Une tribune pour les luttes

Gilets Noirs cherchent Premier Ministre

Article mis en ligne le vendredi 28 juin 2019

signer et en savoir plus :
https://www.change.org/p/edouard-philippe-gilets-noirs-cherchent-1er-ministre

Fin automne 2018, alors que des hommes et des femmes ordinaires, ramené.es tous les 3, 4 ans à un rôle d’électeur ou d’électrice, bloquaient les ronds points et s’emparaient de lieux dont ils étaient habituellement exclus ;
Tandis que le gouvernement faisait adopter sa "loi asile et immigration" encore plus offensive envers les immigré.e.s que les précédentes et qu’il portait les violences policières à leur comble ;
Nous, habitant.e.s des foyers, locataires de la rue de nationalités différentes et personnes solidaires, avons décidé de ne plus nous cacher, de crier haut et fort qu’ « on n’a pas peur de la mort, on a peur de l’humiliation ».

Nous avons quitté nos activités quotidiennes, nous nous sommes levé.e.s pour un toit et des papiers, nous nous sommes organiser en un mouvement, les Gilets Noirs. Ce mouvement unit aujourd’hui des collectifs de lutte comme Droits devant !! ainsi que La Chapelle Debout.

Le 23 novembre 2018, nous étions 400 à manifester contre les centres de rétention, prisons pour étranger.es.

Le 16 décembre 2018, nous étions 720 personnes devant la Comédie Française afin d’exiger un rendez-vous avec le Ministère de l’Intérieur et revendiquer le droit à des papiers pour tou.te.s, à un logement digne et à la liberté de circuler et de s’installer.

Le 31 janvier 2019, après avoir obtenu un rendez vous avec le cabinet du préfet, nous étions 1500 à manifester devant la préfecture de Paris et y accompagner notre délégation.

La 19 mai 2019, nous avons bloqué et occupé à 500 le terminal 2F de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, contre les déportations et pour exiger qu’Air France mette fin à sa collaboration avec l’Etat.

Le 12 juin 2019, nous avons occupé le siège de d’Elior à La Défense, le n°4 mondial en restauration collective, contre l’exploitation des sans papiers par les patrons, pour exiger qu’Elior se retire des centres de rétention et arrête d’y faire travailler les sans papiers contre eux-mêmes.

Avec Droits devant !!, courant 2016 et 2017, nous avons occupé à quatre reprises des administrations du Ministère du Travail (Inspection du travail, Direction Générale du travail – DGEFP et DIRECCTE) pour exiger la régularisation et l’égalité des droits pour tout-e-s les travailleur-euses sans-papiers, notamment celles et ceux contraints de travailler au noir.

Depuis novembre 2018, nous, les Gilets Noirs, nous nous réunissons en petits groupes ou en grandes AG, où l’on parle en plusieurs langues, du soninké au peul ; nous nous organisons jour et nuit, non seulement pour obtenir des papiers, mais pour lutter contre le système qui produit des sans papiers.

Face à cette mobilisation, l’Etat et la préfecture suivent leurs vieilles méthodes : épuiser le mouvement dans des négociations sans résultats où, comme au guichet, chacun.e serait un dossier à étudier au cas par cas. Pourtant, nous sommes, depuis déjà longtemps, déterminé.e.s à ne plus attendre.

Nous continuerons notre combat dans les jours, les mois et les années à venir.

Nous vous appelons à nous soutenir dans notre combat et dans nos prochaines actions :

Toutes celles et ceux qui en ont marre de faire barrage contre l’extrême droite à chaque période électorale, qui sont persuadé.e.s que la lutte contre le racisme qui vient passe par le combat contre le racisme existant,

Toutes celles et ceux qui ne peuvent pas supporter de voir qu’il y a eu plus de 10 000 morts en Méditerranée depuis 2014, de voir que les gens crèvent dans les rues, qui en ont marre de seulement le déplorer,

Toutes celles et ceux qui considèrent que l’attente est une torture et que l’application du règlement de Dublin est un crime,

Tous ceux et toutes celles qui sont scandalisé.e.s lorsqu’on apprend que les gens se suicident dans les centres de rétention,

Toutes celles et ceux qui ne peuvent plus voir les étranger.è.s enfermé.e.s, persécuté.e.s dans les centres de rétention,

Toutes celles et ceux qui savent que chaque déportation détruit une vie,

Toutes celles et ceux qui pensent qu’aucun être humain n’est illégal,

Toutes celles et ceux qui sont contre toute sorte d’exploitation des êtres humains,

Toutes celles et ceux qui s’opposent aux guerres et aux pillages économiques,

Toutes celles et ceux qui pensent que c’est seulement par notre combat et par l’union de nos forces que nous pourrons nous libérer de nos chaînes et vaincre les inégalités,

Nous vous invitons à signer cette pétition et à soutenir en actes les Gilets Noirs pour l’obtention d’un rendez-vous avec le Premier Ministre.

Collectifs La Chapelle Debout et Droit Devant

Les Gilets Noirs en luttent

Pour suivre les Gilets Noirs

https://www.facebook.com/CollectifLaChapelleDebout/

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Rubrique "Les pétitions"

0 | ... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ... | 690