Une tribune pour les luttes

Le « Sarkoberlusconisme », un inquiétant nouveau couple au sein de l’Union Européenne

Article mis en ligne le mardi 3 juin 2008

Le MRAP exprime son extrême préoccupation des résultats à escompter de la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi qui devait avoir lieu ce mardi 3 juin à Rome, en marge du sommet de la FAO sur la sécurité alimentaire mondiale. Le premier chef d’Etat reçu par le nouveau chef du gouvernement Italien avait été, le 14 avril dernier, le premier à le féliciter de son élection. En bon élève du « maître » Berlusconi qui avait déclaré à son propos : "Si on lit les discours de Sarkozy, on s’apercevra que de nombreux points sont tirés de mes livres".

Cette seule déclaration donnerait au MRAP toutes raisons d’en ressentir une profonde inquiétude. La rencontre intervient en effet à la veille, le premier juillet prochain, du début de la présidence Française de l’Union Européenne, qui entend donner un fort retentissement à quatre thèmes prioritaires : immigration - Union Méditerranéenne - changement climatique – énergie.

Les deux premières de ces priorités se recoupent étroitement puisqu’elles comprennent la lutte contre l’immigration « clandestine », en collaboration avec les pays du « Sud » et plus généralement, les pays d’origine et de transit des migrants.
Depuis des mois, le ministre français de l’Immigration, de l’Identité Nationale, de l’Intégration et du Développement solidaire a multiplié les voyages pour tenter d’imposer à nombre de pays d’origine immigration « choisie » et accords de réadmission.

L’objectif de la présidence française est de faire adopter par l’UE son projet de « Pacte Européen sur l’immigration » reposant sur le refus de régularisations massives, « l’harmonisation des régimes d’asile » et « des négociations sur les accords de réadmission ».
Les effets de cette politique régalienne ne sont que trop connus en termes de morts tragiques de migrants en Méditerranée ou au Sahara, de traques inhumaines aux Sans papiers en France et en Europe ou de poursuite de la politique de la « Françafrique » dont M. Sarkozy avait pourtant annoncé la disparition programmée.

Le tête à tête Berlusconi-Sarkozy a également lieu à une semaine de la rencontre entre N. Sarkozy et G.W. Bush sur toile de fond de menaces d’escalade guerrière au Moyen Orient

Le MRAP dénonce ces politiques porteuses d’une croissante xénophobie d’Etat et dangereuses pour l’Europe comme pour le monde.

Le MRAP appelle les citoyens français et Européens à se mobiliser contre de telles politiques, notamment en participant aux mobilisations du 14 juin prochain contre la visite de G.W. Bush et contre la Directive de la Honte de l’UE qui devrait permettre une rétention de 18 mois, y compris pour les enfants mineurs. Le MRAP sera, dans cet esprit, partie prenante de l’ensemble des manifestations citoyennes qui ponctueront les initiatives de la présidence française.

Paris, le 3 juin 2008

— 

Secrétariat de Direction

Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

43 bd Magenta - 75010 Paris - http://www.mrap.fr

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4545

MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 110