Une tribune pour les luttes

mercredi 17 mars 2010

FORCALQUIER

20 h

Salle Pierre Michel, 20 h

Rencontre-débat, exposition, projection, infokiosk

Quand un peuple se soulève : la Commune d’Oaxaca

en 2006 au sud du Mexique

PROJECTION
Oaxaca, entre rébellion et utopie, Miriam Fisher, 75’, VOST
suivie de la présentation de VOCAL et de l’expo, puis d’un débat en présence de Angel Luna Cosme, Manu et Georges Lapierre

Ce film retrace de manière très dense la diversité culturelle, le contexte politico-économique et la conscience sociale des peuples oaxaqueniens de par leur lutte communautaire pour un changement radical de société.

DÉBAT
Angel Luna Cosme, membre du collectif VOCAL (Voix Oaxaqueniennes Construisant l’Autonomie et la Liberté) et de l’APPO (Assemblée populaire des peuples d’Oaxaca) est en tournée en Europe et passera à Forcalquier ce 17 mars. Cosme nous racontera ce qui s’est passé à Oaxaca en 2006 quand toute la ville s’était soulevé et ce qui se passe depuis. VOCAL est un des collectifs qui restent actifs, sous la menace constante, notamment au sein de la Maison autonome, solidaire et autogérée d’Oaxaca - CASOTA, et de luttes pour l’accès à la terre et à des espaces autonomes.

Georges Lapierre, est auteur de plusieurs livres sur le Mexique et notamment de La « Commune d’Oaxaca », chronique des événements, tenue à chaud, sur place. Georges Lapierre est un grand connaisseur du Mexique qu’il arpente depuis de longues années.

Manu Lapierre et l’exposition itinérante « Rompons le silence ! » accompagnent Cosme dans toute sa tournée.

EXPOSITION
Elle est née à Oaxaca, au coeur de la rébellion. Ce sont ses acteurs eux-mêmes qui veulent qu’elle existe pour porter leur parole au-delà des océans.
Des photographes, des artistes, des journalistes, des poètes ou des gens sans qualité ont donné leurs propres documents et leurs oeuvres en geste de communication, d’amitié et de solidarité.

Si le temps le permet, elle sera installé sur la Place du Bourguet durant toute la journée du 17 mars. Sinon, Salle Pierre Michel.

INFOKIOSK
Vous trouverez lors de cette journée des livres, brochures, films, audios, etc. sur les luttes à Oaxaca, mais aussi au Chiapas et en général, au Mexique.


Quand un peuple se soulève : la Commune d’Oaxaca

En mai 2006, au SE du Mexique, les enseignants de l’Etat de Oaxaca occupent le centre de la cité pour réclamer de meilleurs salaires et des conditions décentes pour leurs élèves.

Le 14 juin 2006, le campement des professeurs en grève est brutalement délogé. Le gouverneur en poste Ulises Ruiz Ortiz s’attire alors la colère de la quasi-totalité des secteurs de la société, provoquant les protestations de plusieurs centaines de milliers de personnes. La population-étudiant-es, jeunes des quartiers populaires, femmes, peuples indigènes ... — organise sa résistance en autogérant la ville pendant près de 6 mois grâce ä différentes ré-apropriations (médias d’informations), créations (musique, graffiti...), formes de luttes (auto-organisation, barricades...) et en intronisant un système politique depuis la base via l’Assemblée Populaire des Peuples de Oaxaca. Une répression militaire et policière d’une extrême violence (arrestations, disparitions, tortures, assassinats) va s’abattre sur le mouvement social.

« Alors nous devons bien avoir en tête que cette lutte, nous ne pouvons pas nous permettre de la perdre. On ne nous vaincra pas c’est clair, à moins que l’on se vende, qu’on baisse la tête ou que l’on aille se coucher sous nos lits. Il ne faut pas oublier que notre objectif fondamental ce n’est pas seulement le départ d’Ulises Ruiz, mais bien changer les structures du pouvoir. »
Doctora Berta


Evénement organisé par Radio Zinzine, en collaboration avec « La Parole qui roule » et le collectif Caracol de Marseille (solidarité avec les zapatistes)

Ecoutez l’émission avec Cosme, Manu et Georges, le 16 mars à 17 heures !!! sur Radio Zinzine, 100,7 FM ou sur http://radio.zinzine2.free.fr

P.-S.

- Entrée à Prix libre
- Renseignements : (Johanna Bouchardeau) 04 92 75 17 36 ou 06 18 56 28 09
- http://laparolequiroule.over-blog.com/
- Collectif Caracol Marseille caracolmarseille chez no-log.org

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Agenda de la semaine

samedi 25 mai 2024

dimanche 26 mai 2024

lundi 27 mai 2024

mardi 28 mai 2024

mercredi 29 mai 2024

jeudi 30 mai 2024

vendredi 31 mai 2024

samedi 1er juin 2024

mercredi 5 juin 2024

samedi 8 juin 2024

jeudi 13 juin 2024

samedi 15 juin 2024

samedi 29 juin 2024