Une tribune pour les luttes

7ème jour de grève des cheminots

Article mis en ligne le mardi 20 novembre 2007

La fédération SUD-Rail salue les centaines de milliers de salariés de la Fonction Publique, d’étudiants et les milliers de cheminots qui, dans toute la France, ont rappelé à leurs directions et au gouvernement que le démantèlement du service public, les bas salaires, le manque de personnel, la baisse des pensions ne peuvent continuer sans réponse forte. Derrière la question des retraites, c’est bien, comme pour les salariés du public et du privé, la question du pouvoir d’achat qui est posée. La lutte des cheminots ouvre la voie aux revendications d’autres catégories, SUD Rail s’en félicite.

A la SNCF, pour la septième fois, la quasi totalité des AG ont appelé à poursuivre le mouvement de grève jusqu’à demain. Aujourd’hui encore, plus d’un tiers des cheminots étaient en grève. 4% de grévistes en plus, n’en déplaise à ceux qui nous annoncent "un essoufflement du mouvement" depuis ...7 jours !

Les rodomontades du président de la république rappelant : " qu’il faut savoir terminer une grève, pour sauver l’économie du pays" nous semblent aussi déplacées que ses menaces de maintenir l’ordre public contre un mouvement de grève responsable, cette déclaration lui permettant de rester sourd aux revendications des cheminots et des autres salariés.

SUD-Rail participera demain aux négociations avec l’entreprise avec la ferme intention d’obtenir une modification du cadrage de la réforme, seule solution pour que les cheminots cessent rapidement le mouvement de grève. Fédération SUD-rail

www.sudrail.org/

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

SUD rail c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15