Une tribune pour les luttes

jeudi 3 mars 2016

MARSEILLE

19 h

Casa Consolat, 1 rue Consolat, 13001

Avec Acrimed, le Ravi, Le Monde Libertaire et CQFD

Causerie autour des médias

Groupe Germinal Fédération Anarchiste

Dans nos lits, dans la rue, dans le train, au boulot, les informations circulent. Sur papier, dans nos smartphones, nos télés, nos radios, nos ordinateurs… Mais cette multiplication des moyens de diffusion a ses corollaires : l’information, devenue un bien marchand, est déformée, tout autant pour séduire le spectateur – au lieu de l’émanciper – que pour complaire à ceux qui financent les médias. Le grand poète Patrick Le Lay, président de TF1 pendant une vingtaine d’années, avait bien résumé le processus en cours : « Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible. »

Et ce qui vaut pour un message publicitaire vaut également pour tout un système : nous sommes entrés aujourd’hui dans l’ère de la marchandisation de l’info 2.0 ; un à un, les médias ont tout simplement été achetés par ceux qui ont tout intérêt à les contrôler pour asseoir leur pouvoir, économique ou politique, et servir leurs intérêts idéologiques. Ce phénomène touche l’ensemble des supports : des magazines féminins aux émissions culturelles en passant par des journaux spécialisés, tous diffusent, souvent de façon subtile, une idéologie… Et lorsqu’ils sont aux mains « d’élites » bien décidées à préserver un ordre qui les sert, cette idéologie éminemment réactionnaire se teinte de xénophobie, de sexisme, d’antiféminisme…

Le groupe Germinal invite à une causerie un intervenant d’ACRIMED (Action CRItique des Médias) pour parler du lien entre les médias et le capitalisme.

CQFD, Le Ravi et le Monde Libertaire seront présents pour apporter le point de vue de la presse alternative, en particulier sur les conditions économiques de l’information indépendante ainsi que leurs visées politiques.

Causerie le Jeudi 3 mars à 19h à la Casa Consolat au 1 rue Consolat, Marseille Ier.
Entrée (toujours et encore) libre – Présence de tables de presse.

Répondre à cet article

Soutenir Mille Bâbords

Pour garder son indépendance, Mille Bâbords ne demande pas de subventions. Pour équilibrer le budget, la solution pérenne serait d’augmenter le nombre d’adhésions ou de dons réguliers.
Contactez-nous !

Agenda de la semaine

samedi 25 mai 2024

dimanche 26 mai 2024

lundi 27 mai 2024

mardi 28 mai 2024

mercredi 29 mai 2024

jeudi 30 mai 2024

vendredi 31 mai 2024

samedi 1er juin 2024

mercredi 5 juin 2024

samedi 8 juin 2024

jeudi 13 juin 2024

samedi 15 juin 2024

samedi 29 juin 2024