Une tribune pour les luttes

Communiqué du Mrap de Marseille et de la fédération des Bouches-du-Rhône

Jean Tabet nous a quittés…

Article mis en ligne le jeudi 3 novembre 2011

Jean Tabet nous a quittés…
C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons son décès survenu à la suite d’une longue maladie.

Nous, militantes et militants du Mrap de
Marseille et de la fédération des Bouches-du-Rhône nous nous souviendrons toujours de cet homme généreux, d’une honnêteté intellectuelle sans faille.
Convaincu, à l’image de Frantz Fanon «  qu’un peuple qui en opprime un autre ne saurait être libre », il fut très tôt un homme de conviction et un combattant de la liberté et le restera sa vie durant.

Né au Maroc en 1940, ses parents fuient jusqu’aux Etats-Unis le régime de Vichy pour ne pas subir les persécutions antisémites avant de revenir en Afrique du Nord. En totale rupture avec son père, à fleur de peau, révolté par la situation des indigènes, il s’engage très jeune auprès de Mehdi Ben Barka, puis au côté des algériens dans l’aide au FLN, puis accepte des responsabilités importantes dans le réseau d’Henri Curiel de soutien aux révolutions anticoloniales et de solidarité internationale, réseau dont il s’éloignera à cause de divergences stratégiques mais sans jamais vraiment couper les ponts.
Malgré ces ruptures,il restera toujours engagé dans l’action antifasciste, anticolonialiste, antiraciste.
Et pour lui, l’intégrisme est un fascisme.
Durant la décennie sanglante qu’a connue l’Algérie, il dénoncera avec vigueur la montée des intégrismes et de l’ordre moral.
Jean, désormais bibliothécaire à Gardanne, ne cessera de se montrer solidaire des réfugié(e)s démocrates. Toujours présent et disponible, non seulement dans les faits, mais encore par les trois salons du livre antifasciste qu’il organisera à Gardanne, Aix et Martigues, salons appuyés par de profonds débats avec ceux et celles qu’il avait pu inviter et qui partageaient avec lui sa soif de liberté, dénonçant sans répit les adeptes du "qui tue qui", les pseudo-socialistes, et les "islamo-gauchistes".

Dans une conversation filmée récemment avec Rina Sherman, il conclue en exprimant encore sa solidarité avec les peuples en lutte, voyant dans de ce qu’il est convenu d’appeler le "printemps arabe", "une lueur d’espoir"...
Jean, tu nous manques déjà et tu nous manqueras encore...

Nous présentons nos plus tristes condoléances à Simone Roche, sa compagne de vie et de combat ainsi qu’à toute sa famille.

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525

MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 110