Une tribune pour les luttes

21 Mars contre la xénophobie d’Etat.

Article mis en ligne le vendredi 21 mars 2008

En cette journée internationale de lutte contre les discriminations racistes, 21 mars 2008, le MRAP tient à exprimer ses plus vives inquiétudes quant à la montée d’une xénophobie d’Etat.

En effet, l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République a marqué la remise au goût du jour d’une politique et d’une idéologie proche de celle de la « Révolution Nationale ». La création d’un ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale dont l’activité principale consiste à traquer, enfermer, expulser, femmes, hommes, enfants, étrangers « sans papiers », ne peut que légitimer les réactions de rejet de l’autre.

Après avoir tenté de réhabiliter les crimes commis par la France au cours de deux siècles de colonisation, le discours de Dakar reprend tous les préjugés qui l’avaient justifiée Les faits viennent malheureusement confirmer ces dérives présidentielles. Les nostalgiques d’une association « Souvenir du 26 mars », composée d’anciens factieux, membres d’une organisation séditieuse, terroriste et raciste viennent d’obtenir l’autorisation de ranimer la flamme de l’Arc de triomphe.

Par ailleurs le passage d’une politique de prévention à une politique exclusivement répressive trouve ses fondements dans une idéologie qui transforme profondément les valeurs de la République puisque l’exclusion devient une « valeur » fondamentale ! Dans un tel contexte, les discriminations dans tous les domaines, économique, social, culturel, ne peuvent que s’accentuer.

Pour exclure efficacement il faut trier, pour trier il faut ficher.

La multiplication des fichages est symptomatique de cette politique répressive. Ficher les enfants et leur famille, les étrangers, mais aussi les pauvres, les tout jeunes, les moins jeunes.....C’est ce que tentent de mettre en place :

• « base élèves » qui vise à recenser tous les élèves dont les élèves d’origine étrangère, sous couvert d’un meilleur suivi des enfants,

• l’inscription au brevet des collèges qui distingue les candidats « français » et « étrangers »

• la carte d’identité exigée illégalement comme à Nice pour l’inscription des enfants à l’école, la loi de prévention de la délinquance avec son décret du 14 février 2008, qui permet aux maires d’établir un recensement des enfants soumis à l’obligation scolaire et à repérer leur absentéisme, à donner des avertissements et des sanctions éventuelles aux parents, à quoi s’ajoute le marquage génétique avec l’ADN, la biométrie ...

• la mise en place d’Etablissements Pénitentiaires pour Mineurs, accompagné d’un projet d’abaissement de la majorité pénale de 18 à 16ans.

La répression, sous le masque de la « paix sociale », n’apprend pas la vie elle n’apprend que la haine de soi et de l’autre. Enfin la suppression de la carte scolaire, premier pas vers une remise en cause du service national d’éducation accélère le mouvement de ségrégation et de concentration de la pauvreté et multiplie les discriminations et exclusions.

Le MRAP s’oppose à tous ces fichages et appelle tous les acteurs de la vie démocratique à se mobiliser contre toutes les formes de racisme et discriminations. Dans ce cadre le MRAP invite tous les membres de la communauté scolaire et éducative, mais aussi les partis politiques à lutter contre toutes les décisions qui accentuent les discriminations et tout particulièrement celles qui touchent les jeunes.

Le MRAP appelle à un travail sur les mémoires, toutes les mémoires afin que chacun participe collectivement à la compréhension de l’histoire collective faite de déchirures, d’exploitations, de misères, de reculs, mais aussi de luttes et de solidarités.

Enfin le MRAP en appelle à tous pour un engagement citoyen capable de battre en brèche toutes les formes de racisme et de discriminations. Parce que « la xénophobie d’Etat tue les droits de tous », le MRAP, au sein du collectif UCIJ-Unies contre une immigration jetable, appelle dès aujourd’hui à une participation massive à la grande manifestation nationale appelée par UCIJ, RESF et les collectifs de Sans papiers du Samedi 5 avril, départ à 14h30 Place d’Italie, pour la construction d’une société d’égalité et de solidarité.

http://www.mrap.fr/

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4520

MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 110