Une tribune pour les luttes

+ Comité de Soutien à Mumia Abu-Jamal de Marseille

La justice a refusé sa grâce à Troy Davis.
Son exécution est prévue demain à 19h. en Géorgie .

La barbarie d’Etat a frappé !
Troy Davis a été assassiné légalement malgré la campagne internationale.

Article mis en ligne le mardi 20 septembre 2011

Troy Davis a prononcé ces dernières paroles en direction de la famille de la victime : “Je n’ai pas tué votre fils, votre père, votre frère. Je suis innocent.”


Merci de relayer auprès de tous vos contacts
Il y A URGENCE

Cher(es) ami(e)s,

Le Comité des Grâces vient de refuser la commutation de la peine de mort de
Troy Davis. Bien que l’affaire soit désormais très mal embarquée, le comité
des Grâces peut jusqu’au dernier moment revenir sur sa décision, et c’est
que nous allons lui demander jusqu’au bout. Nous demandons aux autorités
américaines, tant fédérales que de l’Etat de Georgie, de prendre
publiquement position en faveur de la commutation. Malgré cette terrible
décision, il nous faut y croire jusqu’au bout, tant les retournements de
situation ont été nombreux ces dernières années.

Nos amis américains ne désarment pas et continueront de manifester :
aujourd’hui est décrété jour de colère aux Etats-Unis, demain, de
nombreuses veillées seront organisées dans l’Etat de Georgie.

L’important est aujourd’hui en France de faire le plus de bruit possible,
notamment par le biais des médias, qui ont massivement relayé le cas, afin
de montrer aux Etats-Unis la vague d’indignation suscitée par cette
décision totalement inique. Vous trouverez ci-joint le communiqué que nous
venons de publier, et que vous pouvez relayer aussi massivement que
possible. L’important est aujourd’hui de faire le maximum de bruit dans les
médias pour relayer notre indignation, et faire savoir aux Etats-Unis que
cette exécution leur coutera cher en termes d’image, aujourd’hui, mais
aussi à plus long terme.

Il est aussi très important de continuer à faire connaitre le cas, de
continuer à faire signer la pétition, afin que jusqu’au bout le Comité des
Grâces reçoive la pression,
Nous reviendrons vers vous dès que nous avons du nouveau,

Solidairement

Nicolas Krameyer
Responsable de programme
Personnes en danger/ défenseurs des droits humains
I@R/HRD Program manager
Amnesty International France
00 33 1 53 38 66 16

Exécution de Troy Davis confirmée. Amnesty International France révoltée

Amnesty International France est révoltée par la décision du Comité des
grâces de Géorgie prise ce jour de laisser exécuter, le mercredi 21
septembre, Troy Davis, qu’elle considère comme un affront à la justice. Le
Comité des grâces manque à son engagement pris en 2007 de ne confirmer
l’exécution que si sa culpabilité ne fait aucun doute.

« Nos pensées vont à Troy Davis, sa famille et ses proches », déclare
Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France. « Nous
pensons également à la famille de l’officier de police, Mark Allen
MacPhail. Cette exécution ne leur rendra pas justice ».

L’organisation exhorte le Comité des Grâces à revenir sur sa décision.
Amnesty International appelle Larry Chisolm, procureur du District, à faire
tout ce qui est en son pouvoir afin d’empêcher le processus d’exécution
mais également les autorités de l’Etat de Géorgie ainsi que les autorités
fédérales américaines à demander la commutation de la peine. S’ils
n’agissent ni se prononcent, ils endosseront, dès lors sciemment,
l’exécution d’un possible innocent.

« Près d’un million de personnes à travers le monde se sont mobilisées
parce que scandalisées par le sort de Troy Davis. Elles peuvent continuer à
agir pour l’abolition de la peine de mort, comme il a appelé chacun à le
faire,
 » affirme Geneviève Garrigos. « Je reprends ses mots : mots : " Ce
combat pour mettre fin à la peine de mort n’est pas gagné ou perdu à
travers moi [...]. N’arrêtez jamais de lutter pour la justice et nous
vaincrons !" »

Plus d’informations : www.amnesty.fr/troy-davis


Mardi 20 septembre 19h.

"Le comité a refusé sa clémence", a indiqué dans un communiqué le comité des grâces de Géorgie. La réunion de ce comité à Atlanta, la capitale de Géorgie, était considérée comme la dernière chance pour le condamné de voir sa peine de mort commuée en prison à vie, le gouverneur de l’Etat ne disposant pas du droit de grâce.

L’exécution de Troy Davis par injection mortelle est programmée mercredi à 19H00 (23H00 GMT) à la prison de Jackson, malgré des doutes sur sa culpabilité.

"Il est inconcevable que le comité des grâces ait refusé" d’empêcher l’exécution de Troy Davis, a réagi Amnesty International dans un communiqué, qualifiant cette décision "d’affront à la justice". "Amnesty International exhorte le comité à reconsidérer sa décision immédiatement".


