Une tribune pour les luttes

OTAN hors d’Afghanistan

Article mis en ligne le dimanche 13 avril 2008

L’Etat français a choisi l’escalade militaire en Afghanistan. Non seulement il augmente les effectifs sur le terrain qui vont passer à 2 700 soldats cet été contre 1 700 aujourd’hui, mais il envoi un bataillon de 700 soldats dans une zone de combats beaucoup plus intenses que la région de Kaboul où se concentre actuellement l’essentiel du corps expéditionnaire français.

Pourquoi Sarkozy a-t-il pris cette décision ?

Ce n’est certainement pas à la demande du peuple afghan qui dans sa majorité souhaite le départ des troupes d’occupation. Ce n’est pas non plus pour défendre des libertés démocratiques inexistantes. Le gouvernement afghan est constitué de « seigneurs de la guerre » qui se disputent le gâteau de l’aide internationale et prélèvent leur part sur les trafics de toutes sortes. Tous les arguments qui sont invoqués officiellement pour justifier la présence militaire occidentale sont des mensonges grossiers. Il en va ainsi de l’argument de la défense du droit des femmes brandi par les partisans du « droit d’ingérence humanitaire ». Pour les Afghanes le bilan de l’occupation est tragique : 88 % d’illettrisme chez les femmes, 60 % de mariages forcés, une femme sur neuf meurt des suites de l’accouchement. Aujourd’hui, l’Afghanistan est le seul pays au monde où le taux de suicide des femmes est supérieur à celui des hommes. Comme il en va pour les promesses de développement économique qui n’ont pas été tenues. Le seul secteur qui prospère est celui de la production d’opium et de sa transformation en héroïne. Sarkozy n’a bien sûr pas pensé un seul instant aux Afghans et aux Afghanes en prenant cette décision. Pour lui la seule chose qui compte c’est l’osmose avec la politique guerrière de Bush dont il partage le rêve d’une hégémonie de l’occident sur la planète et ses ressources. Hier c’était la mise en œuvre d’une ligne dure contre l’Iran, aujourd’hui c’est l’envoi de renfort dans le bourbier afghan, demain ça sera peut être la réintégration complète dans l’Otan.

Alternative libertaire demande le retrait immédiat d’Afghanistan des troupes d’occupation françaises et de l’OTAN. L’argent des expéditions guerrières en Asie et en Afrique doit servir dans les secteurs socialement utiles, comme la santé, l’éducation. Nous appelons à la mobilisation contre l’impérialisme et contre l’idéologie criminelle du « choc des civilisations ».

Alternative libertaire, le 13 avril 2008

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Alternative Libertaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4480