Une tribune pour les luttes

" Itinéraires méditerranéens entre la France et l’Algérie"

Daniel Carrière : " Entre l’Algérie et la France. À l’épreuve du doute de la violence et de la solidarité "

dialogue sur le livre à Marseille le 24 mai à la Maison de la Région de 14 h à 17 heures

Article mis en ligne le samedi 18 mai 2013

Après avoir milité en faveur de l’indépendance de l’Algérie, D. Carrière, fidèle à ses engagements, s’y installe avec sa famille et prend la direction d’une opération de résorption du bidonville d’Oran. Il participe à de nombreux projets de développement et concourt à la création d’une coopérative algérienne d’études et de réalisations, dont il se verra confié la direction. À cette époque, il vit l’enthousiasme, les tâtonnements et les déceptions qui conduiront avec bien des vicissitudes l’Algérie sur les chemins contrastés de la liberté et du développement.

En février 1970, alors que sourd un grave différend entre la France et l’Algérie, il est arrêté avec d’autres par la Sécurité Militaire. Détenu à Alger, il est interrogé durant quelques jours, puis empêché pendant un temps de rejoindre les siens en France. Cette mésaventure permet à l’auteur d’expliquer les raisons de son attachement à l’Algérie.
De retour en France fin 1971, son expérience en matière de transferts de technologie et de coopération ainsi que son regard singulier sur le rôle des immigrés, attirent l’attention. Il participera à la création en 1976 de l’association Echanges Méditerranée qu’il animera jusqu’en 1985. C’est dans ce cadre que sera mis en œuvre en 1980 le premier accord français de coopération internationale décentralisée, signé entre Marseille, Alger et leurs régions. Cette initiative a inspiré depuis bien d’autres accords en Méditerranée et ailleurs.

La route de l’auteur a croisé celles d’êtres d’exception qui l’ont associé à leurs réflexions et à leurs travaux comme Robert et Denise Barrat, Henri Curiel, Paul-Marc Henry, Gaston Defferre, F.Ben Cheikh, Mohamed Behidj, Aboubakr Belkaïd, Abdelmalek Sayad,…Connus ou inconnus, ce livre est aussi l’occasion de leur rendre hommage.
Pour se consacrer à l’action publique et associative au service de la politique sociale en France, l’auteur espacera à partir de 1985 ses contacts avec l’Algérie. Comme il l’a fait dans ses ouvrages précédents, Daniel Carrière nous fait part de ses doutes et de ses espoirs. Il poursuit sa recherche visant à comprendre pourquoi des hommes et des femmes s’engagent sur les chemins de la tolérance, de la justice et de la paix.


Dialogue avec Daniel Carrière à propos de son livre : " Entre l’Algérie et la
France. À l’épreuve du doute de la violence et de la solidarité "

24 mai 2013 après-midi à la Maison de la Région

Chers amis,

Comme vous le savez Daniel Carrière vient de publier, aux éditions le Publier, un livre
fondamental sur cinquante années d’engagement dans le rapprochement entre l’Algérie et la
France, « À l’épreuve du doute de la violence et de la solidarité  ».
Ceux qui ont partagé à un moment ou à un autre une étape du parcours militant ou professionnel
de Daniel découvriront dans ce livre des épisodes inconnus, des histoires ignorées, des replis de
l’histoire que Daniel Carrière a accepté de mettre en perspective et de relire avec le recul, la
conviction et la précision qu’on lui connaît.
De la lutte pour l’indépendance de l’Algérie à la coopération décentralisée, il trace un chemin fait
d’intuitions prémonitoires, de relations riches, de doutes légitimes et d’actions novatrices.
Il a écrit des pages qui relèvent d’une histoire personnelle, mais aussi qui ont souvent croisé la
grande histoire.
Nous voulons avec Daniel Carrière approfondir cette réflexion et réunir tous ceux qui voudront
évoquer les étapes de ce livre et de cette vie.
Nous vous donnons rendez-vous
Le vendredi 24 mai de 14 heures à 17 heures
à la Maison de la Région, 61 la Canebière, 13001 Marseille Avec Daniel Carrière
Entre l’Algérie et la France,
« À l’épreuve du doute de la violence et de la solidarité ».
Au programme trois temps avec chaque fois un ou des témoins de chaque étape. Il est évident
que la troisième séquence sera plus fournie que les autres.
- Clichy ou l’engagement coopératif et la solidarité naissante avec l’Algérie
- L’épreuve algérienne et la construction de l’Algérie indépendante
- Marseille et la naissance de la coopération méditerranéenne
Nous vous demandons de retenir cette date et de vous inscrire par retour de courriel
Sincèrement
Tahar Rahmani - Christian Apothéloz - Michel Guillon - Christian de Leusse

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Histoire c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 220

International c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 430