Une tribune pour les luttes

expulsion des squats

Mazagran et Le No ! menacés d’expulsion

respectivement le 20 et 27 octobre

Article mis en ligne le jeudi 27 octobre 2011

Deux lieux auto-gérés se sont ouverts cet été, Mazagran et Le No ! Deux projets différents mais avec un seul futur : l’expulsion à court terme et une seconde mort pour des espaces laissés à l’abandon.

Procès au tribunal de grande instance à 14h, le jeudi 20 octobre pour Mazagran, le jeudi 27 octobre après-midi pour le No !

Après Euromed et son alibi pseudo artisto/socio-culturel Marseille 2013 Kapital, son lot d’expulsions au moyen de pratiques mafieuses et/ou avec le concours des schtroumpfs (la rue de la République, le quartier des Crottes, les Puces), l’expulsion des Rroms depuis plus d’un an, la traque des Tunisiens de ce printemps, l’occupation de la pelouse de la Porte d’Aix 24/24 par les schtroumpfs... le sort de Mazagran et Le No !, ne laisse place à aucune doute.

En cette fin d’été qui s’attarde (heureusement !) ce sont plus de 30.000 logements qui resteront vides cet hiver. Mazagran permet à plus de 20 personnes d’échapper à la vie dans la rue, de se procurer un toit et un espace de vie.

Quant à Le No !, il regroupe bon nombre de ceux qui refusent la farce de 2013 et qui portent toute une culture populaire que 2013 est entrain d’écraser. Nous avons les exemples de Lille et d’Istanbul : à terme, le but de ce projet est de faire de Marseille une ville carte postale à touristes, il n’est que la façade des bétonneurs d’Euromed.

Deux procès en deux semaines donc.

L.


http://www.laprovence.com/article/s...
http://www.laprovence.com/article/spectacles/marseille-le-theatre-nau-na-pas-dit-son-dernier-mot

Des artistes occupent l’ancien théâtre et rameutent un nombreux public. Mais la menace d’une expulsion plane...



L’association LE NO ! est née de la nécessité de certains artistes marseillais, vivant dans une situation précaire, à trouver un lieu de résidence, d’expression et de création.

L’impossibilité de se loger pour plusieurs personnes a forcé notre choix d’occuper ces locaux.

De plus, au vu du nombre d’associations, collectifs, artistes indépendants qui adhèrent à notre démarche ; il est essentiel de créer cet espace de soutien à l’apprentissage et à la création.

Ce lieu chargé d’histoire où la création et le social cohabitaient jadis doit ; pour nous ; continuer d’exister dans ce sens.

Un tel potentiel d’accueil et d’expression ne peut rester inexploité alors qu’officiellement Marseille se destine à être la capitale de la culture européenne en 2013.

Actions et activités dans les locaux

Depuis la mise en place de l’accueil culturel, une quarantaine de structures associatives et une trentaine d’artistes indépendants utilisent les sept salles que nous avons définies comme espace associatif (plans et plannings en annexe).

Les sept salles sont définies de la manière suivante :

RDC :
- Le théâtre Nau ou salle Antoine Maurel, résidences, présentation de spectacles, conférences, et projections...
- Salle d’exposition et pôle de rencontre

1er étage :
- Une salle d’art plastique regroupant différents artistes autour de la peinture, du collage, diverses techniques picturales.
- Une salle d’art vivant : espace de création et de travail autour des scènes vivantes (Théâtre, contes...)
- Une salle d’expression corporel : destinée aux danses traditionnelles, modernes, contemporaines....(Baratha Natyan, flamenco, danse contemporaine...)
- Une salle d’art et de communication audiovisuelle : atelier de visionnage, de débats et de création de documentaires, films et autres créations numériques.
- Une salle dédiée à la détente : massages, méditation, yoga...

En plus de ces sept salles, la cour accueil un atelier ébénisterie qui, sur un principe de récupération des matériaux, conçoit et fabrique des meubles, instruments de musiques....

Afin de répondre favorablement aux propositions de certains artistes itinérants, l’association le NO !
met à disposition un espace d’hébergement, hors espace associatif (2ème étage).

Enfin, pour une jeune association en plein développement, le No ! recense déjà plus de 900 adhérents.

http://www.millebabords.org/spip.php?article18425

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 19 octobre 2011 à 11:53, par

    venez nombreux pour soutenir ces deux squats autogérés qui sont devenus des lieux vivants et accueillants depuis leurs ouvertures

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180