Une tribune pour les luttes

Appel commun et dossier.

Marche blanche le 9 février à Marseille jusqu’au Vieux Port pour ROJBIN , SAKINE , LEYLA ,
miltantes kurdes assassinées à Paris

Aucun progrès dans l’enquête sur ces assassinats , mais arrestation en France le 12 février de quinze Kurdes pour faire plaisir aux autorités turques qui commanditent probablement les meurtres.
Assez de répression.

Article mis en ligne le mercredi 13 février 2013

15 février 2013

Ce mardi 12 février, la police française a interpellé quinze Kurdes à Bordeaux et Toulouse dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte en mars 2012 et six personnes ont été interpellées simultanément en Espagne. Depuis 2007, ce sont maintenant près de 250 Kurdes qui ont été arrêtés. Ils sont en général relâchés après quelques semaines, voire quelques mois de rétention sans condamnation. Ce n’est guère étonnant car il s’agit pour les gouvernements européens de faire plaisir aux autorités turques. Et ils sont d’autant plus allants en ce domaine qu’ils sont opposés à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.

Simultanément, des attaques criminelles sont menées depuis plusieurs mois contre les Kurdes en Europe, notamment en France et en Belgique. Le 25 décembre 2012, l’association de Mulhouse de la Fédération des Associations Kurdes en France (FEYKA) a été visée par une tentative d’incendie, avant que celle d’Avignon ne soit incendiée pour de bon le 12 janvier 2013. Le 9 janvier 2013, c’était l’assassinat de trois militantes politiques kurdes en plein centre de Paris. Et le 16 janvier, un attentat à la bombe incendiaire visait l’association kurde de Genk en Belgique) le 16 janvier. La répression anti-kurde entre la Turquie et les pays européens encourage ce type d’attaques. Comment ne pas s’interroger sur le manque de zèle des autorités européennes à retrouver les auteurs de ces crimes.

Alors que le Parlement européen a appelé au cours d’un débat le 6 février 2013 les autorités turques à œuvrer d’une manière plus résolue à la protection de la minorité kurde et de ses droits, et que la Commission européenne a affirmé dans son rapport de suivi 2012 sur la Turquie que "la rhétorique du gouvernement sur une nouvelle stratégie concernant la question kurde n’avait pas débouché sur des progrès vers une solution politique", qu’attendent les gouvernements européens pour cesser de contribuer à la répression d’un peuple qui se bat depuis plus de trente ans pour ses droits politiques et culturels ?

Un peu de cohérence. Assez de répression. La coopération policière ne peut exister qu’entre pays qui pratiquent les mêmes normes en matière de droits de l’Homme. Le parlement français ne doit pas ratifier l’accord Guéant en ce domaine. Et il est grand temps de refuser la conception du terrorisme de la Turquie qui n’a qu’un objet : réprimer un nombre croissant de ses opposants.

Ça suffit."

Marie-Christine Vergiat,députée européenne française du GUE/NGL (Front de Gauche)


Hommage et marche pour la paix jusqu’au Vieux Port le samedi 9 février à 14h à Marseille.
A Paris, 11 février, Rassemblement à 18h30 devant le 147 rue la Fayette, Métro Gare du Nord, lieu du triple assassinat de nos amies et militantes Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez.


Assassinées à Paris (!) le 25 janvier. Marche blanche des Réformés au Vieux-Port où des fleurs ont été jetées dans la Méditerranée.
Entre 1000 et 2000 personnes, dans un grand silence, qui gagnait même les passants.

JPEG - 272.9 ko
JPEG - 282.2 ko
JPEG - 313.7 ko
JPEG - 303.6 ko

Jean 6/4


Cliquez pour agrandir

JPEG - 193.3 ko
JPEG - 180.3 ko
JPEG - 218.6 ko
JPEG - 170.8 ko
JPEG - 198.6 ko
JPEG - 66.1 ko
JPEG - 199.5 ko
JPEG - 144.5 ko
JPEG - 127.3 ko
JPEG - 62.8 ko
JPEG - 66.7 ko
JPEG - 211.3 ko
JPEG - 182.5 ko
JPEG - 179.3 ko

PDF - 544.5 ko
Dossier de presse_Militantes kurdes assassinees_ Marche blanche 9 fevrier 2013
PDF - 115.1 ko
Affiche_marche blanche V4_20130209
PDF - 2.9 Mo
Militantes kurdes assassinees_Appel marche blanche_V8

