Une tribune pour les luttes

Yazid, 13 ans, diabétique de type 1, sa maman menacée d’expulsion.

Pétition RESF 13

Article mis en ligne le samedi 7 juillet 2018

Madame Ayad a quitté Oran (Algérie) il y a 3 ans pour s’installer en France avec ses deux enfants mineurs Yazid et Mohamed, aujourd’hui respectivement âgés de 13 et 20 ans.

Elle a dû quitter l’Algérie où, suite à un drame familial (le décès de son mari), Yazid est tombé malade et a contracté un diabète de type 1. La maladie de Yazid a rapidement nécessité une prise en charge spécialisée, dont l’utilisation d’une pompe à insuline, un soin qui n’est pas délivré aisément aux jeunes diabétiques en Algérie.

Madame Ayad a donc choisi la France pour que son enfant puisse avoir accès à ce traitement. Elle y a aussi retrouvé le réconfort de ses sœurs qui y sont installées depuis plusieurs années. Depuis son arrivée, elle élève seule ses deux fils et enchaîne les contrats de travail pour subvenir à leurs besoins.

Les deux garçons ont toujours eu une attitude modèle et de très bons résultats scolaires. Yazid est élève au collège Jean Malrieu (13005) et Mohamed au lycée professionnel Mistral à Marseille. Ils sont très appréciés de leurs professeurs tous convaincus qu’un retour en Algérie serait extrêmement délicat pour Yazid et son frère après ce qu’ils ont pu y vivre. En outre, pour les deux garçons, il serait dramatique de ne pas avoir la possibilité de continuer à construire leur avenir dans les conditions qui leur ont été offertes et qu’ils ont largement honorées depuis leur scolarisation en France.

La situation actuelle est la suivante : le titre de séjour en qualité de « parent d’enfant malade » que Madame Boussaid Ayad possédait depuis environ 2 ans n’ a pas été renouvelé. Elle est actuellement sous le coup d’une OQTF. Le motif de ce non renouvellement : Yazid peut bénéficier des soins pour son diabète dans son pays d’origine.

C’est une décision qui ne tient pas compte de la situation de cette mère courageuse, certes, mais veuve et peu fortunée. Le suivi que nécessite l’ état de santé de Yazid est assuré ici, à Marseille, (à la Timone, proche du domicile de Madame Ayad), mais n’est pas garanti en Algérie.
L’avenir des deux garçons est déjà inscrit ici.

Aussi, et aux vues des différents points exposés ci dessus, nous vous invitons à signer cette pétition et à la faire circuler en gage de soutien à Madame Ayad et ses fils.

Premiers signataires : Les personnels du collège Malrieu, Sud Education, les parents du collège Malrieu, MPE13 et FCPE.

Jeudi 5 juillet 2018.

Pour signer la pétition cliquer ici

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 490

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 900