Une tribune pour les luttes

Hamé, rappeur du groupe "La Rumeur", poursuivi par le ministère de l’Intérieur, a été relaxé une nouvelle fois .

Article mis en ligne le mercredi 24 septembre 2008

http://la-rumeur.com/index.php

La cour d’appel de Versailles a relaxé mardi 23 septembre Hamé, l’un des
rappeurs du groupe "La Rumeur", poursuivi par le ministère de
l’Intérieur pour des propos dénonçant des policiers "assassins". Lacour
considère que les propos de Hamé ne sont pas diffamatoires, clôturant
ainsi une procédure qui aura duré plus de cinq ans.

Le tribunal de Versailles confirme la relaxe, déjà prononcée en juin
2006 par la cour d’appel de Paris.

Hamé était poursuivi pour des propos publiés en avril 2002 dans un
fanzine accompagnant la sortie d’un album de son groupe, à une époque où
Nicolas Sarkozy était ministre de l’Intérieur.

Voir 8604

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 24 septembre 2008 à 14:11, par heus

    "Les rapports du ministère de l’Intérieur ne feront jamais état des centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu’aucun des assassins n’ait été inquiété".

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1020