Une tribune pour les luttes

Marseille

Roms. Reloger plutôt qu’expulser, cela pourrait être ça le changement

Communiqué de presse de Jean-Marc Coppola, Vice-président de la Région PACA Conseiller municipal de Marseille

Article mis en ligne le dimanche 5 mai 2013

29 avril 2013

Dans quelques semaines, la ville de Marseille et la Préfecture auront la possibilité de rejouer leur spectacle favori : l’expulsion de familles Roms. Alors que la justice, à Lyon, a récemment mis en accusation l’Etat pour manquement à ses obligations de relogement, celle-ci, dans la deuxième ville de France, continue d’encourager la chasse et la stigmatisation.

Les festivités autour de MP-2013 s’accélérant, la cité doit briller, sans ombre au tableau. Et le ministre de l’Intérieur entend bien s’en donner à cœur joie pour laver encore plus blancs que ses sinistres prédécesseurs.

Acteur, avec 200 autres personnes, de la réquisition citoyenne du 91, boulevard Plombières, le 12 novembre dernier, je refuse que l’on touche à la dignité retrouvée de ses résidents comme à celle de tous ces hommes et femmes, jeunes et anciens qui occupent un bâtiment ou un terrain.

Que veulent l’Etat, la Ville ou la Communauté urbaine ? Repousser de plus belle ces citoyens européens de trottoir en trottoir ? Condamner des enfants à l’errance et à la déscolarisation ? De nouveaux drames ?

Je veux, une nouvelle fois, mettre la puissance publique devant ses responsabilités et les mettre en garde, à moins d’un an des élections municipales, qu’il serait outrageant pour leur mandat d’élu de la République, d’attiser les haines et les sectarismes.

Il est temps que le gouvernement se ressaisisse y compris sur la question centrale qui est celle de l’humain ! Des mesures d’urgence doivent être prises pour mettre en œuvre des solutions d’hébergement adaptées et pérennes pour ces personnes qui, comme beaucoup, n’ont pas vécu de changement.

Alors que la politique du chiffre et du bouc émissaire est « officiellement abandonnée », « les autorités françaises continuent à pratiquer une politique de rejet et à violer les droits fondamentaux de ces personnes  », indique le récent rapport de l’Association Européenne pour la Défense des Droits de l’Homme (AEDH) et la Ligue des Droits de l’Homme.

Je m’associe aux revendications formulées aujourd’hui par les Comités de soutien des Bouches-du-Rhône et continuerai, dans le rôle qui est le mien, à me battre pour un réel changement de politique à l’égard des Roms et de toutes les personnes discriminées par cette Vème République finissante, bien plus indulgente avec les voyous de la finance.

Jean-Marc Coppola Vice-président de la Région PACA Conseiller municipal de Marseille

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4535

Marseille c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 260

Roms c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 70