Une tribune pour les luttes

RESF 13 Non à l’expulsion de M. Ali Altuntas ! Rassemblement jeudi à Marignane

M. Ali Altuntas n’a pas été expulsé ! il a été ramené au CRA du Canet

information du 29/10 : M. Ali Altuntas a été LIBÉRÉ ce soir !

Article mis en ligne le mercredi 29 octobre 2014

Information de Resf 84 du 29 octobre

M. Ali ALTUNTAS a été LIBÉRÉ ce soir !

C’est un immense soulagement pour sa femme, son fils et tous ses proches. Ils vous remercient tous pour les avoir soutenus dans cette terrible épreuve.


Jeudi 21 h 42 Resf 84

Ali ALTUNTAS n’a pas été expulsé ! Il a été ramené au CRA du Canet, sur intervention du préfet du Vaucluse.
Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont écrit, faxé, et bien sûr aux nombreux soutiens du RESF 13 - et d’ailleurs - qui se sont déplacés à l’aéroport malgré l’appel tardif : le réseau a bien fonctionné !

Nous n’avons appris cette heureuse nouvelle qu’à la dernière minute, une amie de la famille ayant même compris qu’il avait été libéré. Trop d’émotions pour sa femme qui a été victime d’un malaise quand elle a appris la nouvelle. Après un passage à l’infirmerie de l’aéroport, nous sommes allés au CRA avec sa famille, nombreuse à s’être déplacée (les 3 frères de madame, cousines, tante...). Ils ont pu (enfin) aller le voir (les policiers de la PAF n’avaient pas autorisé sa femme et son fils à le rencontrer, à leur grand désespoir...)

Nous restons mobilisés pour demander la libération et la régularisation de Ali ALTUNTAS !

PS Un jeune homme a également refusé d’embarquer sur ce vol. Il a été reconduit dans les locaux de la PAF. Par ailleurs les voyageurs que nous avions pu informer d’une éventuelle expulsion se sont montrés très à l’écoute, très compréhensifs, et même pour certains tout à fait scandalisés par cette possible expulsion, prêts à intervenir auprès du personnel naviguant.


Appel à rassemblement à l’aéroport de Marignane aujourd’hui jeudi 13 heures

Communiqué de presse du Réseau Education Sans Frontière du Vaucluse :

M. Ali ALTUNTAS doit rester ici : sa femme handicapée et son fils ont besoin de lui !

M. Ali ALTUNTAS, père d’un enfant de 8 ans né en France et scolarisé sur Avignon, et dont la femme est handicapée, risque d’être expulsé demain.

M. ALTUNTAS, maçon, 37 ans, a été arrêté suite à un contrôle sur un chantier. Actuellement enfermé au CRA de Marseille, son expulsion vers la Turquie est prévue pour demain jeudi à 14h35 au départ de Marignane (vol Turkish Airlines).

La maman d’Efé, son épouse, est handicapée, ne peut subvenir elle-même à ses besoins et à ceux de son fils. Elle est titulaire d’une carte de séjour de 10 ans, et toute sa famille est en France en situation régulière.

Cette famille ne comprend pas, nous ne comprenons pas, pourquoi la préfecture fait tout pour les séparer, pour expulser ce père, l’APRF (arrêté de reconduite préfectoral à la frontière) mentionnant que cette expulsion ne porterait pas une « atteinte disproportionnée à sa vie privée et familiale » (sic), et que le fait d’être « marié à une ressortissante turque qui réside régulièrement en France et père d’un enfant ne saurait lui permettre de bénéficier d’une quelconque protection ». Mais quid des droits de l’enfant ? Quid des moyens de subsistance de cet enfant et de sa mère handicapée ? Sans même parler bien sûr des liens affectifs entre un père et son enfant, entre un mari et sa femme… Dans un pays qui respecte effectivement les droits élémentaires et en particulier ceux des enfants, ce père ne pourrait pas être renvoyé loin de sa femme handicapée et de leur fils, d’autant plus qu’il est le seul à pouvoir subvenir à leurs besoins !

