Une tribune pour les luttes

Peyrelevade premier village du monde où le 4 août va durer au moins 2 jours !

Des habitants du plateau de Millevaches aux ressortissants du reste du monde

Rendez-vous à Peyrelevade le 4 août.

Article mis en ligne le lundi 1er août 2011

http://www.nuitsdu4aout.com/


Les Nuits du 4 août à Peyrelevade

Programmation
susceptible d’être modifiée jusqu’à la dernière minute

En continu à partir du Jeudi 4 août (11h jusqu’à 2h du matin)

Vendredi 5 août à partir de 11h

Samedi 6 Août
11h : Agora finale.
Clôture des Nuits du 4 août. Adieux déchirants

PDF - 80.9 ko
Les-Nuits-du-4-aout---Peyrelevade---programme-6

Hier interdite à Eymoutiers, la fête des Nuits du 4 août est aujourd’hui accueillie à bras ouverts par la commune de Peyrelevade sur le Plateau de Millevaches.

Calamité pour les uns, question d’honneur pour les autres, les Nuits du 4 août auront bien lieu !

De Oaxaca à Millevaches, de Tunis à Malo Bray-Dunes, qui a dit que les peuples ne parviendront à s’offrir des fêtes à leur mesure ?

Qui peut prétendre que le seul avenir des humains doive s’appeler Fukushima ?

RENDEZ-VOUS DONC A PEYRELEVADE LE 4 AOUT PROCHAIN


Bientôt, les nuits du 4 août !

Peyrelevade
première village du monde
où le 4 août va durer au moins 2 jours !

Dans une époque où règne le «  seul contre tous » peut-on encore faire la fête à plus de quatre sans devenir, comme le chantait Brassens, « une bande de cons » ?

Les peuples sont-ils condamnés à se laisser mener par « le pain et les jeux » pendant que les experts règlent leur sort avec les beaux résultats qu’on sait ?

Est-il possible de réfléchir ensemble et de questionner le monde sans tomber dans les débats préprogrammés par la télévision ?

Des questions parmi d’autres, que des habitants du plateau de Millevaches se proposent d’approfondir en vous invitant massivement à venir les rejoindre

les 4 et 5 août 2011 aux NUITS DU 4 AOUT !

pour un moment de réjouissances et de rencontres
au pays des résistances.

Il y aura de la musique, des chants, des danses, des débats, de quoi boire et manger et un bal populaires

et la formidable envie de déboulonner les statues !

Nuitsdu4aout chez gmail.com


Ils seront parmi nous à Peyrelevade !

Alaan Ouassaf (blogueur égyptien) sur les "révolutions arabes" ;

As par de maïoum (spectacle burlesque autour du terrorisme) ;

Chantal du « Monde allant vers » (atelier instruments de musique pour les enfants) ;

Chorale des résistances sociales ;

Claudine Lou (chanteuses) chansons apaches a capella ;

Clément et Betty (lanimation de la Roue de l’infortune) ;

le collectif Parce qu’on est là (lectures croisées) ;

la Compagnie Amarante et les Gratinées (cabaret ) ;

Dominique Lagorgette (linguiste) sur le langage du pouvoir ;

Du grenier au jardin (échasses) ;

Eric Hazan (éditeur et écrivain) sur la révolution française ;

Fanfare P4 ;

Fantazio, Benjamin Colin, Franck Williams (musique improvisée) ;

Florent Gouget (sur la critique de l’éducation) ;

Gilles Clément (critique sociale et jardinier) ;

Gilles Perrault (historien) sur les résistances ;

Hakima Berrada (une femme dans le soulèvement arabe) ;

Jade (accordéon, sketches) ;

John Jordan et Isabelle Frémeaux (auteurs des "sentiers de l’utopie") ;

Les liquidateurs (choc musical) ;

Kre ke ke kex Koax Koax (rock punk) ;

les rappeurs du collectif Respect-Vérité-Justice ;

