Une tribune pour les luttes

Nous exigeons le retour d’ARDI VRENEZI

Le 4 mai dernier, Ardi VRENEZI, 15 ans, polyhandicapé, était expulsé avec sa famille vers le Kosovo

Article mis en ligne le jeudi 30 juin 2011

Mercredi soir 1er juin, Canal + diffusait le documentaire de Manon Loizeau « Immigration : aux frontières du droit »...

Un an de tournage auprès de Sans-Papiers, et des collectifs qui les accompagnent, 3 situations :

- les mobilisations RESF à Lyon, et particulièrement autour de Guilherme Hauka,

- l’immense énergie déployée par Viliène Luma pour arracher à Eric Besson la venue d’Haïti de son fils Wilky,

- enfin la situation désespérée d’Ardi, polyhandicapé , 15 ans, expulsé avec de sa famille au Kosovo il y a un an.

Un appel est lancé pour exiger des autorités françaises le retour d’Ardi en France avec sa famille, appel publié dès demain jeudi 2 juin , sur le site de Médiapart et dans Libération, avec la liste des 180 premiers signataires (dont de très nombreuses personnalités de premier plan, politiques, artistes, scientifiques, écrivains).


NOUS EXIGEONS LE RETOUR D’ARDI VRENEZI

Le 4 mai dernier, Ardi VRENEZI, 15 ans, polyhandicapé, était expulsé avec sa famille vers le Kosovo

Ses parents étaient venus avec lui en France en juillet 2008 pour qu’il soit soigné, n’ayant pas eu de diagnostic pour sa maladie dans leur pays, et aucun traitement efficace de sa pathologie. Ils avaient vendu leur maison pour payer le voyage. Hospitalisé dès son arrivée en France dans un état préoccupant, l’évolution de la maladie avait été freinée : « un miracle » disaient ses parents.

Mais le préfet de Moselle a un quota d’expulsion à atteindre.

Le 3 mai 2010, les parents, le frère et la sœur d’Ardi sont interpellés. Ardi est arrêté le soir même au sein de l’institut d’éducation motrice où il était soigné, par une escouade de policiers. Il est arraché de son lit, transféré sur un brancard, placé dans une ambulance et mis en centre de rétention pour la nuit. Le lendemain matin il est mis dans un avion avec sa famille à destination de Pristina.

Depuis lors, faute de médicaments et de soins adaptés, son état s’est considérablement dégradé. Il ne se lève plus, ne sourit plus, ne parle plus. Il a des difficultés de déglutition qui s’aggravent et nécessiteraient une aide alimentaire, impossible au Kosovo. Il maigrit, il a faim. Il reçoit les médicaments indispensables de France, ceux-ci n’étant pas accessibles ou étant même inexistants au Kosovo. Interpellé sur cette situation inacceptable, l’Etat Français persiste dans sa dramatique erreur d’appréciation, et accrédite par tous les moyens la thèse qu’il y aurait au Kosovo une prise en charge adaptée à la situation de polyhandicap. Ceci est faux.

La pathologie dont Ardi est atteint ne laisse certes pas espérer de survie à long terme. Ardi va mourir, mais sans les soins adaptés, il mourra plus vite, et dans des conditions inacceptables de faim et de douleurs.

Ces faits déshonorent ceux qui les ordonnent, ne peuvent que bouleverser ceux qui les exécutent et font honte à ceux qui les laissent se commettre.

Il faut réagir.

Nous exigeons le retour immédiat et sans délai de Ardi et de sa famille en France pour qu’il bénéficie des soins que son état impose.

Adresse pour signer l’appel sur le site du RESF :http://resf.info/P1919l

LETTRE TYPE

Madame, Monsieur, cher(e) ami(e)

Nous sollicitons une fois encore votre signature et votre relais sur une situation particulièrement scandaleuse. Comme l’indiquent le texte ci-dessous et les documents vidéo et textes auxquels ils renvoient, il s’agit de l’expulsion, il y a un an, d’un garçon de 15 ans lourdement polyhandicapé et de sa famille vers le Kosovo. L’expulsion de ce jeune garçon vers un pays qui ne dispose d’aucune infrastructure nécessaire aux soins dont il a besoin, signe l’aggravation dramatique de son polyhandicap et une mort prématurée.

Manon Loizeau, Prix Albert Londres, auteur de nombreux films sur les droits de l’Homme en Russie, en Tchétchénie, en Afghanistan, en Iran, a tourné un film sur la politique d’immigration en France et ses quotas d’expulsions intitulé L’Immigration aux frontières du droit. Elle y présente trois portraits de sans-papiers et décrit les actions de solidarité autour d’eux. Parmi eux un épisode particulièrement bouleversant sur l’expulsion d’Ardi Vrenezi et les conditions auxquelles les autorités françaises l’ont réduit. Le film est passé sur Canal + le 1er juin.

Il faut obtenir le retour d’Ardi, avec sa famille, et le temps est compté. Nous espérons que la violence des faits suscitera des réactions telles que les autorités n’aient pas d’autre choix que d’autoriser ce retour. Pour accompagner et amplifier ces réactions, nous publierons, au lendemain de la diffusion du film, (le 2 juin) un appel signé d’un grand nombre de personnalités exigeant le retour d’Ardi. Vous en trouverez le texte ci-après.

Nous sollicitons donc votre signature et, si c’est possible, la signature des personnalités que vous connaîtriez. Le temps presse pour Ardi, il faut frapper un grand coup.

Nous vous demandons en même temps une relative discrétion jusqu’à la diffusion du film : l’effet de surprise a des chances de peser sur la décision que nous attendons du gouvernement.

Sachant pouvoir compter sur votre solidarité, nous vous adressons nos sentiments les meilleurs.

Collectif de soutien pour le retour
d’Ardi Vrenesi

Vidéos :

http://www.dailymotion.com/video/xfaiyk_ardi-expulsion-handicap-kosovo-19-o_news

http://www.dailymotion.com/video/xdorut_immigration-sandrine-belier-soutien_news

Article : http://handiblog.over-blog.fr/artic...

http://resf.info/article36577.html

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | ... | 860 | 865 | 870 | 875 | 880 | 885 | 890 | 895 | 900 | ... | 905