Une tribune pour les luttes

Réseau Éducation Sans Frontières | RESF

Soutien à Domenico Lucano, condamné à 13 ans de prison pour délits de solidarité

Article mis en ligne le mercredi 27 octobre 2021

Domenico Lucano, dit Mimmo, figure emblématique de l’accueil des exilés en Europe, a réalisé un travail remarquable dans son village de Calabre, pour les accueillir dignement.
Il s’est battu pour une société inclusive, alternative et durable, où chacun, quelles que soient ses origines, sa langue ou sa culture, peut participer à la vie et trouver sa place. Un programme d’intégration qui redonna vie à un village en train de s’éteindre.
Un exemple d’humanité, visiblement insupportable pour l’extrême droite italienne qui l’a fait condamner.
Il est accusé notamment d’avoir facilité des mariages de convenance afin d’aider des femmes à rester en Italie, d’avoir confié, sans appel d’offres, la gestion des ordures de son village à des coopératives mises en place avec les habitants et les migrants...
Ses avocats feront appel, contre cette condamnation qui criminalise la solidarité et l’accueil des migrants, soulignant que l’ex-maire n’a tiré aucun avantage pécuniaire.

PDF - 76.1 ko
cliquer sur l’image pour lire le communiqué
Retour en haut de la page

Répondre à cet article

1 Message

  • Le 29 octobre à 18:48, par Collectif Soutien Mimmo Lucano

    Chers amis et amies,

    Comme vous le savez, Domenico « Mimmo » Lucano, ex-maire de Riace (Italie) a récemment été condamné à plus de treize années de prison et 500 000 euros d’amende pour avoir simplement fait preuve d’humanité envers les réfugiés arrivés en Calabre par la mer.

    Un collectif de simples citoyens et citoyennes se propose d’organiser une soirée de soutien le 17 novembre 2021 à Paris en présence de personnalités engagées, afin de donner la parole à celles et ceux qui s’insurgent contre cette sentence extravagante.

    Au vu de votre propre positionnement ou engagement solidaire envers les exilé.e.s, nous vous proposons d’y participer ; ensemble nous pouvons envoyer depuis la France, chacun.e à notre manière, un message qui résonne à travers l’Europe – car c’est au niveau européen que se livrera la prochaine bataille pour « Mimmo ». Interventions en tout genre, projections, musique… notre enjeu commun sera aussi de protester contre le sort réservé aux exilé.e.s en occident et contre la criminalisation de la solidarité.

    Soyons nombreux et nombreuses à apporter notre soutien à « Mimmo », ainsi qu’aux vingt autres personnes condamnées, et à faire entendre des paroles d’accueil, de lutte et de fraternité face à la violence des frontières. N’hésitez pas à informer les personnes et collectifs disposés à faire entendre leur voix à cette occasion. La fraternité n’est pas un délit !

    Le collectif de soutien à Mimmo Lucano
    collectifsoutienmimmolucano chez protonmail.com

    PS : Si vous souhaitez convier des personnes, des collectifs, des associations... n’hésitez pas à nous en faire part. L’idée : créer un cercle de solidarités européennes, voire au-delà, pour revenir sur la condamnation de Mimmo Lucano pour « délit d’accueil et de solidarité. »

    • Où ?
    Bourse du Travail (salle Ambroise Croizat)
    3, rue du Château d’eau
    75010 Paris

    • Quand ?
    Le 17 novembre, à partir de 18h00 (fin : 22h45)

    Répondre à ce message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4595

International c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 535

Justice c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 180

Migrant.e.s c'est aussi ...

0 | 5 | 10