Une tribune pour les luttes

Communiqué RESF 13 du dimanche 17 septembre et dernières infos

LIBEREZ DJALLAL !

Article mis en ligne le dimanche 17 septembre 2006

dernière info : lundi 18 septembre, 22 h 16

je viens d’apprendre que Djallal a été libéré par le JLD et assigné à résidence (chez lui à Marseille ou chez son ami qui s’était proposé de l’héberger à Charleville M).

Il doit comparaître de nouveau devant un juge demain à Chaslon. je sais pas ce que c’est que cette nouvelle audience, je ne l’ai pas eu au fil directement. IL reste donc là-haut pour l’instant.

Plus d’infos plus tard.

Florimond


dernière info : 21 h 15

Djallal Ben Sehilse trouve dans le local de rétention du centre de la PAF, place de l’hôtel de Ville.
L’info a été transmise sur les listes nationales RESF.
La question est : dans ces locaux va-t-il rencontrer qqn pour l’aider à faire appel de l’APRF ?
Il risque d’être transféré vers le Mesnil Amelot (77) si sa rétention est prolongée par le JLD lundi.
Pour info, Djallal a 3 petits frères (deux en collège, 1 en élémentaire). ils sont arrivés avec la famille il y a 4 ans (Djallal est lui arrivé il y a 1 an). S’ils en sont d’accord (leur maman va en parler avec eux), je transmettrai les noms des établissements pour essayer de mobiliser dessus. Leur mère n’a pas pu déposer de dossiers circulaire 13 juin, car le mari avait un titre de séjour pour raison médical.
J’ai eu la permanence du bureau des étrangers à Marseille, j’ai transmis les infos, ils recherchent son dossier (accusé de réception en oct 2005) et contacteront demain la préfe des Ardennes.

Il faut bouger pour mettre la pression :

Vous pouvez faxer et téléphoner à la Préfecture des Ardennes (attention, pas d’insultes, c’est contre productif et ne vous énervez pas au tel, ça les irrite ; calme mais ferme sur la demande de libération, l’annulation de l’APRF...)
- Préfet : Adolphe COLRAT
- Sous-préfet d’arrondissement et Secrétaire Général de la Préfecture : Marie-Hélène DESBAZEILLE
- Directeur des Services du Cabinet : Franck CHAULET (de permanence aujourd’hui, que j’ai eu au tel, c’est lui qui a signé l’APRF, a commencé par me dire "pourquoi il n’a fait aucune démarche..." classique alors qu’il avait déposé son dossier étudiant en octobre 2005 au moment de son arrivée en France, sa mère faxe dès ce soir l’accusé de réception à la Préfecture du 08)
- Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques : Jean-Claude HADDAG
- Chargée de communication : Carine FRITZINGER
8 Place de la préfecture 08011 CHARLEVILLE-MEZIERES
Tel standard 03.24.59.66.00 Fax 03.24.58.35.21 www.ardennes.pref.gouv.fr


RESF (Réseau Education Sans Frontières) et RUSF (Réseau Unversités Sans Frontières) des Bouches du Rhône viennent d’apprendre l’arrestation de Djallal Ben Sehil, étudiant algérien de 22 ans en deuxième année de Haute Ecole de Journalisme (Studio M, Bd Cherles Nédelec, Marseille).

Actuellement en centre de rétention, Djallal a été arrêté vendredi 15 septembre en gare de Charleville Mézières (Ardennes), alors qu’il se rendait en Belgique retrouver son amie. Un APRF lui a été notifié samedi à 15h20. Il doit passer lundi 18 septembre devant le juge des libertés qui décidera de le libérer, de l’assigner à résidence ou de le maintenir en rétention.

Nous ne laisserons pas faire cette expulsion. Djallal doit rester en France. Il y a toute sa vie, toute sa famille (père atteint d’une sclérose en plaque, mère, frères scolarisés, grand mère présente depuis 37 ans...), tous ses amis et son avenir de journaliste.

D’ors et déjà la mobilisation a commencé : le directeur de Studio M faxera dès demain le certificat d’inscription de Djallal, des lettres de soutiens de ses camarades étudiants sont dans ses mains, un reportage de France 3 doit être réalisé lundi dans son école de journaliste...

Et qu’on ne vienne pas dire que cet étudiant préfère construire sa vie dans la clandestinité comme on peut l’entendre trop souvent dans les tribunaux. Djallal a déposé à Marseille un dossier de demande de titre de séjour étudiant au début de l’année 2006. Il attend toujours la réponse...

RESF et RUSF renforcent la solidarité active déjà mise en place afin d’obtenir la libération de Djallal au plus vite.

Contact RESF13 : 06 31 32 48 65

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4530

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500