Ludo et son arterrorisme (atelier novlangue et installations de surveillance durable et éco-compatible) ;

Mac (anti-course d’engins roulants) ;

Manivelle et p’tits trous (marionnettes et orgue de barbarie) ;

Marion (ateliers masques) ;

La Marmaille (fanfare) ;

Mathieu Rigouste (auteur de "L’ennemi intérieur" et de "La bande à Bauer") sur l’idéologie sécuritaire ;

Millenotes (musique traditionnelle) ;

Mustapha Khayati (enseignant au Caire) sous réserve ;

Mylène Sauloy (musique et résistances) et son camion de montage cinéma ;

Olivier (accordéon) ;

Oouffnoon (trio acoustique) ;

les Parqks (trio postrock) ;

Petit musée de la catastrophe (exposition et textes sur Tchernobyl) ;

Plug’in circus (fabricateur d’espace, crieur de rue) ;

Quntet de boeufs (musique transversale cuivrée) ;

Récital boxon (théâtre concert) ;

Satoshi Ukai (le Japon après Fukushima) ;

Serge Quadruppani (écrivain) sur la politique de la peur ;

les Têtes de lapin (chansons) ;

Yvan Denis (ayant participé à la manifestation du 11 novembre 1940 contre l’occupation nazie) ...

et bien d’autres encore !

_________________________________

Renseignements pratiques

Accès par le train :
Gare sncf de Meymac (Corrèze)
Lignes Limoges-Ussel ou Brive-Meymac
Navettes de Meymac à Peyrelevade pendant la durée de la fête

Accès par la route :
Par Aubusson, Meymac, St Merd-les-Oussines, ou Tarnac

Hébergements

Camping :

Gratuit : Possibilités pour 500 tentes à proximité du plan d’eau et sur le stade de foot. Accès aux sanitaires et douches du stade.

Payant : Camping de Peyrelevade (en gestion privée) : tentes, camping-cars, bungalows. Tel : 05.55.94.71.56. Fax : 05.55.94.71.84

Autres campings à proximité http://www.camping.fr/Fiche/Limousin/Correze/1788/Peyrelevade.html

Hébergement en gites à proximité

Restauration :
Crêperie, pizzeria et restaurant dans le village
Restauration mobile (végétarienne) pendant la durée de la fête
Buvette, sandwichs, grillades


Nuits du 4 août : tentative de sabotage déjouée

On aurait voulu saboter les « Nuits du 4 août » que l’on ne s’y serait pas pris autrement : annoncer aux organisateurs de la fête, à trois semaines de l’événement, qu’elle était interdite, « pour raisons de sécurité ». Nul n’ignore que de nos jours les opérations politiques les plus louches se trament à peu près toutes derrière des « raisons de sécurité ». Cette fois-ci, c’était donc la préfecture de Haute-Vienne et la mairie d’Eymoutiers, où devaient se dérouler les festivités, qui parlaient d’une seule voix. Elles arguaient du déferlement de « populations à risque » et du fait que les organisateurs auraient été « manipulés par l’ultra-gauche ». Tout ce radotage trop connu n’exprime que la vieillesse d’un monde, qui voit sa fin venir dans chaque nouveau visage qui surgit.

Malheureusement pour les autorités, le plateau de Millevaches étant ce qu’il est, il s’est trouvé une commune proche pour accepter au pied levé d’accueillir les Nuits du 4 août, et sauver ainsi et la fête et l’honneur. C’est donc à Peyrelevade, sur le versant corrézien du plateau, que se dérouleront les Nuits du 4 août. Rien n’a changé de ce qui était programmé, tout a été adapté aux nouvelles conditions. Ce fut seulement un petit surcroît de travail pour les organisateurs. Mais cela n’est rien : ce n’est pas tous les jours que l’on a le privilège d’organiser une fête interdite. Et puis, de vous à moi, peut-on rêver plus franche reconnaissance de la nécessité politique des Nuits du 4 août que cette tentative ratée de les empêcher ? Venez nombreux. Nous comptons sur vous pour rencontrer la population de ce plateau qu’on dit désert et qui est pourtant si bien habité, pour lui manifester votre respect en respectant ses lieux et
ses rythmes de vie, pour construire avec elle et avec tous ceux qui viendront de partout un moment d’intensité fait de rêves, de réflexion et de joie pour en finir avec le vieux monde.

