Une tribune pour les luttes

A Marseille, la répression s’abat contre le mouvement de solidarité avec les sans papiers

Article mis en ligne le mercredi 20 décembre 2006

Aujourd’hui, mardi 19 décembre 2006, suite à leur convocation au commissariat, Florimond Guimard et Myriam Khelfi, deux des portes paroles de RESF 13, ont été mis en garde en vue pendant 10h. Cette convocation fait suite à leur participation à la manifestation contre l’expulsion d’un Algérien, père de deux fillettes scolarisées à Marseille le 11 novembre, à l’aéroport de Marseille-Provence à Marignane. Ils sont poursuivis pour violence avec arme contre agent de la force publique.

Nous dénonçons ces accusations mensongères et demandons que soient levées toutes les poursuites dont ils sont victimes.A travers ces deux camarades, le gouvernement s’attaque de façon inadmissible à tout le mouvement de solidarité avec les sans- papiers.Nous appelons à développer la lutte et à continuer à empêcher de toutes les manières les arrestations et les expulsions de sans- papiers.

Nous saluons l’intervention aujourd’hui même des marins de la SNCM qui ont empêché l’expulsion de M. BENZEHIRA et de M. DJENNANI à bord d’un navire de la SNCM.

Nous demandons la régularisation de tous les sans-papiers.

Nous appelons à participer massivement à la manifestation avec les sans-papiers qui aura lieu demain mercredi 20 décembre, départ 13h30 Place Charles De Gaulle à Marseille.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Ballon rouge c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4470