Une tribune pour les luttes

(Ré)Écoutez « Un peu de Dignité »

Contrôle des Armes

émission animée par Nadia | Amnesty International sur Radio Galère

Article mis en ligne le mercredi 19 septembre 2018

Le fait que le Royaume-Uni, la France, les États-Unis et d’autres pays ont refusé de suspendre leurs transferts d’armes vers l’Arabie saoudite, malgré les innombrables suspicions de crimes de guerre commis par la coalition qu’elle dirige au Yémen, est devenu un cas emblématique de commerce irresponsable d’armes.

L’émission en réécoute est ici :
http://radiogalere.org/node/12444

Alerte sur des risques de violation du Traite sur le commerce des armes
Le fait que le Royaume-Uni, la France, les États-Unis et d’autres pays ont refusé de suspendre leurs transferts d’armes vers l’Arabie saoudite, malgré les innombrables suspicions de crimes de guerre commis par la coalition qu’elle dirige au Yémen, est devenu un cas emblématique de commerce irresponsable d’armes.
Tribune Yemen les EU ne doivent plus être complices

Robots tueurs à quand l’interdiction ?
Un certain nombre de pays clés s’opposent à l’adoption d’interdictions juridiquement contraignantes, notamment des gouvernements dont on sait déjà qu’ils développent actuellement des systèmes d’armes autonomes, comme la Corée du Sud, les États-Unis, la France, Israël, le Royaume-Uni et la Russie.
Pourtant, la création de normes contraignantes est la seule manière de garantir le respect du droit international. Il s’agit également d’un moyen pour répondre aux préoccupations d’ordre éthique face à la possibilité que l’on délègue à des machines la prise de décision de vie et de mort.

Nucléaire Militaire : Un débat cadenassé
En matière de défense et de transferts d’armes, la société civile comme le Parlement ont constamment été dépossédés du débat. Le budget de la dissuasion nucléaire reste ainsi frappé du sceau du secret alors qu’il est en nette augmentation avec un montant de 37 milliards d’euros dans le cadre de la nouvelle loi de programmation militaire (LPM) (2019-2025), soit une hausse de 60% par rapport à la LPM précédente. Amnesty International a toujours été opposée à l’utilisation, la possession, la production et le transfert des armes nucléaires quel que soit le pays

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Amnesty International Groupe Marseille c'est aussi ...

Ecoute c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 135