Une tribune pour les luttes

Rassemblement demain matin mercredi 26 octobre à 6 h !

Lettre des nouveautés du site Rencontres Tsiganes

+ La police n’a pas pu expulser la famille lundi car elle n’avait pas le papier "officiel". Mais elle revient demain matin MERCREDI À 6 H pour mener son "travail" d’expulsion au 49 avenue du docteur Heckel, 13011 où la ville de Marseille met à la rue de manière illégale une famille de voyageurs de 6 personnes qui habitait là depuis plus de 25 ans

Article mis en ligne le mardi 25 octobre 2011

Lettre ouverte au maire de Marseille
MONSIEUR GAUDIN TROP C’EST TROP !!! Hier vous nous avez fait honte, honte d’être Marseillais. Nous étions quelques centaines de citoyens (...)
Voir en ligne

A Marseille encore une expulsion illégale de voyageurs
La ville de Marseille met à la rue une famille de 6 personnes Depuis plus de 25 ans, cette famille qui fait partie de la communauté des « gens du voyage » habite sur un terrain des (...)
Voir en ligne

Quand les bidonvilles réapparaissent !
C’est le thème du colloque qui aura lieu le 3 novembre prochain à l’initiative de l’ADDAP 13 pour faire le point sur les conditions d’accueil des Roms dans le (...)
Voir en ligne

Samedi 3 décembre Assemblée générale de Rencontres Tsiganes
Nous nous retrouverons pour faire le bilan de l’année et bâtir ensemble de nouveaux projets SAMEDI 3 décembre de 14h30 à 19h au Centre social les Musardises quartier Consolat (...)
Voir en ligne

L’arrêté de la honte
Emmaüs mène la guerre contre la misère. La solidarité est une valeur fondatrice de l’identité Française. Emmaüs n’entend pas l’abandonner (...)
Voir en ligne

www.rencontrestsiganes.asso.fr

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 25 octobre 2011 à 10:06, par

    Aujourd’hui, 24 octobre, dans la soirée, des individus en cagoule ont
    attaqué la Maison des Roms, au 163 rue des Pyrénées, dans le XXème
    arrondissement de Paris, à coups de cocktail Molotov.

    Ces hangars, qui abritaient une centaine de Roms depuis près d’un an,
    ont flambé et se sont effondrés. Tous ses habitants ont pu sortir à
    temps. Un d’entre eux est à l’hôpital.

    Cette agression fait suite à une manifestation de prétendus voisins,
    il y a deux jours, où certains manifestants avaient annoncé le
    programme : « on va tout faire brûler ! »

    Le Collectif contre la xénophonie dénonce cette agression raciste inqualifiable.

    Nous appelons les autorités à prendre toutes les mesures pour
    identifier les agresseurs, et faire qu’il réponde de leurs actes.

    Il y avait dans ce bâtiment des familles avec des enfants, des bébés,
    des vieux, des personnes malades. Et il aurait pu y avoir de
    nombreuses victimes.

    On ne saurait exagérer la gravité de tels actes.

    Les autorités politiques ont dans cette affaire de très graves responsabilités.

    En appelant à la chasse aux roms, le Président de la République a
    engagé un mouvement dont on mesure aujourd’hui les conséquences. De
    même, la mairie du XXème arrondissement ne s’est pas illustrée pour le
    mieux en encourageant des manifestations de riverains où se sont mêlés
    manifestement des éléments carrément dangereux.

    Les autorités municipales se doivent de répondre dignement face à
    cette manifestation d’un racisme radical qui ne doit pas avoir sa
    place ici.

    Les responsables de ces actes doivent être poursuivis, et les victimes
    protégées.

    Collectif contre la xénophobie

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4240

Rencontres Tsiganes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50