Présentation du projet et (bientôt) Programme, renseignements pratiques : http://www.nuitsdu4aout.com/


Des habitants du plateau de Millevaches aux ressortissants du reste du monde

Dans le bourg de Peyrelevade, sur cette vieille terre de résistances, nous avons décidé de fêter à notre manière l’abolition des privilèges que la Révolution française proclama, et qu’il nous reste à réaliser. Deux siècles et demi après la première nuit du 4 août, la mise à sac de la planète par une oligarchie prédatrice qui vaut bien les aristocraties d’antan, atteint un point de non-retour. Les gouvernements qui avaient renfloué la Banque aux dépens des peuples prétendent maintenant sacrifier les peuples pour satisfaire la Banque.

Mais, des révolutions arabes aux places occupées d’Espagne et d’Europe, des émeutes de Grèce à celles de Londres, des blocages français aux grèves chinoises, le rêve d’un monde plus libre, plus égalitaire et plus fraternel connaît une nouvelle jeunesse.

Du 4 au 6 août prochain, venus des quatre coins du monde, insurgés victorieux, musiciens, travailleurs en butte à l’exploitation, saltimbanques, chômeurs heureux, étudiants enragés, citoyens au bord de la crise de nerf, cinéastes, irradiés en furie, militants lassés de s’indigner ou radicaux mélancoliques, écrivains, habitants des campagnes et des banlieues, bloggeurs, tous peu soucieux de leur reconnaissance par la société existante, se retrouveront dans les rues du bourg de Peyrelevade. Deux jours et deux nuits durant, il y aura des films, des interventions, des discussions, de l’ivresse, de la musique et des chants, l’inattendu au coin de la ruelle et les murs couverts d’expressions énigmatiques, un banquet et un bal populaire aussi. Il y aura sur cette nouvelle place Tahrir en zone rurale la même disposition à se rencontrer et à se parler que dans les rues de Tunis le 14 janvier dernier ou sur les piquets de blocage en France pendant le mouvement contre la réforme des retraites. Pour s’arracher ensemble au cours programmé de la catastrophe, et crier « Dégage ! » à tout ce qui entend nous gouverner.

Il y aura à la fin une assemblée d’où partiront, à coup sûr, des projets de bouleversement pour le siècle qui vient.

Comme disait un graffiti de la Puerta del Sol : « L’impossible ne peut qu’advenir. »

Nous vous attendons donc à Peyrelevade pour les Nuits du 4 août.

==========

Les 4, 5 et 6 août, à Peyrelevade

En présence de Satoshi Ukai, Fantazio, Gilles Clément, Zoubeir Chahab, Gilles
Perrault, Ouffnoon, Eric Hazan, Hakima Berrada, Quntet de bœufs, John Jordan,
Isabelle Frémeaux, Krekekekex koax koax, Florent Gouget, Danser dans le
silence, Arterroriste, Mylène Sauloy, bien d’autres encore et vous peut-être.

Le site des Nuits du 4 août :
www.nuitsdu4aout.com

Pour télécharger l’affiche :
http://ddata.over-blog.com/4/54/92/...

PDF - 926.4 ko
nuitsdu4aoutweb
Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 2 août 2011 à 15:13, par

    à l’avant-veille de ces belles nuits à venir,
    je cherche toujours une place dans véhicule motorisé en contre partie de participation aux frais de transport,
    merci

    06 16 55 55 32

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090