUIVRE CETTE INFORMATION A UN MAXIMUM DE PERSONNES.

merci bien de votre soutien .

Retour en haut de la page

11 Messages

  • Le 16 mars 2007 à 09:10, par

    Dans nos campagnes le facteur a toujours rendu service , honte à ce contrôleur inhumain qui doit habiter en ville et être valide.

    Bravo au facteur que je soutiens mille fois et qui sait combiner travail et relations humaines.

    Heureusement dans nos campagnes, tous les facteurs rendent encore service , alors Messieurs les dirigeants de la poste si vous le sanctionner il faudra aussi sanctionner tous les facteurs de nos campagnes !!!!!

    • Le 17 mars 2007 à 19:14, par campagne

      Bravo !
      Enfin ! au moins quelqu’un qui réagit et qui prend l’initiative de dénoncer la pratique qu’impose la poste à nos facteurs de campagne. Ceux-ci contribuent à un rôle social et n’hésitent en aucune mesure à rendre services.
      N’êtes-vous donc que le seul à réagir ?

      • Le 22 mars 2007 à 11:08, par tom nerf

        voilà encore un exemple d’un "sert de rien" surement un pseudo technocrate qui n’a jamais fait de distribution de courrier pour se rendre compte que dans nos villages de campagnes parfois complétement isolés il n’y a que le "facteur" qui relie à la vie,
        mais au jourd’hui on apprend dans les""" grandes écoles ""qu’il faut àtout prix faire du fric , plus de sentiment ,plus d’humanité, en fait pas un brin de bon sens ni d’intelligence
        mais ces facteurs qui par tous les temps apportent le pain ; quelques courses ou du tabac à des CLIENTS de la Poste,et qui font au travers de leur courrier, de leur compte banquaire postal,des publicités et des abonnements ,FONT travailler Les "GUIGNOLS "qui sont bien au chaud dans le bureau et qui ,pour se faire bien voir de leurs chefs aussi incompetents qu’eux, sont cvapables de prendre des ""initiatives" qui mènent tout droit au " conflit
        le mot honte n’est ^pas approprié
        c’est pire

  • Le 19 mars 2007 à 11:32, par La Tour au lierre

    Nous devons soutenir ce facteur de toutes les façons possibles. Je vais écrire à l’administration de la Poste en tant que présidente d’association.

    Ce que fait ce facteur est magnifique. Il est un être humain qui aide ses "clients" isolés et solitaires. On devrait au contraire lui décerner une médaille de générosité.

    Il faut que nous trouvions des solutions pour l’aider et lui permettre de continuer son action généreuse.

    (J’habite dans une grande agglomération mais cela ne m’empêche pas de penser aux gens qui vivent isolés en campagne. Nous devons les aider)

  • Le 22 mars 2007 à 09:27, par Jean-Jacques

    C’est une évolution moderne : La Poste de la Creuse est gérée à Limoges car on ne veut plus du département comme structure administrative et encore moins du département de la Creuse. Comment faire comprendre qu’un facteur de la campagne peut rendre service aux gens qu’il connait et qui le connaissent, alors que sur les trottoirs de Limoges on ne connait son facteur au mieux qu’au bout de plusieurs mois !!
    C’est aussi le discours des politiques qui veulent la disparition du canton de de son élu à l’assemblée départementale.
    Tenons le citoyen à distance, faisons des scrutins de listes, pas de responsabilité personnelle vis à vis de l’électeur.

  • Le 22 mars 2007 à 17:49, par

    Je viens d’appeler le directeur de la Communication de la Poste de Guéret au O5 55 44 47 02 pour soutenir le facteur serviable. On m’a dit qu’il y avait un malentendu, que la Poste encourageait au contraire le sens su service, que le facteur n’aurait aucune sanction, etc.

    Cela dit, au vu de l’évolution générale de la Poste, je pense que cela ne fera pas de mal si vous appelez aussi...

    Solidairement,
    Nath (Attac 92)

    • Le 22 août 2009 à 16:09, par argens2003

      FAUX !!!!!! Je suis facteur dans les Vosges et on a été briffés sur les menus services rendus aux "clients". Strictement interdit de rentrer le panier de bois de la mamie qui a 80 ans, idem pour le remplacement de la bouteille de gaz ou le changement d’une ampoule electrique. On ne raméne pas non plus le pain au petit vieux qui ne peut plus se dépalcer !! Ce sont des services à la personne et payants !!!! Voilà où on en est dans le service public !! Et je précise que je ne suis pas fonctionnaire, je suis en CDI.

  • Le 22 mars 2007 à 19:02, par jcthum

    Jean-Claude THUMERELLE
    Nouallet 13 22/03/07
    23250 SARDENT

    à Monsieur le Directeur Départemental de La Poste,

    Monsieur,

    Ayant été informé des sanctions prises à l’encontre d’un préposé de Royère de Vassivière, je tiens à vous faire part de mon indignation partagée par de nombreux habitants de notre département.
    En agissant ainsi la direction de votre entreprise vise à détruire ce qui reste encore de contacts humains entre le préposé et les usagers .
    Au nom de la rentabilité , de la rationalisation, de la compétitivité vous vous employez à faire disparaître les aspects positifs d’un service public qui fonctionnait de manière satisfaisante mais qui tend hélas de plus en plus à être totalement déshumanisé.
    Si le rôle de la Poste consiste uniquement à faire déposer le plus rapidement possible par ses employés chronométrés du courrier dans des boîtes aux lettres et à vendre des prêts-à poster , la notion de service public semble donc totalement abandonnée.
    Pour beaucoup de personnes habitant des villages ou hameaux assez isolés, le passage quotidien du facteur et les contacts qui en découlent sont un élément très important.
    En vous employant à déshumaniser totalement le service postal, vous prétendez accéder à l’efficacité et la modernisation ,alors qu’il ne s’agit que d’une lamentable régression.

    Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

  • Le 13 avril 2007 à 21:31, par mathieu

    ancien facteur rural j’ai nombreuses fois fait cette operation d’un service de distribution mais egalement des ommissions pharmacie pains etc..je regrette qu’il se trouve encore des petits chefs pour troubler ce qui reste encore d’humain dans la fonction publique bravo monsieur le controleur,vous pouvez etre fier de vous la france vous regarde vous avezfait faire des economies.

  • Le 6 mai 2007 à 23:19, par koink

    Les années passent et tout change mais pas dans le bon sens,rendre service de
    nos jours n’est plus reconnu par nos technocrates il faut du rendement toujours aller plus vite ,heureusement
    quelques personnes ont encore la tête
    sur les épaules comme ce sympatique facteur et je lui souhaite une longue carrière.

    bien cordialement, un Creusois

  • Le 29 avril 2008 à 09:54, par JANY

    QUEL DESHONNEUR POUR CE CONTROLEUR INHUMAIN...JE SUIS FACTRICE 0 LA RETRAITE ET C’EST UNE HONTE DE VOIR CA...J’ETAIS FACTRICE A LA CAMPAGNE ET IL Y AURA TOUJOURS LE SENTIMENT DU VRAI ET DE L HUMAIN DANS CE TRAVAIL....CE QUE SEMBLE AVOIR OUBLIE CE CONTROLEUR ...JE SOUTIENS CE FACTEUR ET LE FELICITE D4AVOIR SU RESTER FIDELE A SON IDEAL

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1220