Comité de Soutien à Mumia Abu-Jamal de Marseille

EMPÊCHONS L’EXECUTION DE TROY DAVIS !

Le gouverneur de l’Etat américain de Géorgie vient de signer l’ordonnance d’exécution contre Troy Davis. Sa mise à mort est programmée pour le 21 septembre 2011. Son ultime recours est le Comité des grâces de Géorgie.

Comme lors des campagnes précédentes, nous nous associons à l’appel d’Amnesty International pour sauver cet homme qui, comme Mumia, crie son innocence (depuis 20 ans) et demande un nouveau procès.

Signez et faîtes signer sans attendre la pétition d’Amnesty en cliquant sur le lien ci-après :
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/...

mumia.marseille chez free.fr
www.mumialibre.over-blog.com


L’équipe d’Amnesty International Marseille

Bonjour à tous,

Peut-être aurez-vous reçu cet appel par ailleurs, car beaucoup de personnes se mobilisent, mais la situation étant très urgente, je me permets de vous faire suivre l’appel d’Amnesty International en faveur de Troy Davis :

Le 28 août 1991, Troy Davis a été condamné à mort, sans aucune preuve matérielle, pour le meurtre du policier Mark Allen MacPhail. Sept des neuf témoins du procès se sont depuis rétractés ou ont contredit leur témoignage initial, certains accusant la police d’avoir fait pression sur eux. L’un des deux derniers témoins est le principal suspect, mis en cause par d‘autres témoins.

C’est la 4ème date d’exécution à laquelle il doit faire face depuis juillet 2007, et ce sera vraisemblablement la dernière, plus aucun recours judiciaire n’étant possible.

Un mandat d’exécution a été demandé par le procureur de district de l’Etat de Georgie ce 6 septembre. La date d’exécution vient d’être fixée par le département d’application des peines pour le 21 septembre à 19h. Désormais, seul le Comité des Grâces, qui se réunira le lundi 19 septembre, aura le pouvoir de commuer ou de confirmer la peine de mort de Troy Davis.

Un espoir réel subsiste : depuis que le Comité des Grâces avait confirmé l’exécution en 2008, 3 des 5 membres du Comité sont nouveaux et n’ont pas pris part à cette décision. On peut espérer qu’ils souhaitent se faire leur propre opinion quant au cas examiné. Mais il est vital que la mobilisation nationale et internationale soit très importante.

Voici le lien qui renvoie à la pétition sur le site d’Amnesty :
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/...

Evidemment, je vous encourage à faire suivre cet appel à vos contacts et vous remercie d’avoir pris le temps de lire ce mail.

A bientôt !

L’équipe d’Amnesty International Marseille
www.amnesty-marseille.fr


Empêchez l’exécution de Troy Davis !

Empêchez l’exécution de Troy Davis !

Empêchez l'exécution de Troy Davis !

[07/09/2011]

La Géorgie vient de signer l’arrêt d’exécution contre Troy Davis, pour une exécution le 21 septembre 2011. Son ultime recours, le Comité des grâces de Géorgie.

L’Etat de Géorgie (Etats-Unis) vient de signer un arrêt contre Troy Davis, fixant sa date d’exécution le 21 septembre 2011. C’est maintenant, ultime recours, au Comité des grâces de Géorgie de décider si Troy Davis, condamné pour le meurtre d’un policier, doit vivre ou mourir.

"Cette exécution n’est pas inévitable, déclare Geneviève Garrigos, présidente AIF. Le Comité des grâces de Géorgie peut changer la donne.
En juillet 2007, il a déclaré que ses membres ne confirmeront l’exécution que s’ils sont absolument convaincus qu’aucun doute sur la culpabilité de Troy Davis ne persiste dans leur esprit. Or, depuis cette date les doutes quant à sa culpabilité n’ont fait que croître. Restons tous mobilisés pour Troy !
".

Seule la mobilisation de l’opinion publique peut le sauver SIGNEZ

Amnesty International va rapidement appeler à une mobilisation citoyenne pour éviter la mort d’une personne, peut-être innocente.

Le 28 août 1991, Troy Davis a été condamné à mort, sans aucune preuve matérielle, pour le meurtre du policier Mark Allen MacPhail commis deux ans plus tôt. Sept des neuf témoins du procès se sont depuis rétractés ou ont contredit leur témoignage initial dans des déclarations sous serment, certains accusant la police d’avoir fait pression sur eux. L’un des deux derniers témoins est le principal suspect, mis en cause par d‘autres témoins.

Amnesty International s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, quels que soient la nature du crime commis, les caractéristiques de son auteur ou la méthode utilisée par l’Etat pour exécuter.


Voir les 4 vidéos :

 

Retour en haut de la page

1 Message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Amnesty International Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525