Une tribune pour les luttes

vendredi 6 avril 2012

MARSEILLE

18 h 30

18 h 30 au centre culturel de la Mésopotamie, 24 boulevard national, 13003

Débat animé par Mehmet Ulker, président de la Fédération des Associations Kurdes en France (FEYKA)

Journée d’information et de solidarité avec le peuple kurde

association ZARI pour la promotion de la culture Amazigh BdR, centre culturel de Mésopotamie et radio Galère

Loin des caméras de télévision et des médias pouvant alerter l’opinion publique internationale, l’armée turque, en accord avec le gouvernement Erdogan, mène une guerre totale contre les populations kurdes de Turquie. Elle applique stricto sensu la politique de la responsabilité collective à des populations sans défense qui tentent tant bien que mal de résister aux assauts quasi quotidien de soldats animés de haine et du sentiment de totale impunité. Les unités terrestres reçoivent un appui aérien par des escadrilles de l’aviation qui bombardent des villages entiers. Cette répression à grande échelle touche également des représentants, pourtant élus, du peuple kurde. Plusieurs arrestation ont été opérées dans la classe politique kurde réputés jusque là légalistes et jouant parfaitement le jeu de la farce démocratique turque.

Cette répression, loin de décourager le peuple et ses différents représentants, pousse au contraire des milliers de jeunes à rentrer dans la clandestinité en rejoignant ainsi les combattants armés. La population civile, avec les maigres moyens dont elle dispose, continue avec la même détermination la lutte pacifique pour faire aboutir ses droits nationaux et démocratiques. Cette résistance s’est illustré récemment lors de la célébration du Newroz- nouvel an kurde, où, malgré les interdictions formelles du gouvernement turque, près d’un million de personnes ont défié l’arsenal de guerre déployé dans les différentes villes du Kurdistan et de Turquie pour empêcher les manifestations, Plusieurs arrestations furent d’ailleurs opérées parmi les manifestants à Dyabakir, Istambul et Ankara.

La diaspora kurde en Europe occidentale n’est pas en reste. Elle développe depuis de longues années un formidable travail pour informer l’opinion publique de la situation au Kurdistan. Les kurdes de la diaspora, en parfaite symbiose avec les résistants de l’intérieur, participe aussi à la résistance. Manifestations régulières, grève de la faim ( en cours ces jours ci à Strasbourg), multiplication de support d’information, sont les outils qu’ils mettent à la disposition de cette résistance.

Il faut dire que la tâche de la diaspora n’est non plus aisée. La complicité active des gouvernements des Etats Unis et des pays de l’union européenne se vérifie tous les jours : arrestations et expulsions de kurdes sous le fallacieux prétexte de lutte contre le terrorisme sont monnaie courante en France de Sarkozy et en Allemagne de Merkel. La fermeture de chaînes satellitaires d’information kurde crées grâce à l’argent des travailleurs de la diaspora par les gouvernements ’’démocratiques’’ européens révèle aussi cette complicité.

Pour casser l’isolement dans lequel est mise la résistance kurde et pour sensibiliser l’opinion publique sur le nécessaire devoir de solidarité avec le peuple kurde, l’association ZARI pour la promotion de la culture Amazigh dans les Bouches du Rhône, le centre culturel de Mésopotamie et radio Galère vous convient à la journée d’information et de solidarité qui aura lieu le

Vendredi 6 avril à 18h30
au centre culturel de la Mésopotamie
24 boulevard national 13003 Marseille
Débat animé par Monsieur Mehmet Ulker, président de la Fédération des Associations Kurdes en France (FEYKA)

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Agenda de la semaine

jeudi 30 mai 2024

vendredi 31 mai 2024

samedi 1er juin 2024

dimanche 2 juin 2024

mercredi 5 juin 2024

jeudi 6 juin 2024

samedi 8 juin 2024

jeudi 13 juin 2024

samedi 15 juin 2024

samedi 29 juin 2024