Une tribune pour les luttes

Poster un message

En réponse à :

Lampedusa : l’Europe assassine

5 octobre 2013 23:15, par moi

Selon les premiers témoignages des pêcheurs qui ont donné l’alerte, les gardes-côtes ont été appelé à 6 h 45, mais ne sont arrivés que 45 minutes plus tard pour venir en aide aux pêcheurs. Le naufrage a pourtant eu lieu à 500 mètres de la côte de Lampedusa. En outre, les pêcheurs, qui étaient revenus au port avec 47 clandestins survivants, ont été empêchés de repartir aider les secours, au motif qu’ils devaient auparavant obtenir une autorisation officielle pour le faire.
Un débat était déjà né très rapidement après le naufrage, lorsque des survivants du drame avaient expliqué que plusieurs bateaux de pêche (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.