Un rassemblement est prévu demain à l’aéroport de Marignane à 13h


Appel à écrire au préfet du Vaucluse (et plus) : adresses + proposition de courriel ci-dessous). A faire circuler largement. Merci de rester courtois bien sûr.
Coordonnées :

Préfecture du Vaucluse :

Tél. : 04 88 17 84 84
Fax accueil des étrangers : 04 90 16 47 06

Préfet : Yannick BLANC yannick.blanc chez vaucluse.pref.gouv.fr

Secrétaire générale : Martine CLAVEL : martine.clavel chez vaucluse.pref.gouv.fr

Directeur de cabinet : Olivier TAINTURIER : olivier.tainturier chez vaucluse.pref.gouv.fr

Ministère de l’Intérieur :
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet du Ministre)
Fax : 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve chez interieur.gouv.fr
Secrétaire général : michel.lalande chez interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet : pierre-antoine.molina chez interieur.gouv.fr
Chef de cabinet : gabriel.kunde chez interieur.gouv.fr et sec.chefcab chez interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration : raphael.sodini chez interieur.gouv.fr

Services du Premier Ministre :
Premier ministre : premier-ministre chez pm.gouv.fr
Chef de cabinet : sebastien.gros chez pm.gouv.fr
Cheffe de cabinet adjointe : stephanie.bes chez pm.gouv.fr

Présidence de la République :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet chez elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac chez elysee.fr

Proposition de courriel à faxer et mailer :

Monsieur le Préfet,

Je me permets de vous solliciter au sujet d’une famille turque résidant sur Avignon, dont la vie risque de basculer tragiquement demain.

En effet le père, M. Ali ALTUNTAS, risque d’être expulsé ce jeudi 23 octobre à 14h35 vers Istambul, laissant seuls et démunis son épouse handicapée, titulaire d’une carte de séjour de 10 ans, et leur fils de 8 ans, Efé, né en France et scolarisé en CE2 sur Avignon.

Actuellement enfermé au centre de rétention de Marseille, M. ALTUNTAS, maçon de 37 ans, a été arrêté suite à un contrôle sur un chantier.

Son épouse, la maman d’Efé, est handicapée, et ne peut donc subvenir elle-même à ses besoins et à ceux de son fils. Elle est titulaire d’une carte de séjour de 10 ans, toute sa famille vit en France, en situation régulière. Elle ne peut envisager de vivre loin des siens, tout comme elle ne peut envisager de vivre sans son époux. Tout comme Efé ne peut envisager d’interrompre sa scolarité, ni de vivre sans son père.

Quid des droits de l’enfant ? Quid des moyens de subsistance de cet enfant et de sa mère handicapée ? Sans même parler bien sûr des liens affectifs entre un père et son enfant, entre un mari et sa femme… Ce père ne peut être renvoyé loin de sa femme handicapée et de leur fils, d’autant plus qu’il est le seul à pouvoir subvenir à leurs besoins !

Aussi, comme vous le permets votre pouvoir discrétionnaire, je vous demande de bien vouloir annuler la procédure d’expulsion et de délivrer à M. Ali ALTUNTAS un titre de séjour lui permettant de rester auprès de son fils et de son épouse qui ont besoin de lui.

Vous remerciant par avance de l’attention que vous accorderez à ce courriel, je vous prie d’agréer, monsieur le Préfet, mes respectueuses salutations.

Signature

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

1 Message

  • Le 24 octobre 2014 à 07:46, par

    Resf Avignon / M. Ali ALTUNTAS n’a pas été expulsé ! Il doit être libéré et régularisé !

    Ali ALTUNTAS n’a pas été expulsé ! Il a été ramené au CRA du Canet, sur intervention du préfet du Vaucluse.
    Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont écrit, faxé, et bien sûr aux nombreux soutiens du RESF 13 - et d’ailleurs - qui se sont déplacés à l’aéroport malgré l’appel tardif : le réseau a bien fonctionné !

    Nous n’avons appris cette heureuse nouvelle qu’à la dernière minute, une amie de la famille ayant même compris qu’il avait été libéré. Trop d’émotions pour sa femme qui a été victime d’un malaise quand elle a appris la nouvelle. Après un passage à l’infirmerie de l’aéroport, nous sommes allés au CRA avec sa famille, nombreuse à s’être déplacée. Ils ont pu (enfin) aller le voir (les policiers de la PAF n’avaient pas autorisé sa femme et son fils à le rencontrer, à leur grand désespoir...)

    Nous restons mobilisés pour demander la libération et la régularisation de Ali ALTUNTAS !

    PS Un jeune homme a également refusé d’embarquer sur ce vol. Il a été reconduit dans les locaux de la PAF. Par ailleurs les voyageurs que nous avions pu informer d’une éventuelle expulsion se sont montrés très à l’écoute, très compréhensifs, et même pour certains tout à fait scandalisés par cette possible expulsion, prêts à intervenir auprès du personnel naviguant.

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

RESF 13 c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 495