Marche blanche
pour Rojbin, Sakine, Leyla,
Emission sur Radio Galère le 6 février de 16h30 à 18h
avec la présence de Philippe Dieudonné (LDH), Aydin Baran (Centre Culturel de Mésopotamie), Joël Dutto (Conseiller Municipal PC)


Appel à une marche blanche
pour Rojbin, Sakine, Leyla,
militantes kurdes assassinées à Paris

Mourir pour des idées

Trois militantes kurdes ont été assassinées Mercredi 9 janvier 2013 en plein Paris, dans les bureaux du Centre d’Information du Kurdistan. L’une d’entre elles, Sakine Cansiz, était réfugiée politique. Ces femmes se battaient pour la reconnaissance des droits fondamentaux du peuple kurde, lesquels sont toujours bafoués en Turquie. Dans le cadre de leurs activités politiques et associatives respectives, elles dénonçaient les violations des droits humains perpétrées en Turquie contre la population kurde, elles militaient pour la paix, pour la résolution pacifique de la question kurde. Elles soutenaient les pourparlers de paix actuellement en cours entre le gouvernement turc et le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan)...
(Lire la suite dans le communiqué ci-dessous )

Rojbin, Sakine, Leyla manqueront à tous leurs amis et à tous les militants des droits humains

C’est l’espoir de la Paix qu’on a tenté d’assassiner

HOMMAGE ET MARCHE POUR LA PAIX JUSQU’AU VIEUX PORT

En leur mémoire, nous, signataires, comptons sur votre présence avec drapeau, écharpe, foulard blanc et/ou une rose
que nous jetterons à la mer comme un message de Paix en direction de l’autre coté des rives de la Méditerranée.

Vous pouvez soutenir cette action en signant l’appel et en mobilisant vos réseaux

Signataires : Arcadie Aubagne, AFASPA (Association Française d’Amitié et de Solidarité aux Peuples d’Afrique), Solidarité & Liberté,
Association ZARI (pour la promotion de la culture amazighe 13), Parti Communiste Français (PCF),
MRAP 13 (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples), Union Juive Française pour la Paix (UJFP),
L.D.H. 13 (Ligue des droits de l’Homme), Centre Culturel Alevi, NPA 13 (Nouveau Parti Anticapitaliste),
Partit Occitan, Mouvement de la Paix 13, Collectif Solidarité Maghreb, Centre Culturel de Mésopotamie,
Jeunes Communistes 13 (JC 13), Institut arménien de France, Aix Solidarité, Le Livre de Ruth Ensues-la-Redonne,
Parti de Gauche 13, Coordination Nationale Solidarité Kurdistan (CNSK), L’Appel des Cent Aubagne, Gauche Anticapitaliste,
Marche Mondiale des Femmes 13 PACA (MMF 13 PACA), Collectif 13 Droits des Femmes, Centre Evolutif Lilith (CEL), Mille Bâbords

Soyons nombreux, Elus, Militants, Syndicalistes, Citoyens...

RASSEMBLEMENT LE SAMEDI 9 FEVRIER A 14H
EN HAUT DE LA CANEBIERE

Les organisations qui souhaitent être signataires,
peuvent nous faire parvenir leur accord par mail au plus tard le 5 février à :

solidarite.et.liberte chez gmail.com


MOURIR POUR DES IDEES

Trois militantes kurdes1 ont été assassinées Mercredi 9 janvier 2013 en plein Paris, dans les
bureaux du Centre d’Information du Kurdistan.L’une d’entre elles, Sakine Cansiz, était réfugiée
politique. Ces femmes se battaient pour la reconnaissance des droits fondamentaux du peuple
kurde, lesquels sont toujours bafoués en Turquie.

Dans le cadre de leurs activités politiques et associatives respectives, elles dénonçaient les
violations des droits humains perpétrées en Turquie contre la population kurde, elles militaient pour
la paix, pour la résolution pacifique de la question kurde. Elles soutenaient les pourparlers de paix
actuellement en cours entre le gouvernement turc et le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan).

C’EST L’ESPOIR DE LA PAIX QU’ON A TENTE D’ASSASSINER

L’une d’elle, Fidan Dogan (Rojbin), Directrice du Centre d’Information du Kurdistan (CIK), était bien
connue de la communauté Kurde et des associations de défense des droits humains, notamment
marseillaises, qui soutiennent la juste cause du peuple Kurde pour le respect de leurs droits
fondamentaux.
Figure emblématique de la jeune femme kurde, résolument moderne, elle luttait
contre toutes les formes d’oppression y compris celles faites aux femmes. Sa force de conviction
était la seule arme qu’elle savait manier, avec élégance et efficacité. On a fait taire cette voix qu’on
pouvait difficilement qualifier de « terroriste ».

Rojbin, Sakine, Leyla manqueront à tous leurs amis et à tous les militants des droits humains.

LEURS DROITS SONT NOS DROITS

NON AUX ASSASSINATS POLITIQUES, NON A L’IMPUNITE

- Pour que cessent les violations des droits humains
- Pour que le peuple kurde puisse jouir enfin pleinement de ses droits les plus fondamentaux
- Pour que toute la lumière soit faite sur ces crimes odieux
- Pour que les auteurs et les commanditaires soient identifiés et sanctionnés
- Pour marquer notre tristesse et notre détermination à poursuivre leur combat pour la paix
- Pour rendre hommage à ces trois femmes qui luttaient pacifiquement pour les droits humains

HOMMAGE ET MARCHE POUR LA PAIX JUSQU’AU VIEUX PORT

EN LEUR MEMOIRE, NOUS, SIGNATAIRES, COMPTONS SUR VOTRE PRESENCE AVEC DRAPEAU,
ECHARPE, FOULARD BLANC ET/OU UNE ROSE QUE NOUS JETTERONS A LA MER COMME UN
MESSAGE DE PAIX EN DIRECTION DE L’AUTRE COTE DES RIVES DE LA MEDITERRANEE.

RASSEMBLEMENT LE SAMEDI 9 FEVRIER A 14H EN HAUT DE LA CANEBIERE

Premiers signataires : Arcadie Aubagne, AFASPA (Association Française d’Amitié et de Solidarité aux Peuples d’Afrique), Solidarité & Liberté,
Association ZARI (pour la promotion de la culture amazighe 13), Parti Communiste Français (PCF),
MRAP 13 (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples), Union Juive Française pour la Paix (UJFP),
L.D.H. 13 (Ligue des droits de l’Homme), Centre Culturel Alevi, NPA 13 (Nouveau Parti Anticapitaliste),
Partit Occitan, Mouvement de la Paix 13, Collectif Solidarité Maghreb, Centre Culturel de Mésopotamie,
Jeunes Communistes 13 (JC 13), Institut arménien de France, Aix Solidarité, Le Livre de Ruth Ensues-la-Redonne,
Parti de Gauche 13, Coordination Nationale Solidarité Kurdistan (CNSK), L’Appel des Cent Aubagne, Gauche Anticapitaliste,
Marche Mondiale des Femmes 13 PACA (MMF 13 PACA), Collectif 13 Droits des Femmes, Centre Evolutif Lilith (CEL), Mille Bâbords

1 - Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbin) et Leyla Söylimez


Historique Mille Bâbords sur ces assassinats et les erreurs ou mensonges des médias :
22517, 22439
et voir dans le moteur de recherche dans la colonne de gauche de Mille Bâbords les nombreux articles sur la lutte et la répression, aussi en France, contre le peuple Kurde.


Et aussi

Avec les photos
http://istanbul.blog.lemonde.fr/author/istanbul/

Guillaume Perrier, correspondant pour Le Monde à Istanbul depuis 2005.

28 janvier 2013, par Au fil du Bosphore

Qui est Ömer Güney, le suspect du meurtre de trois militantes kurdes ?

Qui est le meurtrier présumé de la gare du Nord, l’homme suspecté d’avoir froidement assassiné trois militantes kurdes affiliées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), le 9 janvier, en plein cœur de Paris ? Les photos mises en ligne sur Internet montrent un jeune homme élégant, portant lunettes de soleil et cartable en cuir, posant appuyé contre une Ferrari, le long de l’avenue d’Iéna, dans l’ouest de Paris.

Sur le profil qu’il s’est constitué sur le réseau social Facebook, Omer Güney déclare travailler à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d’Oise). Il y aurait été employé comme agent d’entretien par intérim pendant plusieurs mois au cours de l’année 2012. Ce ressortissant turc âgé de 30 ans, qui résidait à Garges-lès-Gonesse, a été mis en examen et écroué, lundi 21 janvier, pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "participation à une association de malfaiteurs".

(...)

http://istanbul.blog.lemonde.fr/201...


Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

International c'est aussi ...

0 | ... | 380 | 385 | 390 | 395 | 400 | 405 | 410 | 415 | 420 | 425

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | ... | 390 | 395 | 400 | 405 | 410 | 415 | 420 | 425 | 430 | ... | 1090